Arthur Sze

Poète, traducteur et professeur d'université américain d'origine chinoise

Arthur Sze, né le à New York, est un poète, traducteur et éditeur, américain, professeur émérite à l'Institute of American Indian Arts (en) à Santa Fe. C'est le premier Poète lauréat de Santa Fe (Nouveau Mexique).

Arthur Sze
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Formation
Activité
poète, traducteur, éditeur, universitaire
Conjoint
Carol Moldaw (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour

Université Washington de Saint-Louis, Mary Baldwin College, Brown University Bard College,

Naropa Institute
Membre de
Distinctions

Boursier de la Fondation John Simon Guggenheim, 1997,

Obtention de l'American Book Award, 1996,
Œuvres principales
Compass Rose
The Ginkgo Light

BiographieModifier

Jeunesse et formationModifier

Arthur Sze est le fils de Morgan Sze, un ingénieur chimiste, et d'Agnes Lin Sze, une artiste peintre[1].

Après ses études secondaires, il entre à l'université de Californie à Berkeley où il obtient en 1972 le Bachelor of Arts (licence)[2], il est le premier étudiant d'origine chinoise à être diplômé de Berkeley.

CarrièreModifier

Il devient conseiller honoraire de l'Asian American Writer's Workshop (AAWW).

Arthur Sze a enseigné dans divers établissements universitaires : l'université de Washington de Saint Louis, le Mary Baldwin College (en), l'université Brown, le Bard College, le Naropa Institute (en) avant de rejoindre le corps professoral de l'Institute of American Indian Arts[3],[4],[5].

Les articles et poèmes d'Arthur Sze sont régulièrement publiés dans des revues et des magazines tels que The New York Times Magazine[6], Poetry[7], the Kenyon Review[8]

En 2006, il est nommé premier Poète lauréat de la ville de Santa Fe[9].

Ses recueils de poèmes sont traduits en une dizaine de langues[10] italien, turc, chinois[11], albanais, néerlandais, roumain[12], etc.

Vie personnelleModifier

Arthur Sze est l'époux de la poète et romancière Carol Moldaw (en), ils ont deux enfants Micah et Sarah[1].

Arthur Sze vit à Santa Fe (Nouveau Mexique) avec son épouse[13],[14].

ŒuvresModifier

Recueils de poésieModifier

ÉditeurModifier

  • (en) Chinese Writers on Writing, Trinity University Press, , 23 mars 2010 p. (ISBN 978-1-59534-063-4),

Traductions du chinois en américainModifier

Prix et DistinctionsModifier

BibliographieModifier

  • Eric P. Elshtain & Arthur Sze, « An Interview with Arthur Sze », Chicago Review, Vol. 50, No. 2,‎ hiver 2004/2005, p. 202-213 (12 pages) (lire en ligne)
  • Julie Gorlewski & Andy Fogle, « Research for the Classroom: Playing with Difficult Poetry: High School Seniors and Arthur Sze's "Quipu », The English Journal, Vol. 102, No. 2,‎ , p. 142-145 (4 pages) (lire en ligne)
  • Benzi Zhang, « Shensi: Tracing Arthur Sze’s Poetic Imagination between East and West », The Comparatist, Vol. 37,‎ , p. 234-261 (28 pages) (lire en ligne)
  • Andy Fogle, « An Interview with Arthur Sze : Seeking the Silk Dragon », Teachers & Writers Magazine,‎ (lire en ligne),
  • Lisa Russ Spaar, « Second Acts: A Second Look at Second Books of Poetry by Eleanor Stanford and Arthur Sze », Los Angeles Review of Books,‎ (lire en ligne),

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en-US) « Sze, Arthur 1950- (Arthur C. Sze) | Encyclopedia.com », sur www.encyclopedia.com (consulté le 7 juillet 2020)
  2. (en-US) « Arthur Sze », sur Poetry Foundation, (consulté le 14 novembre 2017)
  3. (en-US) « Home > Institute of American Indian Arts (IAIA) », sur Institute of American Indian Arts (IAIA) (consulté le 14 novembre 2017)
  4. (en-US) « Low Residency MFA in Creative Writing > Institute of American Indian Arts (IAIA) », Institute of American Indian Arts (IAIA),‎ (lire en ligne, consulté le 14 novembre 2017)
  5. a et b Academy of American Poets, « About Arthur Sze | Academy of American Poets », sur poets.org (consulté le 7 juillet 2020)
  6. (en-US) Arthur Sze, « ‘After a New Moon’ », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 14 novembre 2017)
  7. (en-US) « Before Completion by Arthur Sze », sur Poetry Foundation, (consulté le 14 novembre 2017)
  8. (en) « After a New Moon, Returning to Northern New Mexico after a Trip to Asia, Spectral Line | Kenyon Review Online », sur www.kenyonreview.org (consulté le 14 novembre 2017)
  9. (en) « Arthur Sze Named Poet Laureate of Santa Fe | VQR Online », sur www.vqronline.org (consulté le 14 novembre 2017)
  10. (en) « Arthur Sze | Literary Arts Program », sur www.brown.edu (consulté le 14 novembre 2017)
  11. (en) « Arthur Sze (poet) - USA - Poetry International », sur www.poetryinternationalweb.net (consulté le 14 novembre 2017)
  12. (en-US) « Orion Magazine | Arthur Sze », Orion Magazine,‎ (lire en ligne, consulté le 14 novembre 2017)
  13. (en) Arthur Sze, « Arthur Sze », sur Arthur Sze, (consulté le 14 novembre 2017)
  14. (en-US) « https://brooklynrail.org/contributor/Arthur-Sze », sur The Brooklyn Rail (consulté le 7 juillet 2020)
  15. (en-US) Gene Frumkin, « Reviewed Work: Archipelago by Arthur Sze », Mānoa, Vol. 8, No. 2,,‎ , p. 218-220 (3 pages) (lire en ligne)
  16. (en-US) David Axelrod, « Reviewed Work: The Redshifting Web: Poems 1970-1998 by Arthur Sze », Western American Literature, Vol. 34, No. 4,‎ , p. 473-474 (2 pages) (lire en ligne)
  17. (en-US) « Sight Lines | Center for Literary Publishing », sur coloradoreview.colostate.edu (consulté le 7 juillet 2020)
  18. (en-US) « Arthur Sze | NEA », sur www.arts.gov (consulté le 14 novembre 2017)
  19. (en-US) « Arthur Sze », sur Lannan Foundation (consulté le 14 novembre 2017)
  20. (en-US) « Before Columbus », sur www.ankn.uaf.edu (consulté le 14 novembre 2017)
  21. (en) « Arthur Sze »
  22. (en) « Lila Wallace-Reader’s Digest Writer's Awards »
  23. (en) « Jackson Poetry Prize », Poets & Writers,‎ (lire en ligne, consulté le 14 novembre 2017)
  24. (en-US) « Member Directory | American Academy of Arts and Sciences », sur www.amacad.org (consulté le 7 juillet 2020)
  25. (en-US) « Sight Lines », sur National Book Foundation (consulté le 7 juillet 2020)

Liens externesModifier