L'art vernaculaire désigne un art vivant ou contemporain, ancré dans le passé (les mythes, les croyances et les traditions) et exercé dans une communauté restreinte.

Définition « vernaculaire » modifier

Le mot vernaculaire (étymologique) ou vernaculaire (dictionairique) vient du latin vernaculum qui désignait tout ce qui était dressé (esclaves compris), élevé, tissé, cultivé, confectionné à la maison, par opposition à ce que l’on se procurait par l’échange. Son sens s’est rapproché de celui des mots « autochtone » ou « indigène »[1],[2],[3],[4],[5]

Exemples d'art vernaculaire modifier

La photographie vernaculaire modifier

Le photographe Martin Parr a contribué à faire accéder la photographie vernaculaire au statut d'art.

Notes et références modifier

  1. Garimelle Annapurna, Vernacular in the contemporary (Part I Working), catalogue d’exposition, New Delhi, Devi Art Foundation, 2010.
  2. « Devi Art Foundation: Vernacular in the Contemporary, curator: Annapurna Garimella, 2010 »
  3. « Vernacular Moment: Rethinking Tribal Art, The Sunday Guardian, Sep 2012 »
  4. Franz Boas, Primitive Art (1927), New York, Dover 1955
  5. « Julia Marchand, Construction identitaire de l’art tribal contemporain indien : Jangarh Singh Shyam et Jyvia Soma Mashe, 2011 »

Articles connexes modifier