Ouvrir le menu principal

Arrondissement de Boulogne-Billancourt

arrondissement des Hauts-de-Seine, en France

Arrondissement de Boulogne-Billancourt
Arrondissement de Boulogne-Billancourt
Situation de l'arrondissement de Boulogne-Billancourt dans le département Hauts-de-Seine.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département et
collectivité territoriale
Hauts-de-Seine
Chef-lieu Boulogne-Billancourt
Code arrondissement 923
Démographie
Population 318 535 hab. (2016)
Densité 8 727 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 50′ 09″ nord, 2° 14′ 18″ est
Superficie 36,5 km2
Subdivisions
Communes 8

L'arrondissement de Boulogne-Billancourt est une division administrative française, située dans le département des Hauts-de-Seine et la région Île-de-France.

Il a été créé le 27 décembre 1972.

Composition jusqu'au 31 décembre 2014Modifier

Découpage communal depuis 2015Modifier

Depuis 2015, le nombre de communes des arrondissements varie chaque année soit du fait du redécoupage cantonal de 2014 qui a conduit à l'ajustement de périmètres de certains arrondissements, soit à la suite de la création de communes nouvelles. Le nombre de communes de l'arrondissement de Boulogne-Billancourt est ainsi de 9 en 2015, 9 en 2016 et 8 en 2017. Au , l'arrondissement groupe les 8 communes suivantes[1] :

DémographieModifier

En 2016, l'arrondissement comptait 318 535 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
295 987294 984285 120282 975292 409309 666846 698318 535
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[2] puis population municipale à partir de 2006[3].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Composition à partir du 1er janvier 2017Modifier

Afin de faire coïncider les limites des établissements publics territoriaux de la métropole du Grand Paris avec celles de certains arrondissements, les communes de Saint-Cloud et de Vaucresson ont été ajoutées à l'arrondissement de Nanterre, tandis que celle de Vanves a été transférée de l'arrondissement d'Antony à celui de Boulogne-Billancourt par un arrêté du préfet de la région d'Île-de-France du 30 décembre 2016[4].


Liste des communes de l’arrondissement
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Boulogne-Billancourt
(chef-lieu)
92012 Métropole du Grand Paris 6,17 119 127 (2015) 19 307


Chaville 92022 Métropole du Grand Paris 3,55 19 619 (2014) 5 526
Issy-les-Moulineaux 92040 Métropole du Grand Paris 4,25 67 360 (2014) 15 849
Marnes-la-Coquette 92047 Métropole du Grand Paris 3,48 1 712 (2014) 492
Meudon 92048 Métropole du Grand Paris 9,90 45 507 (2014) 4 597
Sèvres 92072 Métropole du Grand Paris 3,91 23 206 (2014) 5 935
Vanves 92075 Métropole du Grand Paris 1,56 27 783 (2014) 17 810
Ville-d'Avray 92077 Métropole du Grand Paris 3,67 11 496 (2015) 3 132

Sous-préfetModifier

Le sous-préfet de Boulogne-Billancourt est François Lamelot de mars 2004 à juillet 2009, année de son décès à 66 ans.

Il est remplacé alors par intérim par Bernard Bouloc, sous-préfet d'Antony.

En 2010, le gouvernement envisage la suppression de l'arrondissement de Boulogne-Billancourt, les Hauts-de-Seine ne conservant que deux arrondissements, l'arrondissement chef-lieu de Nanterre, au nord, et celui d'Antony au sud, et les communes antérieurement dans celui de Boulogne-Billancourt seraient réparties dans les deux arrondissements conservés. Le projet est abandonné en 2011, mais dans un souci de simplification administrative, le sous-préfet d'Antony est également sous-préfet de l'arrondissement de Boulogne-Billancourt et a rang de préfet[5].

Pour approfondirModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier