Asclépiéion d'Athènes

bâtiment de la municipalité d'Athènes, Attique, en Grèce
L'Asclépiéion, au pied de l'acropole d'Athènes.

Le sanctuaire d'Asclépios ou Asclépiéion (grec Ἀσκληπιεῖον) est situé sur le versant sud de l'acropole d'Athènes, au-dessous du Parthénon, entre le portique d'Eumène et le théâtre de Dionysos. Il se compose essentiellement d'un temple et d'un portique d'ordre dorique, construits autour de 420 avant J.-C.

DescriptionModifier

 
Les vestiges du sanctuaire, vus du haut de l'Acropole, en 2010.

Dédié à Asclépios, dieu de la médecine dont le culte a été importé d'Épidaure à Athènes après 420 av. J.-C.[1], le sanctuaire était voué à la guérison des malades et servait également de lieu de soins médicaux.

Le sanctuaire présente une clôture carrée, un temple et un portique (stoa) d'ordre dorique de 50 mètres de long, composé d'une galerie double séparée par une rangée de colonnes, construite au -IVe siècle. Par la suite, le noyau de l'Asclépiéion (stoa et temple) a été intégré à une basilique paléochrétienne. Le portique comportait une grotte, plus tard convertie en chapelle chrétienne, avec une source encore considérée comme curative[1].

Des travaux d'anastylose ont été réalisés au cours des années 2010, pour une meilleure compréhension des vestiges.

Artéfacts Modifier

Le musée de l'Acropole d'Athènes présente des ex-votos provenant de l'asclépiéion d'Athènes.

Objet Description Origine et datation
  Offrande votive de l'asclépiéion d'Athènes

Partie d'un visage féminin avec des yeux incrustés. Offrande votive du IVe siècle av. J.-C., probablement du sculpteur Praxias, insérée dans la niche d'un pilier du sanctuaire d'Asclépios.

Musée de l'Acropole d'Athènes

Temple d'Asclépios, Athènes.

-IVe siècle.

  Offrandes de l'asclépiéion d'Athènes

Plaques d'offrandes votives en bas-relief.

Yeux, oreille, sein, jambe, avec inscriptions votives.

Musée de l'Acropole d'Athènes

Temple d'Asclépios, Athènes.

-IVe siècle.

Sources Modifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier