Ouvrir le menu principal

Arnold von Selenhofen
Biographie
Naissance
Mayence
Décès
Mayence
Évêque de l’Église catholique
Dernier titre ou fonction Archevêque de Mayence
Archevêque de Mayence
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Arnold von Selenhofen ou Arnoul de Selenhofen est né en 1095 ou 1100 à Mayence, dans le quartier anciennement nommé Selenhofen et mort le . Il fut archevêque et prince-électeur de Mayence[1] de 1153 à 1160.

Sommaire

BiographieModifier

Ses origines sont inconnues et il n'était pas de naissance noble. Arnoul a étudié à l'université de Paris. Il est devenu trésorier puis prévôt de la collégiale de Saint-Pierre de Mayence, puis doyen de celle d'Aix-la-Chapelle, chanoine et trésorier de l'électorat de Mayence, prévôt de la cathédrale. Il obtient les faveurs de Conrad III de Hohenstaufen. Il embrasse la carrière ecclésiastique et Conrad le nomme chancelier en 1151. Il bénéficie de différentes prébendes. Arnoul est nommé archevêque de Mayence en 1153 par Frédéric Barberousse. Énergique et brutal, il provoque la rébellion de ses vassaux et de la communauté de la ville de Mayence, avec à leur tête Godefroi, abbé de Saint-Jacques et Burchard, prévôt de Saint-Pierre. Pendant son absence, étant alors en Italie où il travaille à la reconnaissance de l'antipape Victor IV en 1159, une rébellion des bourgeois de Mayence éclate. À son retour, il est assassiné par la foule la nuit de la Saint-Jean-Baptiste 1160, devant l'abbaye Saint-Jacques, près de Mayence. Arnoul de Selenhofen a été inhumé dans la collégiale Sainte-Marie aux Marches.

Notes et référencesModifier

  1. Les princes-évêques de Mayence étaient, comme la plupart des évêques allemands, à la fois seigneurs spirituels de leur diocèse et seigneurs temporels d'une série de possessions territoriales.

SourcesModifier

BibliographieModifier

  • Franz Xaver von Wegele: Arnold von Selenhofen. dans: Allgemeine Deutsche Biographie (ADB). Bd. 1, Leipzig 1875, S. 578 f.
  • Peter Acht: Arnold. dans: Neue Deutsche Biographie (NDB). Bd. 1, Berlin 1953, S. 378.
  • Stefan Burkhardt: Vita Arnoldi archiepiscopi Moguntinensis, Schnell + Steiner, 2014, (ISBN 978-3-7954-2940-9)