Arrondissement de Grasse

arrondissement français

Arrondissement de Grasse
Arrondissement de Grasse
Localisation de l'arrondissement de Grasse dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département et
collectivité territoriale
Alpes-Maritimes
Chef-lieu Grasse
Code arrondissement 061
Démographie
Population 563 122 hab. (2018)
Densité 457 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° nord, 7° est
Superficie 1 231,2 km2
Subdivisions
Communes 62

L'arrondissement de Grasse est une division administrative française, située dans le département des Alpes-Maritimes et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Il est arrosé par le Var, fleuve qui donna son nom au département homonyme, dont le chef-lieu Grasse, était l'une des sous-préfectures. Le rattachement du comté de Nice à la France en 1860 (loi du 23 juin 1860) entraîna la création d'un nouveau département des Alpes-Maritimes, auquel l'arrondissement de Grasse fut rattaché, faisant perdre ainsi au département du Var le cours du fleuve qui est à l'origine de son nom (à l'heure actuelle, cas unique en France).

CompositionModifier

Composition avant 2015Modifier

Liste des cantons de l'arrondissement de Grasse :

Conseiller général Parti Canton Code cantonal Population (1999)
Éric Pauget UMP Canton d'Antibes-Biot 06 01 35 410 hab.
Georges Roux UMP Canton d'Antibes-Centre 06 47 28 502 hab.
Marie-José Bandecchi UMP Canton de Cagnes-sur-Mer-Centre 06 48 24 215 hab.
Lionnel Luca UMP Canton de Cagnes-sur-Mer-Ouest 06 45 34 794 hab.
Philippe Tabarot UMP Canton de Cannes-Centre 06 49 26 550 hab.
David Lisnard NC Canton de Cannes-Est 06 06 23 924 hab.
Antoine Damiani PS Canton de Carros 06 50 15 316 hab.
Jean-Pierre Mascarelli UMP Canton de Coursegoules 06 08 1 728 hab.
Jérôme Viaud UMP Canton de Grasse-Nord 06 51 23 389 hab.
Jean-Raymond Vinciguerra Ecologiste Grasse-Sud 06 10 28 891 hab.
Françoise Gioanni UMP Canton du Bar-sur-Loup 06 02 31 333 hab.
Patrick Tambay UMP Canton du Cannet 06 34 29 365 hab.
Henri Leroy UMP Canton de Mandelieu-Cannes-Ouest 06 36 35 996 hab.
Marie-Louise Gourdon PS Canton de Mougins 06 46 42 178 hab.
Thierry Gueguen UMP Canton de Saint-Auban 06 21 2 139 hab.
Henri Revel UMP Canton de Saint-Laurent-du-Var-Cagnes-sur-Mer-Est 06 05 34 553 hab.
Jean-Marc Delia DVD Canton de Saint-Vallier-de-Thiey 06 25 17 935 hab.
Alain Gumiel UMP Canton de Vallauris-Antibes-Ouest 06 35 41 668 hab.
Anne Sattonnet UMP Canton de Vence 06 28 26 746 hab.

Découpage communal depuis 2015Modifier

Depuis 2015, le nombre de communes des arrondissements varie chaque année soit du fait du redécoupage cantonal de 2014 qui a conduit à l'ajustement de périmètres de certains arrondissements, soit à la suite de la création de communes nouvelles. Le nombre de communes de l'arrondissement de Grasse reste quant à lui inchangé depuis 2015 et égal à 62. Au , l'arrondissement groupe les 62 communes suivantes[1] :

DémographieModifier

En 2018, l'arrondissement comptait 563 122 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2018
277 170343 605405 132470 488504 632551 930558 989561 067563 122
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[2] puis population municipale à partir de 2006[3].)
Histogramme de l'évolution démographique

Sous-préfetsModifier

Sous-préfets de Grasse sous l'autorité du préfet du Var[4] :

Période Nom Qualité
1800 Bain Sous-préfet
1816 De Bovis Sous-préfet
1830 Di Pietro Sous-préfet
1831 Fauqueux Sous-préfet
1848 Pernet Sous-préfet
1849 Carbonel Sous-préfet
1850 Feraud Sous-préfet
1858 Levet Sous-préfet

Sous-préfets de Grasse sous l'autorité du préfet des Alpes-Maritimes[5],[6] :

Liste des sous-préfets successifs
Période Identité Fonction précédente Observation
Levet
Armand Pihoret
Clarion de Beauval
Fauqueux
Vicomte de la Barthe
Charles-Edouard Léon
Arthur Lonclas
Jaume Saint-Hilaire
1er juillet 1873 Charles Vincens
1er juillet 1873 Rondeaux
Braincourt
De Bernis
De La Mer
David
Comolet
Debax
Georges Mosse
Delage
Bonini
Jean-René Salvador
Haupetit-Fourichon
1922 Henri Mouchet
1922 1925 Henri Basset
1925 1934 Bellecroix
1934 1940 Georges Darbou
1940 septembre 1944 Pierangeli
septembre 1944 1944 Delaporte
1944 1950 Pierre Fouineau
1950 1952 Louis Bourguet
1952 1955 Gabriel Fred
1955 1964 Jean Deleplanque
1964 1974 Francis Ilari
1974 1979 Claude Silberzahn
1979 1985 René Vial
1985 1989 Bernard Larvaron
1989 1992 Claude Langevin
1992 1993 André Durand
1993 1998 Michel Authier
1998 2003 Bruno Raifaud
2003 mars 2011 Claude Serra
mars 2011 février 2013[7],[8] Mme Dominique-Claire Mallemanche
avril 2013[9] 8 septembre 2014 Rachid Bouabane-Schmitt secrétariat général du ministère de l'Intérieur
8 septembre 2014[10] 27 juillet 2017[11] Philippe Castenet secrétaire général de la Préfecture des Yvelines
27 juillet 2017[12] 10 avril 2019 Stéphane Daguin secrétaire général de la préfecture de la Haute-Garonne
10 avril 2019[13] En cours Anne Frackowiak-Jacobs sous-préfète des Andelys  

Historique des députationsModifier

Par loi du , le scrutin d'arrondissement (uninominal majoritaire à deux tours) est établis au sein de la IIIe République. Il s'agit du mode de scrutin des élections législatives jusqu'en 1936, excepté en 1885 et de 1919 à 1927.

Députés de l'arrondissement élus à la Chambre des députés pour les législatures de la Troisième République
Législature Début de mandat Fin de mandat Député Tendance Observations Sources
Ire Léon Chiris CG
IIe Léon Chiris CG
IIIe Léon Chiris UR Démissionne à la suite de son élection au Sénat
Léon Renault UR
Ve Maurice Rouvier ARD
VIe Maurice Rouvier ARD
VIIe Maurice Rouvier ARD
VIIIe Antoine Maure GR
Maurice Rouvier ARD Démissionne à la suite de son élection au Sénat
Pierre Jean François Arago UR
IXe César Ossola PR
Pierre Jean François Arago UR
Xe Jules Fayssat ARD
Joseph Gillette-Arimondy PR
XIe César Ossola PR
Pierre Jean François Arago UR
XIVe César Ossola PR
André Capron URD Décès le 18 octobre 1930
Louis Louis-Dreyfus IDG
XVe René Fayssat IDG
Louis Louis-Dreyfus IDG
XVIe Édouard Jonas USR
Henri Pourtalet PCF Les députés communistes sont déchus de leur mandat le 21 janvier 1940

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

RéférencesModifier

  1. « Composition de l'arrondissement de Grasse », sur https://www.insee.fr (consulté le )
  2. Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2013 - Recensements harmonisés - Séries départementales et communales
  3. Fiches Insee - Populations légales de l'arrondissement pour les années 1968, 1975, 1982, 1990, 1999, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  4. Archives nationales (France) (répertoire nominatif par Christiane Lamoussière, revu et complété par Patrick Laharie ; répertoire territorial et introduction par Patrick Laharie), Le Personnel de l’administration préfectorale, 1800-1880, Paris : Centre historique des Archives nationales, 1998, 1159 pages, 27 cm, (ISBN 2-86000-271-5) , « Sous-préfets de Grasse (Var), page 1071.
  5. Archives nationales (France) (répertoire nominatif par Christiane Lamoussière, revu et complété par Patrick Laharie ; répertoire territorial et introduction par Patrick Laharie), Le Personnel de l’administration préfectorale, 1800-1880, Paris : Centre historique des Archives nationales, 1998, 1159 pages, 27 cm, (ISBN 2-86000-271-5) , « Sous-préfets de Grasse (Alpes-Maritimes), page 748.
  6. Archives nationales (France) (répertoire nominatif par Christiane Lamoussière, revu et complété par Patrick Laharie ; répertoire territorial et introduction par Patrick Laharie), Le personnel de l’administration préfectorale, 1881-1926, Paris : Centre historique des Archives nationales, 2001, 774 pages, 27 cm, (ISBN 2-86000-290-1) , « Sous-préfets de Grasse (Alpes-Martimes) », pages 540-541.
  7. https://www.lemonde.fr/politique/article/2013/10/10/l-ex-sous-prefete-de-grasse-mise-en-examen-pour-corruption_3493848_823448.html « L'ex-sous-préfète de Grasse mise en examen pour corruption », 10 octobre 2013, siite du quotidien Le Monde.
  8. Grasse: Trois ans de prison requis en appel contre l'ex-sous-préfète jugée pour corruption, 20minutes.fr, 12 octobre 2017
  9. « Rachid Bouabane-Schmitt nommé sous-préfet de Grasse », sur http://www.nicematin.com/, Nice-Matin, (consulté le )
  10. « Un nouveau sous-préfet à Grasse », sur http://www.nicematin.com/, Nice-Matin, (consulté le )
  11. « Autorités grassoises : le chassé-croisé de l'été », sur http://www.nicematin.com/, Nice-Matin, (consulté le )
  12. M.L.M., « Prise de fonction hier du nouveau sous-préfet Stéphane Daguin », Nice-Matin, no 25315,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. « La nouvelle sous-préfète de Grasse vient de Normandie », sur http://www.nicematin.com/, Nice-Matin, (consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier