Ouvrir le menu principal
L'arsenal de Fuzhou dans les années 1870.

L'arsenal de Fuzhou (福州造船廠), aussi appelé arsenal de Mawei (馬尾造船廠) est l'un des chantiers navals construits en Chine sur l'ordre de Li Hongzhang et Zuo Zongtang, meneurs du mouvement d'auto-renforcement du gouvernement Qing. L'arsenal était situé à Mamoi (actuel Mawei), un port près de Fuzhou (appelé à l'époque Foochow en anglais, Fou-Tchéou en français)[1].

L'école navale et d'autres institutions commencent la planification du chantier naval en 1866 et la construction débute l'année suivante. Deux officiers navals français, Prosper Giquel et Paul d'Aiguebelle, mis en disponibilité par la marine impériale française, sont engagés pour recruter une équipe d'environ quarante ingénieurs et mécaniciens européens, et pour superviser la construction d'un chantier naval de style occidental, la construction de 11 transporteurs et de 5 canonnières, et l'établissement d'école de formation à la navigation et l'ingénierie navale - le tout durant une période de cinq ans[2]. Les autorités chinoises fournissent les matériaux et les travailleurs[3], le coût de l'opération est estimé à 3 millions de taels, et le coût de la maintenance des navires produits est partiellement financé par les revenues des taxes à l'importation de l'opium[4]. Le premier navire produit, le Wan-nien Ch'ing (« Longue vie à la dynastie Qing »), est lancé en [5].

Le chantier naval est presque entièrement détruit par les forces françaises en 1884 durant la guerre franco-chinoise de 1883-1885[6] lors de la bataille de Fuzhou. Un chantier naval moderne est plus tard reconstruit sur le site[7].

NotesModifier

  1. Seltzer, 1133; Hong Kong Port and Maritime Board.
  2. Pong, 123; Thomson, vol II, pl. XV; Viénet; The 1911 Edition Encyclopedia.
  3. Pong, 123. Le nombre de travailleurs monte de 1600 à plus de 2000 en 1872. Pong, 144.
  4. Pong, 124, 127.
  5. Pong, 127.
  6. Viénet.
  7. Father Shipyard

BibliographieModifier

  • (en) James F. Roche, L. L. Cowen, The French at Foochow, Printed at the "Celestial Empire" Office, , 49 p. (lire en ligne)

RéférencesModifier

  • Hong Kong Port and Maritime Board. "Chinese Ports 1996: Fuzhou; Harbour Plan". Accessed 26 September 2002.
  • The 1911 Edition Encyclopedia. "Fuchow". Accessed 24 September 2002.
  • Pong, David. "Keeping the Foochow Navy Yard Afloat: Government Finance and China's Early Modern Defence Industry, 1866-75". In Modern Asian Studies, vol. 21, no. 1 (Cambridge University Press, 1987).
  • Ovenden, Richard. John Thomson (1837-1921): Photographer (Edinburgh: National Library of Scotland, The Stationery Office, 1997), 17-18.
  • Seltzer, Leon E., ed. The Columbia Lippincott Gazetteer of the World (New York: Columbia University Press, 1952).
  • Thomson, John. China and its People in Early Photographs: An Unabridged Reprint of the Classic 1873/4 Work (reprint, New York: Dover Publications, 1982).
  • Viénet, René. L'épisode français peu connu des Pescadores. Accessed 24 September 2002.
  • White, Stephen. John Thomson: Life and Photographs (New York: Thames and Hudson, 1985), 20-23.