Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Asphalte (film, 2015)

film sorti en 2015
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Asphalte (homonymie).
Asphalte
Réalisation Samuel Benchetrit
Scénario Samuel Benchetrit
Sociétés de production A Single Man
Maje Productions
La Camera Deluxe
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre comédie dramatique
Durée 100 minutes
Sortie 2015

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Asphalte est un film français réalisé par Samuel Benchetrit d'après ses romans autobiographiques Les Chroniques de l’Asphalte, sorti en 2015.

Sommaire

SynopsisModifier

L'ascenseur d'un immeuble HLM tombe régulièrement en panne. Ce problème, ainsi que divers événements inattendus, ont un impact sur les résidents de l'immeuble : nous suivons quelques jours de la vie de certains d'entre eux : Sternkowitz du 1er étage, le jeune Charly, Jeanne, une comédienne ayant eu son heure de gloire, et Mme Hamida, une mère algérienne chaleureuse.

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

DistributionModifier

ProductionModifier

Genèse et développementModifier

Samuel Benchetrit adapte ici ses propres romans autobiographiques, Les Chroniques de l’Asphalte, dont le premier tome est publié en 2005.

Distribution des rôlesModifier

L'interprète de Charly, Jules Benchetrit, est le fils du réalisateur et de l'actrice Marie Trintignant.

TournageModifier

Le tournage a lieu du au , notamment au quartier Bel air à Colmar dans le Haut-Rhin.

MusiqueModifier

La musique du film est composée par le chanteur français Raphaël, qui avait déjà collaboré avec le réalisateur pour Un voyage (2014).

« Raphaël a vraiment été enthousiaste dès la lecture du scénario qui lui a inspiré une quinzaine de morceaux. Et je me suis arrêté sur celui qu'on peut entendre dans le film. En fait, pendant le tournage, j'écoutais en boucle le Clair de lune de Beethoven. Ce morceau m'a aidé à préciser ce que je recherchais pour Asphalte : une ritournelle très douce. Raphaël est donc parti là-dessus et j'ai été particulièrement sensible au côté synthétique des cordes et du piano sur le morceau que j'ai retenu. Éric Heumann, le distributeur du film, me répétait souvent une petite phrase : “n'oublie pas la petite musique”. Et je voulais justement qu’Asphalte soit dominé par une musique discrète et non omniprésente[3]. »

— Samuel Benchetrit

Notes et référencesModifier

  1. (en) Company credits sur l’Internet Movie Database
  2. (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  3. « Asphalte », sur Cinézik (consulté le 1er juin 2015)

Voir aussiModifier