Assassinats de la Mocro-maffia

Les assassinats de la Mocro-maffia sont des tueries perpétrées par les réseaux de la Mocro-maffia et qui sont toujours en cours. En 2012, à la suite d'une guerre qui éclate entre plusieurs réseaux, les assassinats s'intensifient. Elles ont principalement lieu en Belgique, aux Pays-Bas et en Espagne. Les auteurs et les victimes sont souvent des binationaux Néerlando-Marocains, Belgo-Marocains ou Néerlando-Surinamais.

Mise en contexteModifier

 
Anvers, lieu en Belgique où la Mocro Maffia entre en guerre en 2012.

En début d'année 2000, une forte communauté marocaine contrôle le marché de la cocaïne aux Pays-Bas et en Belgique. Des règlements de comptes ont souvent lieu du à des pertes ou des vols de grandes quantités de drogue. Hassan Ait Kouhda et Said Amhaouch sont des victimes qui ont fait pleuvoir les balles aux Pays-Bas, bien avant l'incident de 2012 qui intensifiera les homicides aux Pays-Bas et en Belgique.

En 2012, les assassinats vont s'intensifier à la suite d'un vol de 200 kilos de cocaïne au Port d'Anvers. La Mocro-maffia se divise en plusieurs réseaux rivaux et entrent en guerre pour le contrôle de la cocaïne aux Pays-Bas et en Belgique. Parmi la longue série d'homicides qui a lieu à partir de 2012, le réseau de Gwenette Martha et celui de Benaouf sont les premiers à entrer en guerre, perpétrant les premiers assassinats. Les années suivantes, d'autres organisations se forment pour prendre à leur tour le contrôle de la cocaïne, après que ces derniers soient assassinés ou arrêtés par la police. Parmi eux, on retrouve l'organisation de Naoufal Fassih, celle de Samir Bouyakhrichan ou encore plus récemment, celle de Ridouan Taghi.

Liste d'assassinatsModifier

Assassinat Date Lieu Description
Jemy Nocento   Amsterdam
Mohamed « Moummisch » Chekhchar (31)   Amsterdam Chekhchar, ayant assassiné Giovani Martha en 1992 dans une discothèque[1], est abattu dans une chicha d'Amsterdam, vraisemblablement à l'instigation de par Gwenette Martha[2]. Clyde Lewis est l'homme qui a perpétré l'assassinat[3].
Hassan Aït Khouda (28)   Amsterdam Hassan Aït Khouda est le petit frère de Mohammed Aït Khouda, trafiquant de drogue notoire. Bien que son frère n'ait aucun rapport avec le milieu criminel, il est assassiné à Amsterdam le soir du 16 septembre 2009[4].
Yassin Chakor (33)
Boneka Belserang (26)
  Amsterdam Les deux hommes sont assassinés par Onno Kuut, surnommé ''Tattookiller''[5]
Abdel « l'Albinos » el Faddil (25)   Amsterdam À la suite d'un vol de kilos de cocaïne, il est assassiné par la bande de Nerlinio « Nekke » Greene à Amsterdam[6].
Said Amhaouch(29)   Amsterdam Said Amhaouch est la première victime dans le grand banditisme maroco-néerlandais. Il est retrouvé mort dans le parc Flevopark d'Amsterdam[7].
Bilal Oulad L'Haj (24)   Amsterdam Bilal Oulad L'Haj est blessé mortellement par Rick H., un ultra de l'Ajax Amsterdam[8]. Bilal est le grand frère du criminel Youssef Oulad L'Haj, un homme de main du baron de la drogue Houssine Ait Soussan.
Zyra Weiss (25) et Nikki « Lafertin » Cavé (22)   Saint-Nicolas Le couple gitan belgo-hollandais est abattu dans la maison familiale. Nikki Cavé est lié au trafic de stupéfiants et potentiellement lié à la disparition de 200 kg de cocaïne appartenant au gang des Turtles[9] mais la possibilité d'un crime d'honneur est toutefois évoquée[10].
Redouan Boutaka (31)   Amsterdam Néerlando-marocain proche du rappeur néerlandais Ali B[11], il est l'une des premières victimes de cette série sanglante d'homicides volontaires. Il est assassiné à la sortie d'une chicha à Amsterdam[12].
Najeb Bouhbouh (34)   Anvers Najib est liquidé à la sortie d'une chicha près de l'hôtel Crowne Plaza à Anvers en Belgique[13]. Les auteurs de la tuerie sont Chris Bouman et Marchano. P, des membres de la bande Benaouf. Les deux auteurs se feront liquider chacun à leur tour dans les années suivantes[14].
Patrick Brisban (40)   Diemen Patrick Brisban est un baron de la drogue assassiné par Derkaoui Pirki, un Néerlando-Marocain membre de l'organisation de Gwenette Martha[15].
Saïd El Yazidi (21)
Youssef Lkhorf (28)
  Amsterdam En fin , une impressionnante fusillade à la kalachnikov éclate en plein centre d'Amsterdam. Saïd El Yazidi et Youssef Lkhorf succombent sur place. L'enquête policière révèle que l'incident était lié à la bande criminelle de Rida Bennajem, un grand nom parmi les bandes rivales de la Mocro-maffia qui aurait fait le choix d'envoyer un tueur à gages pour les deux hommes appartenant à une bande rivale[16]. L'auteur de la fusillade, Hamza Belhadj, est arrêté en à l'aéroport de Tanger et condamné à 20 ans de prison pour double meurtre[17].
Nerlinio « Nekke » Greene (31)   Marbella À la suite de l'assassinat d'Abdel el Faddil à Amsterdam en 2009, le Surinamien Nerlinio Greene est enlevé en 2011 par un réseau néerlando-marocain en Espagne. Son corps est retrouvé sans vie dans un puits en décembre 2012 dans la Costa del Sol et le meurtre, imputé à Naoufal « Noffel » Fassih[18].
Rida Bennajem (22)   Amsterdam Recherché depuis car suspecté d'être l'auteur du meurtre de Redouan Boutakka et d'avoir commandité ceux de Saïd El Yazidi et Youssef Lkhorf, il est liquidé à son tour dans le quartier d'Amsterdam-Ouest. L'homme possédait la double nationalité marocaine et néerlandaise[19].
Souhail Laachir (26)   Amsterdam Souhail Laachir, un homme néerlandais d'origine marocaine de la bande Benaouf Adaoui et Houssine Ait Soussan [20] sera à son tour liquidé d'une balle à la tête par une bande rivale d'antillais[21]. D'après les enquêtes fournies par la police néerlandaise, Souhail Laachir était l'homme qui gérait les finances de la bande de Benaouf Adaoui et Houssine Ait Soussan[22].
Abdelhakim El Makhloufi (35)   Anvers Abdelhakim, plus connu sous le nom de Zotte Hakim (Hakim le fou)[23], est assassiné en 2013[24]. Soupçonnés d'être les auteurs du meurtre, deux frères appartenant au clan anversois De Visboeren[25] sont acquittés en 2020[26].
Frank « Pannekoeke » Scharrenberg (43)   Marbella Frank Scharrenberg est mitraillé devant sa femme et ses enfants à Marbella en Espagne. Le Néerlandais était marié à une Marocaine et revenait de Casablanca au Maroc. Dans son domicile à Amstelveen, la police retrouve 170 000 euros en cash[18]. Les soupçons concernant ce meurtre pèsent sur Mink Kok pour le compte d'une association criminelle réunissant Taghi, Mustapha El Fechtali, Naoufal Fassih et Raffaele Imperiale[27].
Chris Bouman (36)   Haarlem L'homme ayant assassiné Najeb Bouhbouh à Anvers, Chris Bouman, homme proche de Gweneth Martha, se suicide dans sa cellule après 2 mois de silence, refusant de parler à son avocat Cathalijn Maat. Il est retrouvé pendu à un lustre avec un drap accroché autour de son cou[28].
Tarik Abdellaoui (36)   Fuengirola Tarik Abdellaoui, un Néerlando-Marocain est assassiné à Fuengirola, le suspect étant son cousin Ridouan Taghi à la suite du vol d'une énorme quantité de cocaïne[29].
Mohammed Alarasi (22)   Amersfoort Jeune père de famille, il est liquidé à la sortie d'une salle de sport après avoir participé à quelques séances avec des amis[30]. L'enquête révélera qu'il s'agissait d'une mauvaise cible et que les auteurs cherchaient plutôt à liquider Samir Jabli[31]. Ce dernier sera assassiné à son tour en fin d'année 2014 dans la même ville[32].
Tarik El Idrissi (31)   Amsterdam Le fameux ex-kick-boxeur international marocain Tarik El Idrissi fait aussi son apparition dans les affaires de la Mocro-maffia. Père de trois enfants (2, 7 et 9), il entre dans le monde criminel après sa carrière de kick-boxeur. Il est liquidé par deux hommes pendant qu'il sortait de sa voiture pour rentrer chez lui[33]. Les auteurs de la fusillade ne seront jamais retrouvés[34]. D'après les enquêteurs, l'auteur était un marocain âgé entre 20 et 45 ans.
Alex «Alekki » Gillis (30)   Zaandam Connu pour vols avec violence. D'origine surinamienne, il dirigeait d'importantes bandes de jeunes marocains, turcs et surinamiens dans le domaine des braquages dans tout le pays[35]. Exécuté pour avoir tenté d'assassiner Gwenette Martha[36].
Mohamed El Mayouri (30)   Amsterdam El Mayouri venait de passer la soirée dans un café à chicha connu pour être un lieu de réunion de la bande de Benaouf Adaoui et Houssine Ait Soussan. L'homme est retrouvé mort sur place dans un bain de sang. Une Golf en feu est retrouvée à quelques rues de l'incident[37].
Gwenette Martha (40)   Amsterdam Considéré comme l’un des plus important barons de cocaïne et d'héroïne, il est assassiné en par des tueurs à gages. Selon les témoins, 3 hommes cagoulés ont fait feu sur le caïd à 15 reprises. Il aurait été tué par 80 balles de type AK-47. La voiture utilisée par les tueurs a ensuite été retrouvée incendiée. L'homme âgé de 40 ans, ayant énormément de contact avec des criminels marocains, avait été prévenu qu'il se trouvait sur une liste noire depuis [38].
Stefano Regalo Eggermont   Amsterdam L’homme n’avait pas de casier judiciaire et la police pense qu’il a été victime d’une erreur sur la personne[39]. Et en effet, la police apprend plus tard la présence sur les lieux du crime d'Omar Lkhorf, probablement la véritable cible des tueurs[40]. Stefano et Omar conduisant la même voiture, la victime n'a eu aucune chance d'en réchapper. Omar est un proche de Benaouf et le frère de Youssef, tué en [41].
Derkaoui van der Meijden   Amsterdam Van der Meijden, âgé de 34 ans et surnommé Pirki, était un néerlando-marocain. Étant un membre de la bande de Gweneth Martha[42] (assassiné 3 mois auparavant), il sera à son tour liquidé le soir du vers 23h15. Une première balle touchera son épaule et il continuera sa course pour échapper aux deux hommes cagoulés mais il ne s'en sortira pas sous les nombreux tirs de kalachnikovs de la part de deux tueurs à gages, aujourd'hui toujours en fuite[43].
Samir Bouyakhrichan   Benahavís Samir « Scarface » Bouyakhrichan, 36 ans, natif d'Amsterdam, a été tué de plusieurs balles par 2 hommes armés qui ont pris la fuite[44]. La victime sortait d'une boîte de nuit, accompagné de plusieurs autres personnes. Installé dans la région de Malaga depuis 2008, Bouyakhrichan est considéré comme un important narcotrafiquant de cocaïne en Europe et il tenait une place importante au sein du milieu marocain d'Amsterdam[45]. L'homme contrôlait deux gigantesque lignes de drogue qui allaient du Pérou et du Mexique jusqu'à Anvers. Le nom Samir Bouyakhrichan apparaîtra en 2014 en Amérique du Sud après des enquêtes fournies par l'organisation américaine Drug Enforcement Administration (DEA). Selon beaucoup d'organisations anti-drogue, l'homme serait l'un des plus grands importateurs de drogue au monde au fil des dernières années. Trois ans plus tard, Moes, l'ex-bras-droit de Scarface, propriétaire du café La Crème à Marrakech, sera pris pour cible en [46].
Massod Amin Hosseini   Amsterdam Soupçonné d'avoir liquidé Alexander Gillis (auteur de l'assassinat de Redouan Bouttaka) en , Massod Amin Hosseini âgé de 26 ans d'origine iranienne, sera tué d'une balle à la tête dans le quartier d'Osdorp pendant qu'il se trouvait dans sa voiture stationnée dans un parking[47].
Hicham Yachou   Anvers L'homme âgé de 30 ans originaire de Deurne et tenant les murs dans les rues d'Anvers, se fera assassiner par Boualem, un tueur à gage anversois d'origine marocaine. Boualem reprochait à Yachou une somme de 10 000 euros. La victime avait échappé à plusieurs tentatives d'assassinats. La police trouvera dans le lieu de l'incident un pistolet à côté du cadavre de Hicham Yachou[48].
Said Boudakhani   Anvers L'homme âgé de 31 ans, originaire de la ville d'Asse sera liquidé en face d'un snackbar par la bande des Turtles de Borgerhout, ayant tué plusieurs fois en Belgique ainsi qu'aux Pays-Bas[49].
Samir Jabli   Amersfoort L'homme néerlandais d'origine marocaine surnommé Babbels, âgé de 38 ans et résidant à Amsterdam, se fera tuer à la sortie de la maison de ses parents à Amersfoort. Quelques mois avant sa mort, l'homme s'était confié anonymement au journal néerlandais Jesoldekalter pour parler du conflit Mocro-maffia qui régnait à Amsterdam[50]. Depuis l'assassinat de son ami Mohammed Alarasi qu'il côtoyait énormément, l'homme ne se sentait plus en sécurité depuis plusieurs mois[32].
Luana Luz Xavier   Amsterdam Il s'agit alors d'une première aux Pays-Bas : une femme abattue dans un règlement de comptes. La victime, Luana Luz Xavier, une brésilienne de 34 ans, a été tuée de plusieurs balles sous les yeux de ses enfants à Amstelveen (banlieue sud d'Amsterdam). Elle était la compagne du grand baron de la drogue Najib « Ziggy » Himmich, un truand marocain d'Amsterdam soupçonné d'avoir repris en main la bande que dirigeait Gwenneth Martha, abattu en [51].
Ali Akgün   Istanbul Ali Akgün est assassiné au bord de sa voiture dans un feu rouge à Istanbul. Ali Akgün est un membre du réseau de Samir Bouyakhrichan.
Mohamed Boulaaouin   Utrecht L'homme d'origine marocaine âgé de 44 ans, père de deux enfants[52], est liquidé dans sa voiture le soir du . L'enquête révélera que les auteurs s'étaient trompés de cible[53].
Khalid Jafaar   Panama Les tirs se sont produits vers 01h20 près d'une discothèque et provenaient d'une voiture qui a visé un groupe de Néerlando-Marocains dans le quartier rouge de Bella Vista (es) à Panama. Le Néerlandais tué a été identifié comme Khalid Jaafar, 27 ans, un homme d’origine marocaine résidant à Amsterdam[54]. Un deuxième homme avec passeport néerlandais a été blessé : Isham Bridine, 27 ans[55].
Augustine Nyantakyi   Amsterdam L'homme âgé de 37 ans, de nationalité ghanéenne sera liquidé par 80 balles de kalachnikov le soir du . Alors que l'homme raccompagnait la fille d'une de ses amies chez elle le soir, il sera abattu par deux hommes cagoulés qui ne seront jamais retrouvés. Les enquêteurs déclareront qu'il s'agissait d'une mauvaise cible et que les auteurs cherchaient plutôt à liquider le célèbre kickboxeur Aziz Kallah[56]. Aziz Kallah sera perquisitionné vers 4h du matin à son domicile par les forces spéciales de la police néerlandaise avec des chiens et des hélicoptères. Le kickboxeur, quant à lui, démentira les recherches fournies par les enquêteurs, déclarant qu'il n'avait aucun rapport avec cette histoire. Il finira par être libéré quelques semaines plus tard[57].
Marchano Pocorni   Paramaribo Le matin du , il est tué par deux hommes d'origine marocaine. La victime d'origine surinamaise, était celui qui avait liquidé Najib Bouhbouh à Anvers en 2012[58].
Youssef El Kahtaoui   Amsterdam Youssef El Kahtaoui, d’origine marocaine, est assassiné par balle de kalachnikov à Amsterdam par deux hommes en scooter à la sortie d’un snack. La police néerlandaise annoncera quelques jours après qu'elle offrait 20 000 euros pour tenter de retrouver les assassins du néerlando-marocain[59]. L'auteur surinamien au nom de Quincy S. sera retrouvé et condamné à mort[60].
Silvio Aquino   Opglabbeek Un truand de la mafia italienne en Belgique, à environ une semaine de son procès le , il sera abattu d'une balle dans la tête par une bande de Belgo-Marocains[61] au nord de la Belgique[62]. La bande de Housni reprochait au clan italien d'avoir volé une quantité de 900 kilos de cocaïne à Anvers.
Ronald Bakker   Huizen Le Néerlandais se trouvait sur une liste noire de la bande Ridouan Taghi/Saïd Razzouki. Quatre ans plus tard, en , Ali M. et Mourad B., originaires d'Utrecht, seront arrêtés comme étant les suspects de l'assassinat.
Aziz Anzi   Utrecht Résidant à Almere, il est liquidé à l'âge de 37 ans à Utrecht. Les deux suspects d'origine surinamaise connus sous nom de Julian S. et Roger A. seront condamnés à 18 ans de prison[63].
Eaneas Virginio Lomp   Krommenie Étant la cible de plusieurs bandes de la Mocro-maffia et soupçonné d'avoir tenté de liquider Souhail Laachir en , il est froidement assassiné par Hicham M. (23 ans) et Omar Lkhorf (27 ans).
Ali Motamed   Almere Le matin du , alors qu'Ali (âgé de 56 ans) descendait du bus pour se rendre dans son travail à Almere, il sera poursuivi par une BMW volée et sera abattu d'une balle à la tête par deux hommes qui auront par la suite très vite pris la fuite, mettant la BMW en feu à quelques rues de l'incident. N'ayant aucun casier judiciaire, l'homme d'origine iranienne était un ancien politicien en Iran. Les enquêtes révéleront qu'il s'agissait de deux tueurs à gage d'un clan de la Mocro-maffia[64]. Anouar A.B. et Moreo M., des membres du clan Naoufel F., alias Noffel (originaires d'Amsterdam) seront les suspects principaux de l'assassinat. Le journaliste néerlandais Paul Vugts fera l'étonnante découverte qu'Ali Motamed était Mohammed Reza Kolahi Samadi, l'auteur de l'attentat politique d'Hafte Tir, en Iran, qui a eu lieu en 1981, faisant 73 morts.
Chahid Yakhlaf   Kerkdriel Surnommé de Marokkaanse ripper, Chahid sera liquidé par Omar Lkhorf, le petit frère de Youssef Lkhorf, assassiné en à Amsterdam. L'auteur sera arrêté le à Anvers et rapatrié aux Pays-Bas[65]. Omar Lkhorf, l'auteur de l'assassinat de Chahid Yakhlaf, avait été la cible dans la tuerie de Stefano Regalo Eggermont (fausse cible) en à Amsterdam.
Chafik Zidane   Rotterdam Surnommé le Marokkaanse Willem (le Willem marocain), il sera liquidé en 2016 à l'âge de 24 ans. Chafik Zidane était un grand baron de la drogue qui distribuait les grosses quantités de cocaïne vers la France[66]. L'enquête révélera que deux voitures avec 4 auteurs auraient tiré sur Chafik avant de prendre la fuite. Une voiture Peugeot grise sera retrouvée brûlée à Rotterdam tandis que la deuxième voiture BMW immatriculée Pays-Bas sera retrouvée à Mulhouse[67].
Iskar Ulas   Ossendrecht L'homme d'origine turque sera liquidé à Ossendrecht dans la frontière belgo-néerlandaise[68]. En 2017, l'enquête policière révélera que les auteurs étaient les frères Najim Echargui et Othman Echargui, qui seront liquidés 3 mois plus tard à Nimègue[69].
Nabil Amzieb   Amsterdam Nabil Amzieb, 23 ans, d’origine marocaine, est décapité près d'un café de la banlieue d’Amsterdam. Sa tête a été déposée devant un bar à chicha en plein centre d'Amsterdam vers 5h du matin et le reste de son corps a été retrouvé à l'intérieur d'une voiture brûlée dans un parking au sud-ouest d'Amsterdam. Dans une vidéo de caméra de surveillance, on voit la voiture exploser avec l'auteur qui prend directement la fuite à vélo[70]. Une semaine après les faits, environ 100 personnes ont rendu hommage à Nabil dans les rues d'Amsterdam.
Samir Erraghib   Amsterdam Le dimanche matin du , une fusillade éclatera en pleine banlieue d'Amsterdam. Alors qu'Erraghib accompagne sa fille de 7 ans à l'école, deux hommes (Abdelghani El H. et Bowy T.) font irruption en abattant le Néerlando-Marocain de 37 ans sous les yeux de sa fille. Les deux hommes seront condamnés à 20 ans de prison[71]. Le père abattu était un grand nom, populaire parmi la Mocro-maffia. L'homme avait blanchi une importante somme d'argent vers son oncle au Maroc[72].
Abderrahim Belhadj   Amsterdam Il sera liquidé à l'âge de 29 ans par le rappeur néerlandais Jay Jay qui prenait également part à la guerre entre trafiquants à Amsterdam. Le rappeur, ayant tué également Ruciano Caupain en , est condamné à 16 ans de prison[73]. L'auteur d'origine surinamienne aurait vengé les membres de sa bande Saïd El Yazidi et Youssef Lkhorf assassinés en 2012 par Hamza Belhadj[74].
Najib Echargui
Othmane Echargui
  Nimègue L'homme d'origine marocaine sera retrouvé mort par balle avec son frère Othmane dans le café Istanbul dans la ville de Nimègue. Les deux corps seront enterrés au Maroc[75]. 3 mois auparavant, les frères avaient assassiné Iskar Ulas par balle à Ossendrecht[76]. Leurs corps ont été retrouvés dans un café à Nimègue. Il s’agit de deux frères connus dans le milieu criminel et notamment de la Mocro-maffia[77].
Vincent Jalink   Diemen L'homme avait une lourde prime de 20 000 euros sur sa tête par la célèbre bande de Mocro-maffia appartenant à Mohammed S.. C'est 6 mois plus tard que Vincent sera liquidé sous les yeux de son fils de 9 ans, par un tueur à gage[78].
Ranko Scekic   Utrecht L'homme monténégrin avait depuis longtemps été averti par la police qu'il se trouvait sur une liste noire d'une bande de la Mocro-maffia. Zakaria A. et Achraf B., deux jeunes Néerlando-Marocains, seront les auteurs présumés de la liquidation[79].
Abdelkader Bouker   Bruxelles L'homme, ayant un conflit avec le baron de la drogue néerlando-marocain Houssine Ait Soussan, est enlevé par quatre tueurs à gage à Anvers avant d'être enfermé dans un appartement à Bruxelles. Ce dernier n'a laissé aucun signe de vie depuis le [80].
A.P.C.   Costa del Sol Vers le matin du , une fusillade éclate dans le sud de l'Espagne, faisant la Une des journaux espagnols. L'homme assassiné est un Colombien de 46 ans. La victime était accompagnée de Mitchell Jansen, un Néerlandais originaire d'Amsterdam qui a également été touché par balle. Après la liquidation, les deux auteurs prendront la fuite, mettant la voiture en feu à quelques rues de l'incident, une méthode très connue aux Pays-Bas. La Guardia Civil prendra contact avec les autorités néerlandaises, craignant qu'il s'agisse d'une histoire en rapport avec des marocains résidents à Amsterdam. Quelques mois plus tard, en décembre, Mitchell Jansen sera assassiné à son tour en Colombie. Les auteurs seront Abdelhamid alias Kikker et Hicham M.[81]. Hicham M. est l'homme qui avait assassiné Chahid Yakhlaf quelques mois plus tôt en [82].
Djordy Latumahina   Amsterdam Dans un parking de garage à Amsterdam, Djordy est abattu de plusieurs balles au bord de sa voiture. L'homme tué est finalement la mauvaise cible recherché par les auteurs. Arrêtés un an plus tard, les trois auteurs sont condamnés à 30 ans de prison, après avoir également tenté d'abattre Naoufal Fassih à Berlin en Allemagne.
Naoufal Mohammedi   Amsterdam Le jeune homme était âgé de 18 ans. L'auteur de la liquidation prend très vite la fuite après avoir touché Naoufal par balle. L'enquête révéra qu'il s'agissait d'une mauvaise cible[83].
Mitchell Jansen   Medellín Le matin du , une fusillade éclate en pleine banlieue de Medellín. L'homme assassiné, Mitchell Jansen, originaire d'Amsterdam, faisait partie d'une bande rivale de Taghi et Razzouki. Les enquêtes révéleront que l'homme avait raté un assassinat sur Chahid Yakhlaf le à Almere. En 2018, deux noms feront leur apparition après une longue enquête, il s'agit de Abdelhamid A. et Hicham M. La liquidation sur Mitchell Jansen était due à une histoire de 1,5 kg d'amphétamine[84].
Martin Kok   Amsterdam L'homme, ayant livré aux médias d'importantes informations sur Ridouan Taghi, un des plus grands criminels des Pays-Bas, sera liquidé quelques jours après par Zakaria A., un jeune Néerlando-Marocain d'Utrecht[85]. La victime avait subi plusieurs tentatives d'assassinats avant sa dernière dont il n'échappera pas. En , il avait été ciblé par des tirs dans le quartier d'Amsterdam-Ouest par deux jeunes Néerlando-Marocains âgés de 20 ans, aujourd'hui condamnés pour tentative d'assassinat. Concernant l'auteur de l'assassinat, il fait une apparition sur le clip du rappeur néerlandais Lijpe sur le titre Eng à la 16e seconde, tête baissée avec une arme sur l'épaule[86]. Selon les enquêtes policières, l'assassinat serait commandé par le chef de réseau Ridouan Taghi, aujourd'hui toujours en fuite[87].
Hakim Changachi   Utrecht
Abderahim Maihouane   Sittard L'enquête policière révélera qu'il s'agissait d'une embrouille entre mafias pour blanchir une grosse somme d'argent vers le Maroc[88]. L'homme est tué d'une balle à la tête.
Farid Souhali   La Haye Résidant à Houten et père de 3 enfants, il travaillait dans une société de voiture. Selon la police, l'homme était occupé à des activités illégales en rapport avec les clans rivaux de la Mocro-maffia[89]. En 2020, la justice fait le lien avec le baron Ridouan Taghi. Ce dernier aurait financé l'assassinat de Farid Souhali[90]
Rachid Benbouker
Cuma Ceviz
  République dominicaine Rachid Benbouker (néerlando-marocain originaire d'Amsterdam-Ouest) et Cuma Ceviz (turco-néerlandais originaire d'Amsterdam), seront assassinés par balle en République dominicaine par le chef d'un cartel vénézuélien du nom de Carlos José Gascon González, alias ‘El Gocho’[91]. L'auteur, recherché depuis de longues années par Interpol, sera arrêté en à Santo Domingo. Les corps des deux néerlandais avaient été retrouvés découpés en morceau à l'ouest du pays. Selon la police dominicaine, les deux victimes avaient été enlevées avant d'être séquestrées et tuées dans un endroit discret.
Jaïr Wessels   Breukelen Jaïr Wessels est un tueur à gage, auteur de l'assassinat de la mauvaise cible Hakim Changachi. Il finit par être assassiné devant la station de Breukelen.
Ayoub Haddoumi   Maastricht Le kick-boxeur de 23 ans, d'origine marocaine, est liquidé par une bande rivale d'Amsterdam. L'enquête révélera que Haddoumi, baron de la drogue de Maastricht, gérait plusieurs bandes criminelles au sud des Pays-Bas entre la Belgique et l'Allemagne[92].
Hamza Chaib   Marrakech Le soir du , ce sont deux hommes cagoulés, tueurs à gage sur un scooter, qui liquideront Hamza Chaib. Les deux auteurs, arrêtés quelques jours après l'incident, sont Edwin Gabriel Roblès Martinez et Shardyone Ulises Girigorio Semerel. Tous deux sont des Néerlandais d'origine surinamaise qui ont été envoyés par la bande de Ridouan Taghi et Saïd Razzouki. Quelques jours après, l'enquête révélera que le jeune Hamza Chaib, âgé de 26 ans, n'était pas la cible voulue. Les deux auteurs cherchaient à liquider le propriétaire du café La Crème Moes, qui possédait également le café Cappuccino à Tanger[93]. Le propriétaire des cafés, un Néerlando-Marocain qui résidait à Amsterdam, est soupçonné d'être un témoin de l'assassinat de Marchano Pocorni en à Paramaribo en Suriname, ainsi que d'avoir volé une quantité de 200 kilos de cocaïne à Amsterdam[94].
Yassine Majiti   Best La victime est un Marocain de 34 ans originaire d'Eindhoven.
Ahmed Nissi   La Haye La victime est un homme politique de nationalité iranienne et âgé de 55 ans. Il est le père fondateur du « mouvement séparatiste de lutte arabe pour la libération d’Ahwaz », qui réclame l’autodétermination de la province du Khouzistan, dans le sud-ouest du pays. En 2005, il fuit l'Iran pour s'installer aux Pays-Bas. Selon De Telegraaf, l'Iran islamique aurait coopéré avec une bande de la Mocro-maffia pour l'assassinat de l'homme en question[95].
Ayman Mouyah   Amsterdam La victime est un jeune kick-boxeur néerlando-marocain de 19 ans. L'auteur de la fusillade est Tim S. Deux mois plus tard, Tim sera également la cible d'une fusillade à Amsterdam où il s'en sortira indemne[96].
Timon Badloe   Utrecht La victime est assassinée le matin de 8 balles de type Kalachnikov. L'homme était connu des services de police et il est, d'après les enquêtes, assassiné par Reza J. et Denzel D., deux tueurs à gage opérant pour le chef du réseau néerlando-marocain Soufian O., originaire d'Amsterdam. Les auteurs de la liquidation auraient reçu tous les deux un butin de 20 000 euros[97]. La liquidation serait une réponse à la fusillade quelques semaines auparavant à Marrakech qui visait le baron de la drogue Moes[98].
Samir El Bartali   Rotterdam La victime est un Belgo-Marocain de 29 ans originaire d'Anvers. Les auteurs n'ont laissé aucune trace, brûlant leur voiture avec laquelle ils ont pris la fuite près de l'autoroute A4.
Soufian Zouagh   Bréda La victime est un Néerlando-Marocain de 25 ans. Il est abattu de deux balles dans le crâne pendant son sommeil. Quelques mois plus tard, les tueurs à gage Azzeddine A. et Anel B. sont arrêtés par la police et condamnés à 20 ans de prison.
Annass El Ajjoudi   Amsterdam Un homme habillé en noir a tiré sur Annass El Ajjoudi, un criminel connu de la Mocro Maffia qui collaborait avec Houssine Ait Soussan et Benaouf Adaoui, également des figures de la Mocro Maffia. L'auteur a brûlé la voiture d'Annass El Ajjoudi dans le quartier de Duivendrecht avant de prendre la fuite sans laisser de traces. L'homme assassiné, surnommé Boeloeloe, était sur une liste noire depuis 3 ans.
Mohammed Bouchikhi   Amsterdam La victime, un kickboxeur néerlando-marocain de 17 ans est tué devant une maison de quartier par deux hommes cagoulés qui ont très vite pris la fuite. C'était la troisième tentative d'assassinat dans l'avant-dernière semaine du mois de , cette fois-ci, réussie. Quelques minutes après l'incident, la police découvrira une BMW en feu à quelques rues de l'incident[99]. Le jeune garçon sera enterré à Berkane au Maroc.
Nasserdine Tarrahi   Anvers Âgé de 29 ans et connu sous le nom de Dikke Turtle, il appartenait à une bande mafieuse d'Anvers de la Mocro Maffia. Il sera victime d'une fusillade fin février 2018 dans la commune de Borgerhout[100].
Sabri Mansour   Almere Le jeune homme de 20 ans, d'origine marocaine, est liquidé le soir du .
Redouan Bakkali   Amsterdam L'homme qui résidait à Utrecht, âgé de 41 ans, était un Marocain originaire de Nador. L'homme avait récemment reçu des menaces de mort de la part des bandes marocaines Taghi et Razzouki[101]. La police trouvera des lettres de la Mocro Maffia où il est écrit « Tous ceux qui parlent, mourront. » La police néerlandaise révélera que le frère de Redouan, Nabil Bakkali s'était confié à la police néerlandaise en anonyme pour livrer des informations sur les différents règlements de comptes qui ont eu lieu aux Pays-Bas, ainsi que la tentative d'assassinat du propriétaire du café La Crème à Marrakech, Moes, révélant que le commanditaire était Taghi et Razzouki. La BCIJ (police marocaine) finira quelques jours après, par retrouver les tueurs à gage, travaillant pour le clan Taghi et Razzouki[102].
Raymildo   Amsterdam Vers 23h10 dans le sud d'Amsterdam, un homme cagoulé, vêtu en noir, ouvre le feu sur 3 hommes (Raymildo, Khalid J., Tarik Z.) avant de prendre la fuite en voiture[103]. La fusillade fait état d'un mort (Raymildo, un jeune Surinamien de 19 ans) et de deux blessés. L'enquête n'a déterminé aucune trace de l'auteur. Selon certaines sources, la fusillade serait liée à une histoire d'une importante quantité de drogue venue d'Anvers.
David Avila   Marbella L'homme est assassiné en face d'une église dans le sud de l'Espagne. La police espagnole révélera que cet assassinat est la raison pour laquelle Hamza Ziani est assassiné en octobre 2018[104].
Mohammed H.   Anvers Le vers 3h du matin, une fusillade éclate en pleine banlieue d'Anvers[105]. La cible est un Belgo-Marocain de 37 ans connu pour être de la même bande que les fameux Turtles ayant assassiné Said Boudakhani en . Les voisins résidant dans les environs de l'incident déclareront anonymement qu'ils voyaient régulièrement l'homme se déplacer avec des voitures luxueuses dans les rues d'Anvers.
Jaïr Wessels   Breukelen Jaïr Wessels, originaire du sud d'Amsterdam, est conduit par Patrick S. alias Pepe à Rotterdam en passant par Utrecht. Le conducteur s'arrêtera dans un parking à Breukelen avant de voir deux hommes ouvrir le feu sur le Néerlandais d'origine antillaise[106]. L'auteur est Nadir A. T., travaillant pour le gang de Ridouan Taghi. Un mois plus tard, en , l'explosion d'une Audi immatriculée au Maroc sous le nom de Nadir A. T. a retenti à Marbella en Espagne, faisant deux blessés civils. Ce dernier était en compagnie de Patrick S. alias Pepe. Selon une enquête policière, l'affaire serait liée à un vol d'une quantité de 500 kg de cocaïne[107].
Jamal M.   Barcelone Jamal et Zayd K., deux Néerlando-Marocains âgés de 23 ans et originaires de Schiedam, seront la cible d'une fusillade dans le centre-ville de Barcelone en Espagne[108]. Jamal M. décédera d'une balle à la tête tandis que Zayd K. s'en sortira blessé après qu'une voiture immatriculée en Allemagne aura ouvert le feu sur les deux jeunes hommes sortis d'une boite de nuit dans le quartier ouest d'El Poblenou[109]. Les deux hommes étaient connus de la justice néerlandaise pour des affaires de drogue, de vol et de possession d'armes. La famille de Jamal déclarera qu'ils recevaient régulièrement des menaces de mort. Selon des recherches américaines, le clan de Ridouan Taghi serait derrière l'assassinat du jeune Néerlando-Marocain[110].
Soufian Mohammed   Estepona Le jeune Néerlando-Marocain surnommé El Zocato est assassiné le soir, devant sa maison dans le quartier d'El Campanario, par un inconnu prenant la fuite à vélo. L'affaire serait liée à la bande de la Mocro Maffia en Suède Los Suecos. Aucun auteur n'a été retrouvé[111].
Fouad Rachidi   Eindhoven Le soir du samedi , une fusillade éclate en plein centre d'Eindhoven. La victime se trouvait dans sa voiture quand deux hommes cagoulés[112] ont fait leur apparition et tiré plus de 10 balles de kalachnikovs avant de prendre la fuite.
Gondilio Bolle   Amsterdam Vers l'après-midi du [113], des membres de deux bandes rivales se croisent dans la banlieue-sud d'Amsterdam. Un homme d'origine marocaine âgé de 20 ans sortira un calibre de sa ceinture avant d'ouvrir le feu sur la victime[114]. Gondilio, mieux connu dans le rap sous le nom de Bolle, sera assassiné d'une balle dans le ventre. Le jeune homme était un Néerlandais d'origine surinamienne âgé de 19 ans. L'auteur sera retrouvé un jour après et aurait des contacts avec le clan Taghi et Razzouki.
Hamza Ziani   Torremolinos L'homme néerlando-marocain originaire d'Utrecht, aux Pays-Bas, était âgé de 33 ans[115]. Il est pris pour cible dans une fusillade à Torremolinos, en Espagne. L'auteur cagoulé tirera 7 fois avec son arme automatique, dont une balle qui touchera la tête de la victime. Hamza Ziani est transporté dans l'hôpital le plus proche, dans un état critique. Un jour plus tard, Hamza décédera de ses blessures à l'hôpital. Hamza Ziani est connu de la police espagnole. Début , il avait été arrêté par la police espagnole pour être en détention d'armes et d'explosifs. Il sera libéré par la police après avoir payé une énorme somme d'argent. Hamza Ziani était un homme actif du réseau de Ridouan Taghi et Said Razzouki.
Dairon Alberto (24)   Rotterdam L'homme âgé de 24 ans est assassiné de deux balles à la tête par deux hommes cagoulés qui ont par la suite pris la fuite. L'enquête policière révélera qu'il s'agissait d'une mauvaise cible.
Raouf Benalita (41)   Kloosterzande L'homme âgé de 41 ans est abattu au bord de sa voiture. Il est originaire de Temse en Belgique et aurait été à la tête d'une ligne reliant l'Amérique du Sud au Port d'Anvers[9].
Faisal Mssyeh (32)   Rotterdam L'homme âgé de 32 ans est abattu à coup de kalachnikov, le soir du Nouvel An. Faissal était un rappeur néerlando-marocain connu sous le nom de Feis[116].
Abdelhadi Yaqout   Marbella L'homme possédant la double nationalité espagnole et marocaine est assassiné à bord de sa Bentley à quelques mètres de sa villa à San Pedro de Alcantara. L'auteur a tiré 20 balles sur l'homme qui détenait plusieurs bars et restaurants à Puerto Banus.
Hilal Makhtout   Forzée Hilal Makhtout (33 ans, Belgo-Marocain originaire de Genk) est brûlé vif en Belgique avant que son corps ne soit jeté à Forée en Wallonie. Dans son portable, retrouvé à quelques mètres de son corps, des vocaux sont enregistrés où on entend des voix qui s'expriment en français et en néerlandais avec l'accent hollandais[117].
Shaquille Goedhart   Amsterdam L'homme est assassiné au sud d'Amsterdam pour une histoire de centaines de kilos volés au Port d'Anvers. Badr K. est le suspect principal de cet assassinat. Il aurait abattu la personne sous commandes de Ridouan Taghi.
Danny Dennis Groenveld
Cadisha Prieka
  Paramaribo L'homme âgé de 49 ans et la jeune femme de 18 ans sont assassinés près d'une pompe à essence à Paramaribo[118]. Dennis était mêlé aux bandes de la Mocro-maffia et était un membre actif de la bande de Mustapha F. originaire d'Utrecht, principal ennemi de la bande de Ridouan Taghi et Saïd Razzouki[119]. La police découvre une voiture en feu à quelques kilomètres de la fusillade.
Mohamed Anaya   Rotterdam Le criminel et trafiquant de cocaïne néerlando-marocain Mohamed Anaya originaire de Rotterdam est enlevé la nuit du 14 juin 2019. Il n'a depuis laissé aucune signe de vie[120].
Rob van Eijk   Utrecht L'homme âgé de 55 ans, étant dans sa voiture, est assassiné dans un parking à Houten dans la province d'Utrecht. La police découvre une voiture en feu à quelques kilomètres de la liquidation. L'homme assassiné est selon les autorités un tueur à gage travaillant pour un réseau d'Amsterdam[121].
Inchomar Balentien   Amsterdam L'homme âgé de 33 ans, ex-bras droit de Gwenette Martha, est froidement assassiné par balle dans un parking près de la station de métro Kraaiennest au sud d'Amsterdam[122]. Inchomar est un criminel connu de la Mocro-maffia, ayant déjà survécu à une fusillade en 2013. Une voiture est retrouvée en feu à quelques kilomètres de l'incident dans le quartier de Gaasperplas.
Julian Curiel   Amsterdam Julian Curiel succombe à ses blessures après avoir été victime d'une fusillade dans le sud-ouest d'Amsterdam, dans le quartier de Bijlmermeer. Les caméras de surveillance filment deux jeunes individus cagoulés de type nord-africain qui abattent de sang-froid l'homme d'origine surinamaise.
Derk Wiersum   Amsterdam L'homme âgé de 44 ans et père de deux enfants est abattu devant son domicile après être rentré du travail. Derk Wiersum était l'avocat du repenti criminel Nabil Bakkali, frère de Redouan Bakkali, assassiné en 2018, également à Amsterdam. Derk Wiersum avait reçu des messages de menaces il y a quelques mois par la bande de Ridouan Taghi et Saïd Razzouki.
Rachid Kotar   Amstelveen L'homme d'origine marocaine, âgé de 39 ans et résidant à Amsterdam, est abattu devant les yeux de son enfant de quatre ans dans la voiture. Il faisait partie de la bande de Bouyakhrichan.
Rayane Tensaini   Almere Ray Tensaini est abattu le 21 décembre 2019 à Almere sous des balles de type kalachnikov à la suite d'une histoire de drogue. La police néerlandaise soupçonne Youssef Ben Hamou d'avoir été le tueur à gage passé à l'action[123].
Abdellah Bekkali   Leersum La victime, âgée de 56 ans, possédait la double nationalité marocaine et néerlandaise. Il est assassiné à l'aide d'une kalachnikov.
Omar Essalih   Amsterdam Omar Essalih, 29 ans, surnommé Centjes dans le milieu marocain d'Amsterdam, est abattu d'une balle à la tête. Une voiture est retrouvée brûlée à deux rues de l'incident.
Brahim Azaim   Rotterdam Brahim Azaim, surnommé "Ibo de Marokkaan" (Ibo le Marocain), âgé de 25 ans, est abattu le soir du 11 mai 2020 vers 23 heures. Une voiture en feu est retrouvée à quelques rues de la fusillade.

Brahim Azaim était le bras droit du grand baron Piet Costa, un successeur de Mustapha El Fechtali dans l'organisation de Samir Bouyakhrichan.

Abid Mahyouti   Hilversum Âgé de 39 ans, il est abattu par la police néerlandaise.
Aziz Bastam   Ridderkerk Âgé de 33 ans, il est abattu dans un parking en compagnie de sa femme. Quelques jours plus tard, trois suspects sont arrêtés à Rotterdam et à Bréda[124].
Serdar Ay   Amsterdam Âgé de 33 ans, l'homme de nationalité turque et néerlandaise est abattu au bord d'une Polo Volkswagen. Quelques jours plus tard, la police néerlandaise s'aperçoit d'un appareil de localisation accroché en dessous du véhicule de la victime. Le véhicule appartient en réalité à un homme de nationalité marocaine, résidant à Amsterdam et connu de la justice pour trafic de drogues. L'homme marocain était en réalité la cible principale des assaillants[125].
Ayla Mintjes   Amsterdam Ayla Mintjes est abattue au bord d'une Mercedes AMG à Amsterdam. Les auteurs cherchaient à abattre Anis B., un grand baron néerlando-marocain actif dans le trafic aux Pays-Bas. Anis B. fait partie du nouveau groupe dirigé par Piet Costa, un successeur du groupe de Samir Bouyakhrichan et Mustapha El Fechtali.
Peter R. de Vries   Amsterdam Peter R. de Vries décède à l'hôpital neuf jours après avoir été ciblé d'une fusillade à Amsterdam, en sortant de son lieu de travail.
Ebrahim Buzhu   Cadix
Akram El Idrissi   Amsterdam Akram El Idrissi est abbatu dans le quartier de Rivierenbuurt à Amsterdam[126].

Auteurs principauxModifier

Les auteurs sont souvent des tueurs à gage qui passent à l'action en échange d'une énorme somme d'argent. Ils travaillent pour des clans opérant majoritairement dans les villes d'Amsterdam, Rotterdam, Utrecht et Anvers.

D'autres clans opèrent également dans les villes néerlandaises, belges, espagnoles et marocaines mais n'ont selon les autorités[réf. nécessaire] pris part à aucune liquidation.

Réactions politiquesModifier

  •   Belgique : le bourgmestre de la ville d'Anvers Bart De Wever a fait sa déclaration à la suite de la sortie du livre Borgerokko Maffia : « La Mocro-maffia fait plus de dégâts que la drogue en elle-même. »[127].
  •   Belgique : le criminologue belge Brice De Ruyver cite : « Anvers, c'est devenu comme les quartiers de Molenbeek, des familles marocaines qui montent dans la hiérarchie du plus grand commerce illégal grâce à la drogue d'Anvers qui est distribuée partout en Europe ».
  •   Pays-Bas : le journaliste néerlandais John van den Heuvel du journal De Telegraaf déclare après l'attentat de  : « Ridouan Taghi est le criminel le plus recherché des Pays-Bas. À chaque fois que l'on dit ou que l'on écrit quelque chose sur lui, il y a des conséquences, des attentats et des menaces. Au moment où tu es journaliste et que t'écris sur lui, tu prends des risques de te faire assassiner. »[128].

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (nl) Redactie, « Makkelijk verdiend », sur HP/De Tijd, (consulté le )
  2. (nl) Redactie Panorama, « Gesnapt in de Escape », sur panorama.nl, (consulté le )
  3. (nl) Wouter Laumans et Marijn Schrijver, Mocro Maffia, Overamstel Uitgevers, (ISBN 978-90-488-1935-5, lire en ligne)
  4. (nl) Wouter Laumans et Marijn Schrijver, Mocro Maffia, Overamstel Uitgevers, (ISBN 978-90-488-1935-5, lire en ligne)
  5. (nl) Pim Lindeman, « Moordzaak Kuut: Onno had meerdere problemen, maar één kostte hem zijn leven », sur Tubantia.nl, Tubantia, (consulté le )
  6. (nl) « Abdel el Faddil geliquideerd na rippen van drugs », sur www.nhnieuws.nl (consulté le )
  7. https://www.olimbajmat.nl/2010/02/12/said-amhaouch-29-dood-gevonden-in-flevopark-amsterdam/
  8. (nl) « Zestien jaar cel voor Rick H. », sur www.at5.nl (consulté le )
  9. a et b (nl-BE) Bert Foubert, Joris van der Aa, Sam Reyntjens, « Drugscrimineel omgebracht in oldtimergarage, eigenaar opgepakt », sur www.gva.be, (consulté le )
  10. Kristof Peeters, « Omerta blijft speurders parten spelen », sur myprivacy.dpgmedia.be, (consulté le )
  11. Redactie Panorama, « De criminele vrienden van Ali B. », sur Panorama.nl, .
  12. Joris van der Aa, « Doodgeschoten man vriend van topcrimineel », Het Nieuwsblad,‎ (lire en ligne).
  13. (nl) « Tien jaar cel voor 'hotelmoord' », sur Het Laatste Nieuws (consulté le ).
  14. (nl) Paul Vugts en Maarten van Dun, « Crimineel Marchano Pocorni doodgeschoten in Suriname », Het Parool,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  15. (nl) Wouter Laumans et Marijn Schrijver, Mocro Maffia, Overamstel Uitgevers, (ISBN 978-90-488-1935-5, lire en ligne)
  16. (nl) « AMSTERDAM - Dubbele liquidatie Said el Yazidi (21) en Youssef Lkhorf (28) in de Staatsliedenbuurt - AmazighTimes », sur AmazighTimes, (consulté le ).
  17. « Un Marocain condamné à Tanger pour un double meurtre aux Pays-Bas », sur Bladi.net (consulté le ).
  18. a et b Redactie Panorama, « Costa del Crime », sur Panorama.nl, .
  19. (nl) « Verdachte (22) vast voor moord Rida Bennajem », Het Parool,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  20. (nl) « OM : schietpartij Waterfront was koele liquidatie - Crimesite », sur Crimesite, (consulté le ).
  21. https://moordatlas.nl/event/1939
  22. (nl) « Oorlog in Amsterdamse onderwereld bereikt kookpunt », sur www.at5.nl, (consulté le )
  23. (nl) « Beelden slachtoffer op internet - Crimesite », sur Crimesite, (consulté le ).
  24. vdaa, « Beelden neergeschoten gangster circuleren op internet », Het Nieuwsblad,‎ (lire en ligne).
  25. « Proces over schietpartij op Zotte Hakim moet opnieuw », sur myprivacy.dpgmedia.be (consulté le )
  26. (nl-BE) « Visboeren vrijgesproken voor schietpartij op Zotte Hakim », sur www.nieuwsblad.be, (consulté le )
  27. (nl) « Verdediging 'Rico de Chileen' wil criminelen horen over onderlinge relatie », sur NU, (consulté le )
  28. (nl) Paul Vugts, « Verdachte van liquidatie Antwerpen pleegt zelfmoord in cel », Het Parool,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  29. Yelle Tielman, « Ridouan Taghi was al in 2004 verdachte in Spaans onderzoek », sur myprivacy.dpgmedia.nl, (consulté le )
  30. « Liquidatie Mohammed Alarasi », sur Politie.nl (consulté le ).
  31. « Per ongeluk geliquideerde Mohammed Alarasi werd erin geluisd », sur Bladna.nl (consulté le ).
  32. a et b (nl) Paul Vugts, « Amsterdamse crimineel Samir Jabli geliquideerd in Amersfoort », Het Parool,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  33. « Tarik El Idrissi, ancien kickboxeur marocain, tué par balle aux Pays-Bas », sur Bladi.net (consulté le ).
  34. « Liquidatie Tarik El Idrissi », sur Politie.nl (consulté le ).
  35. « ’Doodgeschoten man Zaandam was beruchte ramkraker’ », sur Nhnieuws.nl (consulté le ).
  36. (nl) Paul Vugts, « OM: 'Groep Gwenette Martha liet Alex Gillis liquideren' », sur Het Parool, (consulté le )
  37. « Liquidatie Mohammed El Mayouri », sur Politie.nl (consulté le ).
  38. (nl) Paul Vugts, « Ruim tachtig kogelgaten in lichaam Gwenette Martha », sur Het Parool, (consulté le )
  39. (nl) « Weduwe Eggermont: Ineens zitten we in The Godfather », Algemeen Dagblad,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  40. http://thejournalist.nl/category/misdaad/?tag=t-waar
  41. (nl) Paul Vugts, « Weduwe per ongeluk vermoorde Stefan Eggermont schrijft boek », Het Parool,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  42. (nl) « Wie was geliquideerde crimineel 'Pirki' van der Meijden? - Elsevier Weekblad », sur Elsevierweekblad.nl, (consulté le ).
  43. (nl) Maarten van Dun en Paul Vugts, « Doodgeschoten man in Zeeburg was beroepscrimineel », Het Parool,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  44. (nl) « Un baron de la drogue "liquidé" à Marbella », sur 7sur7.be, (consulté le ).
  45. https://moordatlas.nl/event/2312
  46. « Exclusif. Fusillade de Marrakech : Qui est le proprio de La Crème ? », sur Maroc Hebdo International (consulté le ).
  47. (nl) Paul Vugts en Maarten van Dun, « Geliquideerde Amin Hosseini (26) verdacht van rol bij onderwereldmoord », Het Parool,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  48. SaRe, « Man moet twintig jaar de cel in voor moord in Pothoekstraat », Gazet van Antwerpen,‎ (lire en ligne).
  49. Joris van der Aa & Sam Reyntjens, « Lid van Turtle-bende in cel voor snackbarmoord », Het Nieuwsblad,‎ (lire en ligne).
  50. « Laatste gesprek met Samir 'Babbel' Jabli », sur Jensoldekalter.nl (consulté le ).
  51. https://moordatlas.nl/event/2131
  52. (nl) « Slachtoffer liquidatie Hoograven is Mohamed Boulaaouin », sur De Utrechtse Internet Courant, (consulté le ).
  53. https://moordatlas.nl/event/2135
  54. (nl) « Moord nachtclub Panama : link met Amsterdam », sur Misdaadjournalist Hendrik Jan Korterink, (consulté le ).
  55. (nl) « Gewonde Panama weer terug in Amsterdam - Crimesite », sur Crimesite, (consulté le ).
  56. (nl) Paul Vugts, « Vermeend doelwit Aziz Kallah: 'Ineens zag iedereen me als crimineel' », Het Parool,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  57. (nl) « Ghanese bordenwasser Augustine slachtoffer van vergismoord : doelwit vermoedelijk Aziz Kallah », sur Misdaadjournalist Hendrik Jan Korterink, (consulté le ).
  58. (nl) « Overzicht van schietpartijen in en rond Amsterdam », sur Nu.nl, .
  59. « Pays-Bas : la police offre 20.000 euros pour tenter de retrouver les assassins de Youssef El Kahtaoui », sur Bladi.net (consulté le ).
  60. (nl) « OM eist levenslang voor doodschieten onschuldige man », Algemeen Dagblad,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  61. Joris van der AA,PIETER HUYBERECHTS, « Zitten Marokkaanse bendes achter liquidatie van Silvio Aquino? », Gazet van Antwerpen,‎ (lire en ligne).
  62. « Grand banditisme : Silvio Aquino abattu peu avant la reprise de son procès », sur RTBF Info, (consulté le ).
  63. https://www.rtvutrecht.nl/nieuws/1624283/celstraffen-tot-18-jaar-geeist-voor-liquidatie-aziz-anzi.html
  64. (nl) « Gaf Iran de Mocro-maffia opdracht voor de moord op Ali Motamed? » [vidéo], sur EenVandaag (consulté le ).
  65. (nl) Paul Vugts, « Amsterdammer Omar Lkhorf uitgeleverd en vastgezet voor liquidatie », Het Parool,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  66. (nl) « Geliquideerde Chafik Zidane werd in de val gelokt », Algemeen Dagblad,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  67. https://www.boevennieuws.nl/nieuws/aanhoudingen-liquidatie-chafik-zidane-willem/
  68. https://moordatlas.nl/event/2257
  69. (nl) « Moord Ulas Iskar Ossendrecht : verdachte zelf doodgeschoten », sur bndestem.nl, (consulté le ).
  70. « Amsterdam : Dood Nabil Amzieb (23) » [vidéo], sur YouTube (consulté le ).
  71. https://www.boevennieuws.nl/nieuwsflits/20-jaar-cel-liquidatie-samir-erraghib/
  72. https://www.boevennieuws.nl/nieuws/samir-erraghib-mocromaffia/
  73. (nl) Paul Vugts, « OM eist 16 jaar cel tegen Jayjay voor liquidatie 'Appie' Belhadj », Het Parool,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  74. (nl) Maarten van Dun, « Doodgeschoten man werd gewaarschuwd voor dreiging », Het Parool,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  75. https://www.boevennieuws.nl/nieuws/najim-en-othman-echargui/
  76. (nl) « Moord Ulas Iskar Ossendrecht: verdachte zelf doodgeschoten », Algemeen Dagblad,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  77. https://www.boevennieuws.nl/nieuws/malvertmoorden-echargui-hel-brak-los/
  78. « Aanhouding wegens liquidatie Diemen in 2016 », sur At5.nl (consulté le ).
  79. (nl) « Politie ziet verdachten moord Kok niet op beeld (UPDATE2) - Crimesite », sur Crimesite, (consulté le ).
  80. (nl) « 322 kilo cocaïne kwijtspelen? Dat pikt een drugsbaron niet », sur Het Laatste Nieuws (consulté le ).
  81. (nl) « Abdelhamid 'Kikker' A. en Hicham M. opgepakt voor liquidatie Colombiaan in Spanje - Boevennieuws.pro », sur Boevennieuws.pro, (consulté le ).
  82. (nl) « Verdachten Mocro-oorlog gepakt om liquidatie Colombiaan (UPDATE2 VIDEO) - Crimesite », sur Crimesite, (consulté le ).
  83. Redactie Panorama, « De totaal zinloze dood van Naoufal Mohammadi », sur Panorama.nl, .
  84. (nl) « Twee Amsterdammers opgepakt voor dubbele liquidatie Spanje », sur bndestem.nl, (consulté le ).
  85. (nl) « Verdachte van moord op Martin Kok is Utrechtse crimineel Zakaria A. », Algemeen Dagblad,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  86. Redactie Panorama, « Van kruimeldief tot Mocro crimineel », sur Panorama.nl, .
  87. (nl) « 'Ridouan Taghi gaf opdracht voor liquidatie Martin Kok' », sur Hart van Nederland (consulté le ).
  88. https://moordatlas.nl/event/2423
  89. (nl) « Liquidatie Farid (39) aan de Sylvain Poonsstraat », sur Opsporing Verzocht (consulté le ).
  90. https://www.telegraaf.nl/video/1768958544/hij-moest-de-liquidatie-uitvoeren-maar-lokte-de-politie.
  91. Vincent Sondermeijer, « Verdachte opgepakt voor moord op Nederlanders in Dominicaanse Republiek », NRC Handelsblad,‎ (lire en ligne).
  92. https://moordatlas.nl/event/2484
  93. « Fusillade de Marrakech : les activités « pas très claires » du propriétaire du café attaqué - H24info », sur H24info (consulté le ).
  94. « Schietpartij Marrakech was afrekening Mocro-maffia om 200 kilo cocaïne », sur Bladna.nl (consulté le ).
  95. « 'Iran liet huurmoordenaars gelinkt aan Mocro Maffia liquidaties uitvoeren in Nederland' », sur Crime Nieuws, (consulté le ).
  96. (nl) onze correspondent, « Zaak schietpartij Kattenburg voor rechter », De Telegraaf,‎ (lire en ligne).
  97. (nl) ANP/Het Parool, « OM eist 23 en 24 jaar tegen Amsterdammers voor liquidatie », Het Parool,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  98. « Mocro-maffia : celstraf voor moord op tussenpersoon schietpartij Marrakech », sur Bladna.nl (consulté le ).
  99. (nl) Paul Vugts en Maarten van Dun, « Doodgeschoten M. Bouchikhi (17) was stagiair in buurtcentrum », Het Parool,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  100. (nl) « En daar is schietpartij nr. 21 », sur Het Laatste Nieuws (consulté le ).
  101. (nl) « Broer van kroongetuige Mocro-maffia doodgeschoten in Amsterdam », Algemeen Dagblad,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  102. (nl) Maarten van Dun en Paul Vugts, « Broer kroongetuige liquidaties doodgeschoten bij NDSM-werf », Het Parool,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  103. https://www.boevennieuws.nl/nieuws/dodelijk-slachtoffer-schietpartij-amsterdam-ray/
  104. (nl) « Spaanse politie : twee moorden Costa de Sol opgelost (UPDATE VIDEO) - Crimesite », sur Crimesite, (consulté le ).
  105. (nl) « Bodyguard van hoofd drugsbende neergeknald », sur Het Laatste Nieuws (consulté le ).
  106. (nl) Paul Vugts, « 'Patrick S. lokte crimineel Jaïr Wessels naar moordplek' », Het Parool,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  107. Issam El Yadari, « Marbella: l’explosion d’une Audi Q7 immatriculée au Maroc en lien avec la guerre des gangs néerlandais », sur Le Desk,
  108. (nl) « Slachtoffers schietpartij Barcelona komen uit Schiedam », Algemeen Dagblad,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  109. (nl) « Twee mannen uit Schiedam neergeschoten bij schietpartij in Barcelona », sur Rijnmond.nl, .
  110. (nl) « In Barcelona geliquideerde man stond op dodenlijst - Crimesite », sur Crimesite, (consulté le ).
  111. (es) « La Policía Nacional vincula el arresto de un grupo de sicarios con el crimen de ‘Zocato’ », sur El Faro de Ceuta, (consulté le ).
  112. http://www.omroepbrabant.nl/?news/282238952/Na+liquidatie+stonden+twee+mannen+op+hoek+Sionstraat+en+Gibeonstraat+in+Eindhoven.aspx
  113. (nl) « Surinaamse rapper Bolle (19) doodgeschoten in Amsterdam », sur DAGonline.nl (consulté le ).
  114. « Man (20) aangehouden voor dodelijke schietpartij in Amsterdam », sur Nhnieuws.nl (consulté le ).
  115. (nl) « Utrechtse cocaïnehandelaar Hamza Ziani (33) geliquideerd in Torremolinos », sur ThePostOnline, (consulté le ).
  116. « Pays-Bas : un rappeur marocain abattu en pleine rue », sur Bladi.net (consulté le ).
  117. « Assassinat dans un gîte de Forzée : Hilal aurait été brûlé au fer à souder pour une dette de 15.000€ », La Dernière Heure/Les Sports,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  118. (nl) Sander van Mersbergen en Yelle Tieleman, « Rivaal Taghi vermoord in Suriname », Het Parool,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  119. (nl) « AD brengt in Suriname vermoorde Dennis in verband met 'Mocromaffia' - Waterkant », sur Waterkant, (consulté le ).
  120. https://voorburgsdagblad.nl/algemeen/vermissing-mohamed-anaya-zit-in-drugsscene-
  121. « Telegraaf bevestigt naam slachtoffer schietpartij », sur Houtensnieuws.nl (consulté le ).
  122. « Liquidatie Amsterdam : één van de kogels ging dwars door woning », sur RTL Nieuws, (consulté le ).
  123. (nl) Het Parool, « Politie op zoek naar Youssef Ben Hamou (25) voor drugsdeal », Het Parool,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  124. https://www.crimesite.nl/politie-geeft-weinig-informatie-over-schietpartij-ridderkerk/
  125. https://www.bladna.nl/serdar-ay-stierf-slachtoffer-vergismoord-amsterdam-doelwit-marokkaan,33789.html
  126. https://www.parool.nl/amsterdam/man-21-overleden-na-schietpartij-in-rivierenbuurt~b2c63512/
  127. [1], De Morgen, 16 septembre 2017.
  128. [2], 26 juin 2018.