Arrowsmith (roman)

livre de Sinclair Lewis

Arrowsmith
Image illustrative de l’article Arrowsmith (roman)

Auteur Sinclair Lewis
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman, satire sociale
Version originale
Langue Anglais américain
Titre Arrowsmith
Éditeur Harcourt Brace & Company
Date de parution 1925
Version française
Traducteur Gabriel Des Hons
Éditeur Firmin-Didot
Date de parution 1931
Chronologie

Arrowsmith (titre original : Arrowsmith) est un roman de satire sociale de l'écrivain américain Sinclair Lewis, paru en 1925.

RésuméModifier

C'est le portrait d'un médecin d'une petite ville du Middle West qu'habite une passion dévorante pour la vérité scientifique et qui se retrouve, à la fin du XIXe siècle, à la tête d'un des instituts de recherche médicale les plus renommés du pays. Ses nobles idéaux bousculant trop d'habitudes et trop d’intérêts, le savant se voit finalement contraint de choisir la solitude pour y poursuivre, dans l'ascèse, sa quête de la vérité.

Autour du romanModifier

Pour la composition de ce roman, Sinclair Lewis s'est assuré la collaboration d'un chercheur intéressé par la littérature, le bactériologiste Paul De Kruif[1]. Le héros du roman est inspiré de Jacques Loeb[2]. Le roman a été porté à l'écran en 1931 par John Ford avec Ronald Colman dans le rôle-titre.

NotesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. D'après Benét's Reader's Encyclopedia of American Literature, Harper & Collins, , 1176 p. (ISBN 978-0-06-270027-8), p. 248-49
  2. H. M. Fangerau, « The novel Arrowsmith, Paul de Kruif (1890–1971) and Jacques Loeb (1859–1924): a literary portrait of “medical science” », Medical Humanities, no 32,‎ , p. 82-87 (DOI 10.1136/jmh.2006.000230, lire en ligne).