Arthur Notebart

personnalité politique française

Arthur Notebart
Fonctions
Député français

(24 ans, 4 mois et 9 jours)
Circonscription Ve du Nord
(1962-1986)
Nord
(Scrutin proportionnel ; 1986-1987)
Législature Ire, IIe, IIIe, IVe, Ve, VIe, VIIe et VIIIe (Cinquième République)
Prédécesseur Georges Brice (UNR)
Successeur Denise Cacheux (PS)

(7 ans, 5 mois et 3 jours)
Circonscription IIe du Nord
Législature IIe et IIIe (Quatrième République)
Prédécesseur Augustin Laurent (PS)
Successeur -
2e président de la Communauté urbaine de Lille

(18 ans, 1 mois et 8 jours)
Prédécesseur Augustin Laurent (PS)
Successeur Pierre Mauroy (PS)
Conseiller général du Nord
(élu pour le Canton d'Haubourdin)

(37 ans)
Prédécesseur Eugène Dereuse (SFIO)
Successeur Bernard Davoine (PS)
Maire de Lomme

(42 ans, 6 mois et 21 jours)
Prédécesseur G. Sgard
Successeur Yves Durand (PS)
Biographie
Nom de naissance Arthur Gustave Louis Notebart
Date de naissance
Lieu de naissance Lomme (Nord, France)
Date de décès (à 87 ans)
Lieu de décès Lille (Nord, France)
Nationalité Drapeau de la France Français
Parti politique SFIO puis PS

Arthur Notebart
Maires de Lomme

Arthur Notebart, né le à Lomme (Nord) et décédé le à Lille (Nord), est un homme politique français.

Mandats et travauxModifier

DéputéModifier

Arthur Notebart est député socialiste de la 2e circonscription du Nord entre 1951 et 1958 puis de la 5e circonscription entre 1962 et 1986, enfin député du Nord entre 1986 et 1987[1], date à laquelle il donne sa démission[2].

Président de la Communauté urbaine de LilleModifier

Arthur Notebart fut le 2e président de Communauté urbaine de Lille entre mai 1971 et juin 1989.

Il est à l'origine de certaines œuvres :

MaireModifier

Arthur Notebart fut le maire socialiste de Lomme entre octobre 1947 et mai 1990, date à laquelle il démissionna à la suite d'une mésentente avec ses colistiers[3].

Il est à l'origine de certains aménagements/projets comme :

Conseiller généralModifier

Arthur Notebart fut conseiller général socialiste du canton d'Haubourdin entre 1945 et 1982.

Notes et référencesModifier

  1. Entre 1986 et 1988, l'Assemblée nationale, élue à la proportionnelle, ne comptait pas de circonscriptions.
  2. « M. Notebart (PS) abandonne son mandat de député », article dans Le Monde du 23 avril 1987.
  3. « M. Notebart donne sa démission de la mairie de Lomme », article dans Le Monde du 22 mai 1990.

Liens externesModifier