Ouvrir le menu principal

Arzillières-Neuville

commune française du département de la Marne

Arzillières-Neuville
Arzillières-Neuville
L'église Saint-Antoine.
Blason de Arzillières-Neuville
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Vitry-le-François
Canton Vitry-le-François-Champagne et Der
Intercommunalité Communauté de communes Vitry, Champagne et Der
Maire
Mandat
Michel Cappe
2014-2020
Code postal 51290
Code commune 51017
Démographie
Population
municipale
328 hab. (2016 en diminution de 9,89 % par rapport à 2011)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 38′ 44″ nord, 4° 35′ 21″ est
Altitude Min. 104 m
Max. 161 m
Superficie 12,23 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte administrative de la Marne
City locator 14.svg
Arzillières-Neuville

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Arzillières-Neuville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Arzillières-Neuville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Arzillières-Neuville
Liens
Site web www.arzillieres-neuville.fr

Arzillières-Neuville (prononcé [aʁziljɛʁə nøvilə]) est une commune française, située dans le département de la Marne en région Grand Est.

GéographieModifier

La commune est composée de deux villages : Arzillières, à l'ouest, et Neuville-sous-Arzillières, en bordure de l'Isson à l'est.

ToponymieModifier

Article détaillé : Liste des seigneurs d'Arzillières.

La seigneurie d'Arzillières appartient, depuis au moins la fin du XIe siècle, à la famille de ce nom. En 1389 Dampierre-le-Château (ex-Dampierre-en-Astenois ; Marne) échut à Gautier IV, seigneur d'Arzillières, lointain cousin et plus proche héritier de Marie de Conflans dame de Dampierre : Dampierre, qui retrouva alors son vieux titre de comté, suivit ensuite le destin des seigneurs d'Arzillières. Arzillières passe en 1404 à une branche cadette de la famille picarde des seigneurs de Hangest-en-Santerre, puis en 1504 à celle de Grandpré, barons de Hans. Arzillières est érigé en baronnie au milieu du XVe siècle. Elle est ensuite tenue par les ducs de Guise, branche cadette des ducs de Lorraine, également princes de Joinville.

Au début du XVe siècle, pendant la guerre civile entre les Armagnacs et les Bourguignons, le château est l'une des principales places fortes de la région. Il est pris par ces derniers, en 1426, malgré une défense acharnée et les efforts de la garnison du château de Vitry-en-Perthois commandée par La Hire, futur compagnon de Jeanne d'Arc, qui harcelait les assaillants.

Il y avait à Arzillières, à la fin du Moyen Âge, un marché hebdomadaire et trois foires annuelles.

Arzillières était alors la plus importante ville du Perthois après Vitry-en-Perthois (siège de châtellenie-prévôté comtale puis royale dont elle dépendait féodalement), Saint-Dizier, Joinville et Wassy.

La commune d’Arzillières fusionne en 1973 avec celle de Neuville-sous-Arzillières et prend son nom actuel[1].

Politique et administrationModifier

Liste des maires d'Arzillières-Neuville[2]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1876   François[3]   Neuville
1973 1974 Hector Bouilly    
1974 1989 Henry Boizard    
1989 2008 Jean Gérard    
2008 En cours
(au 4 juillet 2014)
Michel Cappe   Réélu pour le mandat 2014-2020[4],[5]

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[7].

En 2016, la commune comptait 328 habitants[Note 1], en diminution de 9,89 % par rapport à 2011 (Marne : +0,76 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
327391398390418427429376355
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
345330340182340303296337304
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
271267226217220193210213198
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
201205223214275312312354333
2016 - - - - - - - -
328--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

HéraldiqueModifier

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

parti : au premier burelé d'or et de gueules de douze pièces au château d'argent maçonné de sable, au second d'azur semé de fleurs de lys d'or ; au lion d'or armé et lampassé de gueules, brochant sur le partigueules

Lieux et monumentsModifier

Personnalités liées à la communeModifier

Article détaillé : Liste des seigneurs d'Arzillières.

Parmi les seigneurs d'Arzillières ayant joué un rôle dans l'histoire nationale, se trouvent :

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. « Les maires », sur site de la commune (consulté le 19 septembre 2013).
  3. Almanach historique, administratif & commercial de la Marne, de l'Aisne et des Ardennes, Matot-Braine, 1877, p159.
  4. Liste des maires au 1er août 2008, site de la préfecture de la Marne, consulté le 22 décembre 2008
  5. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne, (consulté le 2 septembre 2015).
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  9. Notice no PA00078573, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 19 septembre 2013.
  10. Recherche dans la base Palissy des objets classés monument historique à Arzillières-Neuville. Consulté le 19 septembre 2013.