Artère utérine

L'artère utérine est une artère du petit bassin de la femme. C'est une branche de la division antérieure de l'artère iliaque interne. Cette artère vascularise l'utérus et les deux tiers médiaux de la trompe utérine. Elle est hypertrophiée au cours de la grossesse.

Artère utérine
Image dans Infobox.
Schéma des artères ovarique, utérine et vaginale gauches, et de l'appareil génital féminin
Détails
Nom latin
arteria uterina
Origine
Branches
Rameaux urétériques, artère cervico-vaginale, branches vésico-vaginales, banche pour le ligament rond, artère du col utérin, rameaux du corps utérin
Terminaison
Artère du fond de utérus, branche ovarique
Structures vascularisées
Veine associée

L'artère utérine naît du tronc antérieur de l'artère iliaque interne en dessous de l'origine de l'artère obturatrice. De la paroi latérale du petit bassin, elle parcourt le ligament large en direction de l'utérus. Elle croise l'uretère en avant puis se divise à proximité de l'utérus, au niveau de la jonction cervico-utérine. Une branche majeure se dirige en haut dans le ligament large vers le hile ovarien où elle s'anastomose avec des branches de l'artère ovarique. Une autre branche se dirige en bas vers le col utérin où elle s'anastomose avec des branches de l'artère vaginale.

La branche ascendante a un trajet tortueux et donne des branches qui pénètrent la paroi utérine. Celles-ci s'y divisent pour former à chaque niveau les artères arquées antérieures et postérieures, qui se ramifient à leur tour. Ce réseau est anastomosé avec le réseau controlatéral. Les branches terminales sont les artères hélicoïdales qui peuvent rejoindre l'endomètre. Leur aspect est modifié au cours du cycle menstruel ; elles croissent en longueur et épaisseur au cours de la phase sécrétoire, et inversement au cours de la phase proliférative.

SourcesModifier

Liens externesModifier