Ouvrir le menu principal
Arsenal de Lorient
Louis Le Breton - Lorient - Intérieur du Port militaire.jpg
L'arsenal dans les années 1860.
Présentation
Type
Activités
constructions navales
Géographie
Coordonnées
Pays
Commune
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Legenda port.svg
Localisation sur la carte de Bretagne
voir sur la carte de Bretagne
Legenda port.svg
Localisation sur la carte de Lorient
voir sur la carte de Lorient
Legenda port.svg

L'arsenal de Lorient désigne une série d'installations situées le long du Scorff dans les villes de Lorient et de Lanester, dans le Morbihan, en France.

Sommaire

HistoireModifier

En 1666, la Compagnie française des Indes orientales commence la construction de l'Enclos du port. Une corderie de 300 mètres de long est construite en 1676[1]. En 1688, les chantiers sont réquisitionnés par la marine royale lors de la Guerre de la Ligue d'Augsbourg. En 1733, la Compagnie des Indes construit des magasins généraux destinés à l’armement et au désarmement des navires[1]. En 1755, l'arsenal commence à se développer à l'est du Scorff et ouvre trois cales à Lanester, qui dépendait alors de Caudan. Le 21 avril 1793, un incendie détruisit une partie des bâtiments, la voilerie, ainsi que des bureaux d’archives et d’armements[1].

La préfecture maritime, incendiée lors des bombardements américains de 1943, a été reconstruite en 1956 et baptisée Hôtel Gabriel en l’honneur de son architecte Jacques Gabriel (1667-1742)[1].

Navires notablesModifier

Le 12 juin 1770, la frégate Duc de Praslin débarque un rhinocéros destiné à la ménagerie royale. Son transport vers Versailles dura quinze jours[1].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e Lucien Le Pallec: Petite histoire de Lorient Fichier pdf

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • « L'Arsenal de Lorient de 1770 à 1789 », Revue historique des armées, no 2,‎ , p. 33-62,
  • René Estienne, « L’évolution du site lorientais de 1666 à 1789 », dans René Estienne, L'Orient arsenal, XVIIe-XVIIIe siècles (Exposition réalisée par le Service historique de la Marine), Éd. les Trois Rivières, , p. 117-126,
  • P. Estienne, « La Marine royale et Lorient aux XVIIIe et XVIIIe siècle », dans René Estienne, L'Orient arsenal, XVIIe-XVIIIe siècles (Exposition réalisée par le Service historique de la Marine), Éd. les Trois Rivières, , p. 51-64,
  • L.P. Le Bouëdec, « Origine et histoire. Le port de Lorient et son arsenal, », Micheriou Koz, no 26,‎ , p. 6-47,
  • Fabrice Le Pavic, Une histoire des techniques de l’arsenal de la Marine de Lorient dans la seconde moitié du XXe siècle : Constructions neuves (thèse de doctorat en Histoire, Philosophie et Sociologie des sciences), Nantes, Université de Nantes, , 346 p. (lire en ligne).

WebographieModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier