Ouvrir le menu principal

Arrondissement de Mâcon

arrondissement de Saône-et-Loire, en France

Arrondissement de Mâcon
Arrondissement de Mâcon
Situation de l'arrondissement de Mâcon dans le département Saône-et-Loire.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département et
collectivité territoriale
Saône-et-Loire
Chef-lieu Mâcon
Code arrondissement 71 5
Démographie
Population 112 854 hab. (2016)
Densité 94 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° nord, 5° est
Superficie 1 200 km2
Subdivisions
Communes 121

L'arrondissement de Mâcon est une division administrative française, située dans le département de Saône-et-Loire et la région Bourgogne-Franche-Comté.

Sommaire

CompositionModifier

Liste des cantons de l’arrondissement de Mâcon :

Découpage communal depuis 2015Modifier

Depuis 2015, le nombre de communes des arrondissements varie chaque année soit du fait du redécoupage cantonal de 2014 qui a conduit à l'ajustement de périmètres de certains arrondissements, soit à la suite de la création de communes nouvelles. Le nombre de communes de l'arrondissement de Mâcon est ainsi de 124 en 2015, 124 en 2016 et 121 en 2017. Au , l'arrondissement groupe les 121 communes suivantes[1] :

  1. Ameugny
  2. Azé
  3. Bergesserin
  4. Berzé-le-Châtel
  5. Berzé-la-Ville
  6. Bissy-la-Mâconnaise
  7. Bissy-sous-Uxelles
  8. Blanot
  9. Bonnay
  10. Bourgvilain
  11. Brandon
  12. Bray
  13. Buffières
  14. Burgy
  15. Burnand
  16. Burzy
  17. Bussières
  18. Chaintré
  19. Chânes
  20. Chapaize
  21. La Chapelle-de-Guinchay
  22. La Chapelle-du-Mont-de-France
  23. La Chapelle-sous-Brancion
  24. Charbonnières
  25. Chardonnay
  26. Charnay-lès-Mâcon
  27. Chasselas
  28. Château
  29. Chérizet
  30. Chevagny-les-Chevrières
  31. Chissey-lès-Mâcon
  32. Clermain
  33. Clessé
  34. Cluny
  35. Cormatin
  36. Cortambert
  37. Cortevaix
  38. Crêches-sur-Saône
  39. Cruzille
  40. Curtil-sous-Buffières
  41. Curtil-sous-Burnand
  42. Davayé
  43. Dompierre-les-Ormes
  44. Donzy-le-Pertuis
  45. Farges-lès-Mâcon
  46. Flagy
  47. Fuissé
  48. Germolles-sur-Grosne
  49. Grevilly
  50. Hurigny
  51. Igé
  52. Jalogny
  53. Lacrost
  54. Laizé
  55. Leynes
  56. Lournand
  57. Lugny
  58. Mâcon
  59. Malay
  60. Martailly-lès-Brancion
  61. Massilly
  62. Matour
  63. Mazille
  64. Milly-Lamartine
  65. Montagny-sur-Grosne
  66. Montbellet
  67. Montmelard
  68. Ozenay
  69. Passy
  70. Péronne
  71. Pierreclos
  72. Plottes
  73. Préty
  74. Prissé
  75. Pruzilly
  76. Ratenelle
  77. La Roche-Vineuse
  78. Romanèche-Thorins
  79. Romenay
  80. Royer
  81. Sailly
  82. Saint-Albain
  83. Saint-Amour-Bellevue
  84. Saint-André-le-Désert
  85. Sainte-Cécile
  86. Saint-Gengoux-de-Scissé
  87. Saint-Gengoux-le-National
  88. Saint-Huruge
  89. Saint-Léger-sous-la-Bussière
  90. Saint-Martin-Belle-Roche
  91. Saint-Maurice-de-Satonnay
  92. Saint-Pierre-le-Vieux
  93. Saint-Point
  94. Saint-Symphorien-d'Ancelles
  95. Saint-Vérand
  96. Saint-Vincent-des-Prés
  97. Saint-Ythaire
  98. La Salle
  99. Salornay-sur-Guye
  100. Sancé
  101. Savigny-sur-Grosne
  102. Senozan
  103. Serrières
  104. Sigy-le-Châtel
  105. Sologny
  106. Solutré-Pouilly
  107. Taizé
  108. Tournus
  109. Tramayes
  110. Trambly
  111. Trivy
  112. La Truchère
  113. Uchizy
  114. Varennes-lès-Mâcon
  115. Vergisson
  116. Verzé
  117. Le Villars
  118. La Vineuse sur Fregande
  119. Vinzelles
  120. Viré
  121. Fleurville

DémographieModifier

En 2016, l'arrondissement comptait 112 854 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
97 514103 992106 293106 232106 089110 229113 254112 854
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[2] puis population municipale à partir de 2006[3].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

Voir aussiModifier