Ouvrir le menu principal

Arrondissement de Saint-Pons

arrondissement français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Pons.

L’arrondissement de Saint-Pons, département de l'Hérault, créé en 1800, recouvrait pour une large part le territoire de l'ancien diocèse civil de Saint-Pons.

HistoireModifier

En 1790, le diocèse de Saint-Pons est supprimé en tant que division administrative, lors de la création des départements par la Constituante : il est alors compris dans le "département maritime du Bas-Languedoc", qui devient le département de l'Hérault.

Saint-Pons est alors le chef-lieu d'un district englobant l'ancien diocèse civil et trois communes distraites de l'ancien diocèse de Béziers.

Par la loi du 28 pluviôse an VIII (), lors de la création des préfectures et sous-préfectures, Saint-Pons devient chef-lieu du quatrième arrondissement de l'Hérault.

En 1926, une réforme administrative supprime définitivement l'arrondissement de Saint-Pons qui est rattaché à l'arrondissement de Béziers.

L’ancienne ville de sous-préfecture Saint-Pons a pris le nom de Saint-Pons-de-Thomières par le décret du 11 juin 1979 publié au Journal officiel de la République française (JORF) du 14 juin 1979 avec effet au 15 juin 1979[1].

CantonsModifier

Liste de sous-préfetsModifier

  • Alexandre de Treil de Pardailhan (1814 puis 1815-1822)
  • Antoine Pugliesi-Conti (1861), sous-préfet de Saint-Pons
  • Maurice Mounier (1900-1907)

Lien externeModifier

SourcesModifier

RéférencesModifier

  1. Code officiel géographique 1999 (COG), Paris, Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), 13e édition, 1999, pagination multiple, 30 cm, (ISBN 2-11-066875-X), page 34-7.