Arrentès-de-Corcieux

commune française du département des Vosges

Arrentès-de-Corcieux
Arrentès-de-Corcieux
Au Houssot, la mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Saint-Dié-des-Vosges
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Saint-Dié-des-Vosges
Maire
Mandat
Virginie Lalevée
2020-2026
Code postal 88430
Code commune 88014
Démographie
Gentilé Arrentais, Arrentaises [1]
Population
municipale
179 hab. (2017 en augmentation de 3,47 % par rapport à 2012)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 08′ 44″ nord, 6° 51′ 55″ est
Altitude 720 m
Min. 580 m
Max. 960 m
Superficie 17 km2
Élections
Départementales Canton de Gérardmer
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Arrentès-de-Corcieux
Géolocalisation sur la carte : Vosges
Voir sur la carte topographique des Vosges
City locator 14.svg
Arrentès-de-Corcieux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Arrentès-de-Corcieux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Arrentès-de-Corcieux

Arrentès-de-Corcieux est une commune française située dans le département des Vosges en région Grand Est.

C'est une des 188 communes[2] du parc naturel régional des Ballons des Vosges.

GéographieModifier

LocalisationModifier

 
Panorama en venant de Granges.

Le village occupe un plateau en bordure du massif des Vosges, dominant le col des Arrentès (684 m) qu'emprunte la départementale 31 reliant Corcieux à Granges-sur-Vologne.

HameauxModifier

La commune est composée de 23 hameaux : les hameaux (Bulmont, la Charmelle, le Clair-Sapin, Devant-lès-Voids, la Feigne-des-Oeillets, la Forge, la Grain, Grande-Fouye, les Hennottes, Lionfontaine, Mariémont, le Perhis, le Popet, Pré-Babel, la Querelle, Remponiotte, Rondpré, Roulier, Sarimont, les Seuchaux, Sous-Nayemont, les Spéchis et la Vraie-Feigne).

Mariémont a longtemps constitué le centre de la commune, étant l'un des hameaux le plus importants et le plus vieux. Le point central des Arrentès est désormais le Houssot.

SismicitéModifier

La commune se trouve en zone de sismicité modérée[3].

Hydrographie et les eaux souterrainesModifier

  • Ruisseaux traversants la commune[4] :
    • le Ruisseau de Lenvergoutte[5],
    • le Ruisseau du Haut-Rein[6],
    • le Ruisseau le Rayrand[7].
  • Assainissement : opération groupée sur le territoire de la Communauté d'agglomération[8].

ClimatModifier

Commune dont le climat est classé Cfb dans la classification de Köppen[9]

Communes limitrophesModifier

  La Chapelle-devant-Bruyères Corcieux  
Barbey-Seroux N Gerbépal
O    Arrentès-de-Corcieux    E
S
Gérardmer

Voies de communications et transportsModifier

Voies routièresModifier

Le principal accès est constitué par la D31 dite route des Granges et reliant Granges-Aumontzey à Corcieux.

Transports en communModifier

ToponymieModifier

Anciennes mentions : Les Arrentez de Corsieux (1711), Arrentés du ban de Corcieux (1753), Arzentés de Corcieux (an II)[12].

HistoireModifier

Les Arrentès dépendaient du bailliage de Bruyères. Au spirituel, la commune dépendait de la paroisse de Corcieux, doyenné d’Épinal.

Dès 1790, Les Arrentès font partie du canton de Corcieux. Au cours de la Révolution française, la commune porte le nom de Libre-Forge[13].

Le 11 octobre 1870, pendant l’invasion allemande, la mairie-école et les archives ont été détruites par un incendie. La mairie a été reconstruite en 1871.

La commune s'est opposée à l'installation d'éoliennes[14].

Politique et administrationModifier

Budget et fiscalité 2017Modifier

En 2017, le budget de la commune était constitué ainsi[15] :

  • total des produits de fonctionnement : 173 000 , soit 969  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 124 000 , soit 694  par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 19 000 , soit 106  par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 80 000 , soit 448  par habitant.
  • endettement : 0 , soit 0  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d’habitation : 23,20 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 10,58 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 26,40 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 0,00 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 0,0 %.

Chiffres clés Revenus et pauvreté des ménages en 2016 : Médiane en 2019 du revenu disponible, par unité de consommation : 19 373 [16].

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1983 mars 2008 Francis Adam PS Rédacteur Territorial Retraité
mars 2008 mai 2020 Michel Fétet DVD Ouvrier textile
mai 2020 En cours Virginie Lalevée [17]    

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[18]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[19].

En 2017, la commune comptait 179 habitants[Note 1], en augmentation de 3,47 % par rapport à 2012 (Vosges : -2,55 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
544590603639683755772759647
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
707663698640648588588555600
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
536464428432427366309275213
1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013 2017
144127165185173172170177179
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[13] puis Insee à partir de 2006[20].)
Histogramme de l'évolution démographique

EnseignementModifier

  • Écoles maternelles et primaires[21] à Corcieux
  • Collèges à Corcieux,
  • Lycées à Gérardmer.

SantéModifier

Professionnels et établissements de santé[22] :

  • Médecins à Corcieux, Anould[23],
  • Pharmacies à Granges-sur-Vologne, Xonrupt-Longemer, Gérardmer,
  • Hôpital à Gérardmer[24].

CultesModifier

Catholique, Paroisse "Notre-Dame-de-Corcieux", Diocèse de Saint-Dié[25],

ÉconomieModifier

Entreprises et commercesModifier

AgricultureModifier

La commune est presque entièrement constituée de fermes[26] et d'habitations éparses. On peut distinguer :

  • les Censes (Beau-Soleil, Behemex, Blainfaing, le Champté, le Chapon, Chennezelle, les Collieures, Derrière-Nayemont, la Feigneule, Froide-Fontaine, les Gouttelles, les Heuteaux, les Houssots, Lairdoyaux, Lambermeix, le Ma-Pré, le Molfaing, le Neuf-Pré, la Nolle, l'Oiseaupré, les Ombris, la Peute-Racine, le Pré-de-la-Fosse, le Pré-Vinel et Sarifaing).
  • les fermes (Au-Haut-de-Langue, la Chaume et Raing-du-Stagis).
  • les métairies (le Faing-Morel, le Fenêt-de-Nayemont, Lenvergoutte, Vardompré et la Voinerie)[27].

Commerces-TourismeModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

 
Au Houssot, monument aux morts.
  • Début 2017, la commune est « réputée sans clochers »[32].

Personnalités liées à la communeModifier

  • Xavier Balland, Membre de la presse scientifique, de la Société française d'hygiène et de l'Association vosgienne[33].

Héraldique, logotype et deviseModifier

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

  1. https://www.habitants.fr/vosges-88
  2. Liste des 188 communes adhérentes au parc naturel régional des ballons des Vosges, 3e Charte 2012 - 2024
  3. Didacticiel de la réglementation parasismique
  4. Ruisseaux traversants la commune
  5. Ruisseau de Lenvergoutte
  6. Ruisseau du Haut-Rein
  7. Ruisseau le Rayrand
  8. Assainissement
  9. Table climatique
  10. Les Services du réseau LIVO
  11. Gare de Corcieux-Vanémont
  12. Paul Marichal, Dictionnaire topographique du département des Vosges : comprenant les noms de lieu anciens et modernes, Paris, Impr. nationale, 1941
  13. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  14. Schéma Régional Eolien Lorraine (SRCAE/SRE). Par Décision n° 397923 du 18 décembre 2017, le Conseil d’Etat annule le Schéma Régional Éolien de la Lorraine et rejette le pourvoi de la ministre de l'environnement, de l'énergie et de la mer, chargée des relations internationales sur le climat.
  15. Les comptes de la commune
  16. Chiffres clés Évolution et structure de la population. Dossier complet
  17. « Répertoire national des élus (RNE) - version du 24 juillet 2020 », sur le portail des données publiques de l'État (consulté le 10 septembre 2020)
  18. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  19. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  20. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  21. Établissements d'enseignements
  22. Professionnels et établissements de santé
  23. Professionnels de santé
  24. Centre hospitalier de Gérardmer
  25. Paroisse "Notre-Dame-de-Corcieux"
  26. Enquête thématique régionale (architecture rurale des Hautes-Vosges)
  27. Villes et villages du département des Vosges, Henri Lepage, 1845
  28. La charte Bistrot de Pays Bistrot de Pays
  29. Fédération nationale des bistrots de pays
  30. Monument aux morts
  31. Monument aux morts et liste des relevés
  32. « Recherches sur critères », Clochers de France.
  33. « Biographie de Xavier Balland », sur le site personnel de Bernard Visse (consulté le 25 mars 2016)
  34. Blason