Artère auriculaire postérieure

Artère auriculaire postérieure
Posterior auricular.png
Artère carotide externe droite et ses collatérales dont l'artère auriculaire postérieure.
Détails
Origine
Branches
Veine associée
Identifiants
Nom latin
arteria auricularis posterior
TA98
A12.2.05.037Voir et modifier les données sur Wikidata
TA2
4405Voir et modifier les données sur Wikidata
FMA
49624Voir et modifier les données sur Wikidata

L'artère auriculaire postérieure est une petite artère issue de l'artère carotide externe. Elle participe à la vascularisation de l'oreille et du scalp rétroauriculaire.

Artères du scalp et de la face.

DescriptionModifier

OrigineModifier

L'artère auriculaire postérieure est la dernière collatérale de la carotide externe avant sa division terminale en artère maxillaire et artère temporale superficielle. Elle naît de sa face postérieure, généralement en dessous ou au niveau du bord supérieur du muscle stylo-hyoïdien et du ventre postérieur du muscle digastrique. On peut parfois observer des variations anatomiques, notamment un tronc commun aux artères auriculaire postérieure, occipitale ou pharyngienne ascendante. Il arrive que l'artère auriculaire postérieure soit absente, elle est alors remplacée par l'artère occipitale. Inversement, en cas de déficience des artères occipitale ou temporale superficielle, on observe une compensation par l'artère auriculaire postérieure qui est alors plus large[1].

TrajetModifier

L'artère, recouverte par la glande parotide qu'elle irrigue en partie, se dirige vers le haut et l'arrière. Elle passe en dehors de la carotide interne, de la jugulaire interne et des nerfs glosso-pharyngien, hypoglosse, vague et accessoire. Elle donne une ou plusieurs branches dans les espaces préstylien et rétrostylien destinées au nerf facial. On peut ainsi observer une paralysie faciale en cas de sacrifice de l'artère auriculaire postérieure lors de certaines chirurgies[2],[3].

L'artère auriculaire postérieure est ensuite contournée par le nerf facial, et donne à ce niveau une collatérale : l'artère stylo-mastoïdienne. Celle-ci, qui provient parfois de l'artère occipitale, pénètre dans le canal facial avec le nerf VII par le foramen stylo-mastoïdien. Elle participe à la vascularisation du muscle de l'étrier, de la caisse du tympan et des canaux semi-circulaires et s'anastomose avec des branches de l'artère méningée moyenne[4].

L'artère auriculaire postérieure passe ensuite entre le cartilage de l'oreille et le processus mastoïde de l'os temporal. Elle irrigue les téguments de la région mastoïdienne via des rameaux mastoïdiens et se divise en deux branches terminales : une branche auriculaire et une branche occipitale.

Au cours de son trajet, l'artère auriculaire postérieure donne également plusieurs rameaux musculaires pour le digastrique, le stylo-hyoïdien, le sterno-cleïdo-mastoïdien et l'auriculaire postérieur[5].

TerminaisonModifier

La branche auriculaire remonte derrière l'oreille et s'anastomose avec les branches auriculaires antérieures de l'artère temporale superficielle. La branche occipitale se poursuit vers l'arrière du crâne pour rejoindre les rameaux de l'artère occipitale.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier