Arnold Eidus

violoniste américain
Arnold Eidus
Naissance
Bronx, New York Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (90 ans)
Delray Beach, Floride Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Violoniste
Genre musical Musique classique, jazz, blues, pop
Instruments violon
Années actives 1935-2012
Labels RCA Victor, HMV, Stradivari Records

Arnold Eidus, né le dans le Bronx à New York et mort le à Delray Beach en Floride, est un violoniste américain. Enfant prodige[1], il est le premier violoniste américain à remporter le concours international Jacques Thibaud à Paris en 1946[2].

BiographieModifier

EnfanceModifier

Il naît dans le Bronx au sein d'une famille de confession juive, de parents musiciens. Son père est violoniste et sa mère pianiste[3]. Son apprentissage du violon commence tôt, à 4 ans. Il se met à jouer à l'occasion de dîners dans des cercles de médecins locaux. L'un d'eux, touché par la musique du garçon, lui fait cadeau d'un Stradivarius[3].

Le jeune Arnold fait ses débuts officiels à 9 ans au Town Hall de New York. À 13 ans, il est le soliste d'une interprétation de la Symphonie espagnole pour violon et orchestre d’Édouard Lalo au Carnegie Hall. Le violoniste Louis Persinger lui dispense des cours privés[3] au sein de la célèbre Juilliard School.

Carrière musicaleModifier

En 1946, il devient le premier violoniste américain à remporter le concours international Jacques Thibaud à Paris. De retour aux États-Unis, il devient l'un des musiciens new-yorkais les plus connus. Il se produit alors au cours d'émissions télévisées et de concerts, mais aussi de séances d'enregistrement. Si son répertoire de prédilection demeure la musique classique, avec notamment des œuvres de Zoltán Kodály, Beethoven, Edward Elgar, Aaron Copland, Manuel de Falla, Henryk Wieniawski, Jean Sibelius, Johannes Brahms, il se tourne aussi vers d'autres styles musicaux, comme le jazz, la pop, le blues et la musique latine. Artiste polyvalent, il joue aux côtés de Perry Como, Coleman Hawkins, Lena Horne, Marian McPartland, Ruth Brown, Paul Desmond, Freddie Hubbard, Raymond Scott, Wes Montgomery, Patti Austin, Perez Prado, Frank Sinatra, Doris Day, Edgar Winter, Cal Tjader, et Carmen McRae. En 1945, il est soliste au sein de l'orchestre de l'American Broadcasting Company à l'occasion de la réorchestration[4] de Rhapsody in Blue de George Gershwin par le chef d'orchestre Paul Whiteman.

Il se produit régulièrement dans l'émission Your Show of Shows, diffusée sur NBC et qui met en vedette Sid Caesar et joue pour de nombreux jingles publicitaires[3].

En 1950, Eidus, en collaboration avec le violoncelliste George Ricci, fonde le label Stradivari Records.

Aux États-Unis, Arnold Eidus est soliste avec l'Orchestre philharmonique de New York sous la direction de Leonard Bernstein, l'Orchestre symphonique de Chicago sous la direction d'Izler Solomon (en), et l'Orchestre philharmonique de Los Angeles sous la direction d'Antal Dorati. En Europe, c'est avec l'Orchestre symphonique de Londres, au Royal Albert Hall, et l'Orchestre philharmonique de Vienne qu'il se produit.

Marié à Doris Dresher (1921-2004), il est père de deux enfants, Robert and Licia[5].

Arnold Eidus décède le à Delray Beach, âgé de 90 ans.

RéférencesModifier

  1. (en)Arnold Eidus The Sun Sentinel, 9 décembre 2013
  2. (en)An Extraordinary Life The Sun Sentinel, 29 novembre 2002
  3. a b c et d (en)Arnold Eidus, 90, Adman With Stradivarius, Dies The New York Times, 10 juin 2013
  4. Liner notes, Rhapsody In Blue, Earl Wild piano transcriptions, Ivory Classics Records, 1997; page 9
  5. (en)Eidus family History eidushealth.com