Artère intercostale postérieure

Artère intercostale postérieure
Détails
Branches
Rameau dorsal de l'artère intercostale postérieure (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Nom latin
Aa. intercostales posterioresVoir et modifier les données sur Wikidata
TA98
A12.2.11.007Voir et modifier les données sur Wikidata
TA2
4191Voir et modifier les données sur Wikidata
FMA
63822Voir et modifier les données sur Wikidata

Les artères intercostales postérieures (ou artères intercostales dorsales) sont les onze artères paires qui vascularisent les espaces intercostaux.

DescriptionModifier

OrigineModifier

Les deux ou trois premières artères intercostales postérieures sont des branches de l'artère intercostale suprême.

Les neuf ou huit artères inférieures (artères intercostales aortiques) proviennent de l'arrière de l' aorte.

TrajetModifier

Les artères intercostales aortiques droites sont plus longues que les gauches en raison de la position de l'aorte sur le côté gauche de la colonne vertébrale. Elles passent devant les corps vertébraux, derrière l'œsophage, le canal thoracique et la veine azygos, et sont recouvertes par le poumon droit et la plèvre .

Les artères intercostales aortiques gauches se dirigent vers l'arrière sur les côtés des vertèbres et sont recouverts par le poumon et la plèvre gauches.

Chaque artère intercostale postérieure accompagne le nerf intercostal correspondant tout au long de l'espace intercostal. Près de l'angle costal, elle pénètre dans le sillon costal et se trouve à cet endroit entre la veine intercostale au-dessus d'elle et le nerf intercostal en dessous. Dans son trajet initial, l'artère chemine entre la plèvre pariétale et la membrane intercostale interne puis elle poursuit son trajet entre les muscles intercostaux intime et interne.

BranchesModifier

Chaque artère intercostale postérieure donne une branche dorsale qui suit le parcours du rameau dorsal du nerf spinal et irrigue la moelle épinière, la colonne vertébrale, les muscles dorsaux et la zone cutanée dorsale. Elle donne également une petite branche collatérale qui descend dans l'espace intercostal pour longer le bord supérieur de la côte sous-jacente.

Les branches terminale et collatérale de chaque artère intercostale postérieure s'anastomosent antérieurement avec les rameaux artériels intercostaux antérieurs.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier