Ouvrir le menu principal

Armorial des familles d'Anjou

Cette page présente les armoiries (figures et blasonnements) des familles nobles et notables originaires d'Anjou, ou qui ont possédé des fiefs en Anjou.

La famille comtaleModifier

Image Nom de la famille et blasonnement Devise
  Plantagenêt

D'azur à six lionceaux d’or posés 3, 2 et 1

  Capétiens

D'azur semé de fleurs de lys d’or, un lambel de gueules brochant sur le tout

La famille ducaleModifier

Image Nom de la famille et blasonnement Devise
  Valois

D'azur à trois fleurs de lys d'or, à la bordure cousue de gueules



Les familles angevinesModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

AModifier

Image Nom de la famille et blasonnement Devise
  Famille d'Andigné (Anjou, Bretagne, Maine, Touraine)

D'argent à trois aiglettes de gueules, becquées et membrées d'azur[1]

« Aquila non capit muscas[1]. »

(en français : « L'aigle ne prend pas les mouches »)

  Famille d'Avoir

De gueules à la croix ancrée d'or[2] (Sceau de 1378)

  Famille Avril, sieurs de Burey (Anjou et Bretagne) [3]

D'argent au pin de sinople, au chef d'azur, chargé de trois roses (ou étoiles) d'or.[4]

Supports : Deux lions au naturel, armés et lampassés de gueules.

« Semper virens[4] ».

BModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
  Famille de Beauvau

D'argent, à quatre lions de gueules, armés, lampassés et couronnés d'or, 2 et 2[5],[4]

  Famille du Bellay

D'argent, à la bande de fusées de gueules, accompagnée de six fleurs-de-lis d'azur, rangées en orle.[4]

  Famille de Bonchamp

De gueules à deux triangles d'or, entrelacés l'un dans l'autre, en forme d'étoile

  Famille Bouchard, Sr de la Poterie

D'azur à trois léopards l'un sur l'autre d'argent.

 

 

Famille de Bossoreille

De gueules au chevron d'argent, accompagné en chef de deux croissant d'argent, et en pointe d'une croisette patée d'argent

Support: deux lions, celui à senestre en barroque

  Famille de Brézé (Anjou)

D'azur, à l'écusson d'azur bordé d'or, chargé d'un autre écusson d'argent, et accompagné de huit croisettes d'or.[4]

Feriendo triumphat

En français : En frappant il triomphe.

  Famille de Broc

De sable, à sept fusées d'argent, accolées en bande.

Tenants : deux anges

  Famille Brossart, Sr de Cléry (Bretagne, Normandie, Ile-de-France, Anjou, etc.)

D'azur au chevron d'argent, accompagné de trois fleurs de lys d'or.[1]

Audenti succedit oppus.[6]

En français :Tout réussit à l'audacieux.

CModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
  Famille de Calouin, Sr de Tréville (Anjou, Languedoc)

De gueules à trois quintefeuilles d'argent

ancienne extraction 1578, vicomte 1814.

  Famille de Cambourg (Poitou, Anjou)

De gueules à trois fasces échiquetées d'argent et d'azur, chaque trait de huit pièces [7] (autrement dit De gueules à trois fasces echiquetées d'azur et d'argent à deux tires)

ancienne extraction 1420

  Famille Cesbron, (Anjou)

D'or à une croix pattée de sable, cantonnée de quatre trèfles de sinople.[8]
Armes enregistrées à l'Armorial général par André Cesbron, curé de la Plaine, représentant de la branche de Lavau, aujourd'hui seule existante.

  Famille de Chemillé, Sr de Brissac

D'or à l'orle de dix merlettes de gueules ; au franc quartier de même, chargé d'une guivre (aliàs : d'une fleur de lys), d'or (Sceaux de 1284 à 1299) ;
alias : d'or, papelonné de gueules
alias : d'or semé de chausse-trappes de gueules (Guy Le Borgne)[2]

  Famille Choppin d'Arnouville

D'azur à la pique d'argent, futée d'or, surmontée d'une clé ailée élancée du même

  Famille de Clérembault (Anjou, Bretagne)

Coupé, au premier burelé d'argent et de sable; à la bande de gueules, brochante sur le tout; au deuxième d'argent, à l'arbre de sinople.

  Famille Cohon

D'or à deux serpents entrelacés et adossés de sable ; au chef de même, chargé d'une étoile à six rais d'argent ;
alias : écartelé de Brie
alias : d'azur à une fasce d'or, accompagnée d'un soleil de même en chef, et de trois étoiles aussi d'or en pointe[2].

  Famille Constantin, Sr de la Lorie (Anjou, Bretagne)

D'azur à un rocher d'or, mouvant d'une mer d'argent.

  Famille de Cossé-Brissac

De sable à trois fasces d’or, dentelées par le bas

Première devise:Æquabo si faveas.[6]

En français:Si tu m'es favorable, j'égalerai.


Deuxième devise:Virtute, tempore.[6]

En français:Avec le courage et le temps.


  Famille de Craon

Losangé d'or et de gueules

DModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
  Famille Dean (originaire d'  Irlande)

D'argent au lion de pourpre, armé de gueules

L'écu timbré d'un casque taré de profil, orné de ses lambrequins.

Cimier: une tortue

Vigor in virlute

En français:La vigueur dans le courage.

  Famille de Dreux-Brézé (Poitou, Ile-de-France)

D’azur, au chevron d’or, accompagné en chef de deux roses d’argent et en pointe d’un soleil d'or[9]

  Famille de Daillon (Anjou)

D'azur à la croix engrêlée d'argent

FModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
  Famille de Farcy (Normandie, Maine, Bretagne)

D'or fretté d'azur de six pièces, au chef de gueules[10]

  Famille de Ficte de Soucy

Contre-fascé d'azur et de sable de quatre pièces; chaque demi-fasce d'azur, chargée d'un rameau d'olivier d'or, contreposé.

Maison du Fou, ramage des vicomtes du Faou (d'azur au léopard d'or).

D'azur à l'aigle d'or.

Seigneurs du Breil-Robert en Noyant

GModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
  Famille de Girard de Charnacé (Poitou, Anjou, Ile-de-France)

Écartelé, aux 1 et 4 d'azur à trois chevrons d'or, qui est de Girard ; aux 2 et 3 d'azur, à trois croisettes patées d'or, qui est de Charnacé[10].

Supports : deux lions, l'écu accolé de deux bannières

  Famille Guillard, seigneur d'Arnoy, de La Baume, d'Arcy, de Montmorillon, de la Garenne, du Mortier (Anjou, Bourbonnais, Normandie, Ile-de-France, Poitou, Touraine, Bourgogne)

De gueules, à deux bourdons de pèlerin d'or, posés en chevron, acc. de trois monts ou montjoyes d'argent.[4]

Devise: « In fide sta firmiter. »

JModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
  Famille de la Jumellière

Fascé d'argent et d'azur chargé d'une croix ancrée de gueules brochant sur le tout.[11]

LModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
  Famille de La Lance

Seigneurs de Moranville, famille très ancienne et noble d'extraction, originaire de l'Anjou, puis établie dans la Lorraine et les trois évêchés depuis environ l'an 1430, que Jehan de La Lance ; chevalier, commandant un corps de cavalerie pour le duc René de Lorraine, le suivit dans ce pays.

support : D'azur, à trois annelets d'argent, posés deux en chef et un en pointe.

  Famille de La Motte-Baracé, Sr de Senonnes (Maine)

D'argent au lion de sable,cantonné de quatre merlettes du même; à l'écusson du champ, chargé d'une fasce de gueules, accompagné de six fleurs de lys du même, brochant sur le lion.

support : deux lions

Sanitatis fortitudo comes.

En français:La force est la compagne de la santé.

  Famille Le Clerc de Juigné

D'argent, à la croix de gueules, bordée-engrêlée de sable et cantonnée de quatre aigles du même, becquées et armées du second.[4]

MModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
  Famille de Maillé

D'or à trois fasces ondées de gueules.[4]

Stetit unda fluens[4] (Reste au dessus des flots).
Tant que le monde sera monde, à Maillé il y aura des ondes
.
  Famille Macé de Gastines

D'argent au chevron d'azur, accompagné en chef de trois roses du même et en pointe d'un lion de gueules rampant.

Aultre ne veuil
  Famille de Meaulne , marquis de Lancheneil, vicomtes de Landeronde (Anjou)

D'argent, à la bande fuselée de gueules, accompagnée de 6 fleurs de lys de sable[12] (alias semé de fleurs de lys de sable[13])

  Famille de Montesson (Anjou, Maine)

D'argent à trois quintefeuilles d'azur.

Rallie au roi
  Famille Ménage de Pressigny

D'azur au chevron d'argent, accompagné en chef de deux croissants d'argent et en pointe d'une tour du même, maçonnée de sable.

L'écu timbré d'un casque taré de profil, orné de ses lambrequins.

  Famille Milon de Villiers (Anjou)

De gueules à la fasce d'or, chargée d'une merlette de sable et accompagnée de trois croissants d'or

Cimier: la merlette de l'écu

Non est quod noceat
  Famille de Montesson (Anjou, Maine)

D'argent à trois quintefeuilles d'azur.

Rallie au roi

PModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
  Famille Pierres du Plessis-Baudouin (originaire d'  Angleterre, Anjou, Touraine)

D'or à la croix pattée et alésée de gueules.

  • Cimier : un ours issant, tenant une pierre en une de ses pattes, avec ces mots : Ours lance pierres
Pour soutenir loyauté


  Famille de La Poëze (Anjou)

D'argent à trois bandes de sable

« Auxilium ad alta » (en français : « Le secours vient d'en haut. »)


  Famille de Pontaubevoye d'Oysonville (Anjou, Maine)

D'argent à deux chevrons de gueules

  • Supports : deux lions
Virtute et labore


  Famille Pouriatz (Pouriats)

D'argent à la bande d'azur, chargée de trois étoiles d'or.[14]

  Famille de Préaulx (Touraine, Anjou, Maine)

De gueules au lion d'argent, armé, lampassé et couronné d'or, au chef d'argent chargé d'une vivre de sable.

  • Tenants : deux anges.
  • Cimier : un ange tenant la rose blanche d'York.
Virtus in nobilibus placet


RModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
  Famille Richeteau de la Coinderie (Poitou)

D'or à un aubier terrassé de sinople, au chef d'azur, chargé de trois étoiles d'argent

Support: deux lions

  Famille Rochereau d'Hauteville

D'azur à la herse sarrasine d'or

SModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
  Maison de Scépeaux

Vairé d'argent et de gueules

In spem contra spem.

En français : Espérer contre l'espérance.


  Famille de Savonnières (Anjou)

De gueules à la croix pattée et alésée d'or

Première devise: Diex el volt. En français: Dieu le veult.

Deuxième devise: Absit mihi gleriari nisi in cruce Domini.

En français: A Dieu ne plaise que je me glorifie en autre chose que dans la croix du seigneur.

TModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Image Nom de la famille et blasonnement Devise
  Famille de La Tour-Landry

D'or à une fasce de gueules crénelée de 3 pièces et maçonnée de sable[4]

  Famille Turpin de Crissé

Losangé d'argent et de gueule.

Vixi, victurus, vixo

En français: J'ai vécu et pour vivre je vis.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Boceret 1890.
  2. a b et c Potier de Courcy 1846-1862.
  3. Dictionnaire historique et héraldique de la noblesse française : rédigé dans l'ordre patronymique d'après les archives des anciens parlements, les manuscrits de d'Hozier et les travaux des auteurs ; contenant un vocabulaire du blason, et la notice des familles nobles existant actuellement en France avec la description et le dessin de leurs armes (1895),par Dayre de Mailhol.
  4. a b c d e f g h i et j Jean-Baptiste Rietstap, Armorial général, t. 1 et 2, Gouda, G.B. van Goor zonen, 1884-1887 « et ses Compléments », sur www.euraldic.com (consulté le 23 décembre 2011)
  5. Popoff 1996, p. 97.
  6. a b et c Légendaire de la noblesse de France: devises, cris de guerre, dictons, etc., des provinces, des villes et des familles nobles de la France, au nombre de plus de six mille ...
  7. Joseph Denais, Armorial Général de l'Anjou, vol. 4, Germain et G. Grassin (Angers), 1879-1884 (lire en ligne)
  8. Charles d'Hozier, Armorial général de France. Provence, vol. 1
  9. Georges de Soultrait, Armorial du Bourbonnais, 1857
  10. a et b Joseph Denais, Armorial Général de l'Anjou, Germain et G. Grassin (Angers), 1879-1884 (lire en ligne)
  11. Joseph Denais, Armorial Général de l'Anjou, vol. 10, Germain et G. Grassin (Angers), 1879-1884 (lire en ligne)
  12. Jougla de Morena, Grand Armorial de France, tome V, page 30.
  13. La Chesnaye Desbois, Dictionnaire de la noblesse, tome 10
  14. Bulletin de la Société polymathique du Morbihan, 1906, page 131.

Sources et bibliographieModifier

Voir aussiModifier