Ouvrir le menu principal
Le Badischer Hof en septembre 2011

L'Assemblée d'Heidelberg du est une d'hommes politiques démocrates et de libéraux allemands qui a eu lieu dans l'auberge Badischer Hof d'Heidelberg. Elle réunit 51 participants et est organisée par Johann Adam von Itzstein. Elle est connue pour avoir donné l'impulsion nécessaire à la création d'un pré-parlement qui lui-même prépare la voie au Parlement de Francfort.

La plupart des participants viennent des États parlementaires du sud de l'Allemagne. À la différence de la réunion d'Heppenheim, réservée aux libéraux, celle d'Heidelberg réunit des membres de divers horizons politiques au sein de l'opposition nationaliste allemande.

Un compte-rendu de la réunion est rédigé par Gervinus et publié dans le Deutsche Zeitung, un journal libéral.

Le principal résultat de la réunion est la mise en place, sur proposition de Welcker, d'un comité des sept, qui doit envoyer les invitations pour la formation du pré-parlement qui doit se réunir à Francfort-sur-le-Main. Par ailleurs la réunion décide de prendre position pour la France et contre la Russie sur le plan de la politique étrangère. La voie à suivre pour parvenir à un État-nation parlementaire est par contre sujet à débat. Alors que Stuve veut que cet État soit dirigé par une directoire inspiré de la « démocratie sociale » américaine, une majorité de l'assemblée et Gagern en particulier refuse de mener une révolution et préfère la solution plus modérée de la monarchie constitutionnelle.

Liste des participantsModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • (de) Frank Engehausen, Auf dem Weg zur Paulskirche. Die Heidelberger Versammlung vom 5. März 1848., Ubstadt-Weiher, coll. « Begleitband zu der Ausstellung im Kurpfälzischen Museum der Stadt Heidelberg vom 5. März - 3. Mai 1998. »,

RéférencesModifier