Ouvrir le menu principal

Arte Belgique
Logo d'Arte Belgique
Logo d'Arte Belgique

Création /
Propriétaire Arte France
RTBF
Slogan « La vie est belge. »
Langue Français
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Statut Généraliste nationale publique
Siège social Bruxelles
Site web arte-belgique.be
Diffusion
Analogique Non Non
Numérique Non Non
Satellite Non Non
Câble VOO analogique
VOO numérique : chaîne no 10
Telenet (Flandre) : chaîne no 155
Telenet (Bruxelles) : chaîne no 30
SFR Belgique : chaîne no 7
SFR Luxembourg : chaîne no 15
IPTV Proximus TV : chaîne n° 18 (Bruxelles et Wallonie), chaîne n° 244 (Flandre)
Aire Drapeau de la Belgique Belgique

Arte Belgique est la version belge de la chaîne de télévision culturelle franco-allemande Arte.

Histoire de la chaîneModifier

Arte Belgique est créée le par la volonté de la Communauté française de Belgique, de la RTBF et d’La Sept-Arte de promouvoir le monde culturel de la partie francophone de la Belgique avec l’ambition de devenir le point de rencontre incontournable des créateurs belges ou de passage en Belgique. En effet, la RTBF est le premier membre associé d’Arte depuis 1992 auprès des fondateurs La Sept-Arte et Arte Deutschland TV GmbH et renforce donc ce partenariat en ouvrant cette fenêtre régionale belge afin de décentraliser le regard franco-allemand de la chaîne.

Après une première interruption de quelques années à la suite de la rupture du partenariat avec Arte, Arte Belgique est relancée le sur les réseaux câblés de la Communauté française de Belgique (Wallonie et Bruxelles) et se substitue à la diffusion existante de la version française d’Arte. Contrairement aux autres chaînes de la RTBF, Arte Belgique n’est pas diffusée par voie hertzienne terrestre.

À partir de , des programmes flamands sont diffusés en association avec la VRT[1],[2]. L'émission mensuelle Quai des Belges est alors sous-titrées en néerlandais, tandis qu'un pendant flamand, Vlaamse Kaai, voit le jour[3].

En 2015, Arte Belgique est proche d'une simple coquille vide après la perte de deux tiers de ses subventions et l'arrêt de ses émissions quotidienne (Cinquante degrés Nord) et mensuelles (Quai des Belges, Vlaamse Kaai)[4]. Toutefois, la chaîne subsiste au travers d'une nouvelle émission bimensuelle, lancée en septembre 2015 et intitulée Tout le Baz'Art[5].

OrganisationModifier

BudgetModifier

Arte Belgique reçevait une dotation annuelle de 2,6 millions d’euros venant de la Communauté française de Belgique pour les deux magazines.

ProgrammeModifier

Émission actuelleModifier

Depuis septembre 2015, Arte Belgique reprend la quasi-intégralité des programmes d'Arte France. La chaîne propose un décrochage local : Tout le Baz'Art, un magazine bimensuel suivi d'un documentaire, produit par la RTBF et diffusé le dimanche à 17h. L'émission est rediffusée sur La Trois le jeudi à 22h30.

Anciennes émissionsModifier

La chaîne différait de la programmation d’Arte par des décrochages locaux via deux magazines produits par la RTBF, ou des événementielles :

  • Cinquante degrés nord : débat culturel enregistré dans l’ancienne Maison de la Radio de la place Flagey, présenté par Éric Russon et diffusé tous les jours de la semaine de 19 h 55 à 20 h 40. Le bâtiment des années Trente servait de décor à cette émission centrée sur l’actualité culturelle belge et dédiée aux formes d’expression les plus variées : arts plastiques, musique, danse, théâtre, littérature et cinéma, mais aussi cuisine, mode, design, nouvelles tendances et BD. Cette émission, initialement d'une durée de 25 minutes, a ultérieurement été remaniée pour être rallongée à 40 minutes environ. Éric Russon était entouré de chroniqueurs (tous spécialistes dans un domaine précis de la culture) parmi lesquels : Soraya Armani, Augusto Scipioni, Virginie Cordier, Patrick Weber, Bruno Coppens, Sandra Zidani, Jean-Marie Wynants, Dominique Cominotto, Joëlle Scoriels et d'autres… En 2008, l’émission a attiré en moyenne 19 000 téléspectateurs par jour, soit une part de marché de 0,7 % pour cette tranche horaire. Cinquante degrés nord a pris fin en décembre 2014[6].
  • Quai des Belges : magazine culturel mensuel de 90 minutes diffusé le dernier mercredi du mois à 22 h 40 et conçu sur le modèle des soirées Théma d’Arte. Le thème était en lien étroit avec le monde de la culture ou avec l’actualité sociale et politique belge. L'émission était présentée par Hadja Lahbib. A partir de 2011, elle fut sous-titrée en néerlandais.
  • Vlaamse Kaai : issu de Quai des Belges, c'était sa déclinaison en néerlandais, présentée par l'écrivain et dramaturge David Van Reybrouck avec Hadja Lahbib. Elle présentait des reportages culturels réalisés par la chaîne flamande Canvas.
  • Concours Reine Élisabeth : Arte Belgique diffusait en direct et en intégralité les finales du concours. Désormais, le Concours est entièrement diffusé sur La Trois.

Notes et référencesModifier

  1. Karin Tshidimba, « La vie culturelle sera plus belge sur Arte », sur le site de La Libre Belgique, (consulté le 1er décembre 2015)
  2. Rédaction, « Arte Belgique s’intéresse à la Flandre », DeRedactie.be,‎ (lire en ligne)
  3. Belga, « Arte Belgique s'ouvre à la Flandre en collaboration avec la VRT », RTBF,‎ (lire en ligne)
  4. Pierre Bertinchamps, « Arte Belgique ne sera-t-elle plus qu’une coquille vide ? », Télépro,‎ (lire en ligne)
  5. « Arno dans Tout le Baz'Art, le nouveau magazine d'ARTE Belgique ! », sur RTBF.be, (consulté le 29 septembre 2019)
  6. Rédaction, « L'émission "Cinquante degrés nord" disparaît de l'antenne: et après ? », RTBF,‎ (lire en ligne)

Voir aussiModifier