Armoiries papales

Peu après l'apparition de l'héraldique, chaque membre de la hiérarchie ecclésiastique de l'Église catholique romaine dispose de ses propres armoiries. Depuis la fin du XIIe siècle, les armoiries papales, appelées aussi armoiries pontificales, accompagnent le pape avec celles du Saint-Siège, les pontificats à fortes visées théocratiques imitant ainsi les cours souveraines.

Armoiries personnelles du pape Léon XI utilisant celles de sa famille les Médicis.

Les armoiries papales consistent traditionnellement en une tiare papale (une mitre depuis Benoît XVI) placée au sommet de l'écu. Les clefs de Saint Pierre[1], posées en sautoir, sous la tiare, au-dessus ou derrière l'écu, sont liées ensemble par un cordon de gueules. Celle en bande est d'or et celle en barre d'argent. Les papes peuvent y ajouter des éléments personnels sur l'écu, soit en utilisant celles de leur famille, soit en en choisissant au moment de leur élection. Ils peuvent notamment y indiquer leurs idéaux de vie, leur programme pontifical ou faire une référence à des faits ou des expériences passées[2].

HistoireModifier

Dès le milieu du XIe siècle, des bannières papales crucifères (croix rouge de Saint Pierre voire de Saint Paul) peuvent être confiées aux princes combattant pour l'Église, mais ces bannières ne forment pas encore des armoiries personnelles puisqu'elles sont identiques à chaque pape. Les clefs de Saint Pierre au niveau de l'écu apparaissent dans les armoiries du pape Innocent III (1198-1216). Le pape Innocent IV (1243-1254) est peut-être le premier qui a utilisé des armoiries personnelles sur des objets de sa vie quotidienne et liturgique, mais le premier, historiquement attesté, à apposer le blason de sa famille, les Orsini, sur l'écu papal est Nicolas III (1277-1280). Boniface VIII (1294-1303) est quant à lui le premier pape à en faire un usage systématique[3].

Le blasonnement papal est codifié au XVIIe siècle par le généalogiste Pierre Palliot qui crée des armoiries pour les papes qui n'en portaient pas (notamment ceux avant Innocent III) ou ajoute certains éléments, telle la tiare pour le pape Innocent III[4].

Liste des armoiriesModifier

Siècle : XIIe - XIIIe - XIVe - XVe - XVIe - XVIIe - XVIIIe - XIXe - XXe - XXIe

XIIe siècleModifier

Figure Nom du pape et blasonnement
  Innocent III (Lotario Conti), pape de 1198 à 1216

De gueules à l'aigle éployé échiqueté de sable et d'or, becqué et griffé d'or[5].

XIIIe siècleModifier

Figure Nom du pape et blasonnement
  Honorius III (Cencio Savelli), pape de 1216 à 1227

Bandé d'or et de gueules, au chef d'argent aux deux lions affrontés de gueules tenant une rose de même sur laquelle est posée un oiselet de même[6].

  Grégoire IX (Ugolino de Anagni), pape de 1227 à 1241

De gueules à l'aigle éployé échiqueté de sable et d'or, becqué et griffé d'or[7].

  Célestin IV (Goffredo Castiglioni), pape de 1241 à 1243

De gueules au lion d'or tenant dans sa patte senestre une tour d'or maçonnée et ajourée de sable[8].

  Innocent IV (Sinibaldo de Fieschi), pape de 1243 à 1254

Bandé d'argent et d'azur[9].

  Alexandre IV (Rinaldo de Jenne), pape de 1254 à 1261

De gueules à l'aigle éployé échiqueté de sable et d'or, becqué et griffé d'or[10].

  Urbain IV (Jacques Pantaléon), pape de 1261 à 1264

Écartelé en 1 et 4 d'azur à la fleur de lys d'or et en 2 et 3 d'argent à la rose de gueules[11].

  Clement IV (Gui Foucault), pape de 1265 à 1268.

D'argent à l'aigle de gueules terrassant un dragon de sinople[12].

Vacance pontificale de 1268 à 1271.
  Grégoire X (Tebaldo Visconti), pape de 1271 à 1276.

Coupé crénelé d'or et d'azur[13].

 

Innocent V (Pierre de Tarentaise), pape de 1276 à 1276.

D'or aux deux pals l'azur accompagnés de neuf fleurs de lys de même posées 3, 3 et 3[14].

ou

d'argent chapé de sable (qui sont les armoiries anciennes de l'Ordre des Dominicains)[15].

  Adrien V (Ottobono de' Fieschi), pape de 1276 à 1276

Bandé d'argent et d'azur[16].

  Jean XXI (Pedro Hispano), pape de 1276 à 1277

Écartelé en 1 et 4 d'argent aux trois lunes mal ordonnées de gueules et au 2 et 3 de sable aux deux pals d'argent[17].

  Nicolas III (Jean Gaëtan Orsini), pape de 1277 à 1280

Bandé de gueules et d'argent, au chef du second, chargé d'une rose de gueules, et soutenu d'une divise d'or, chargé d'un anguille ondoyante en fasce d'azur[18],[19].

  Martin IV (Simon de Brion), pape de 1281 à 1285

D'argent à la bande vairée d'or et de gueules[18],[20].

  Honorius IV (Giacomo Savelli), pape de 1285 à 1287

Bandé d'or et de gueules, au chef d'argent aux deux lions affrontés de gueules tenant une rose de même sur laquelle est posée un oiselet de même[21],[22].

  Nicolas IV (Girolamo Masci), pape de 1288 à 1292

D'argent à la bande d'azur accompagnée de deux étoiles de même une en chef et une en pointe, au chef d'azur à trois fleurs de lys d'or[23].

Vacance pontificale de 1292 à 1294.
  Célestin V (Pietro Angeleri ou Pietro del Morrone), pape de 1294 à 1294.

D'or au lion d'azur et à la bande de de gueules[24].

  Boniface VIII (Benedetto Caetani), pape de 1294 à 1303

D'or, à une jumelle ondée d'azur, posée en bande
N.B. C'est ce pape qui fit ajouter, en 1301, une seconde couronne à la tiare pontificale
[18],[25].

XIVe siècleModifier

Figure Nom du pape et blasonnement
  Benoît XI (Nicolas Boccasini), pape de 1303 à 1304

Parti d'argent et de sable[26] qui sont les armes primitives de l'Ordre Dominicain.

  Clément V (Bertrand de Got), pape de 1305 à 1314

D'or aux trois fasces de gueules[21],[27].

Vacance pontificale de 1314 à 1316.
  Jean XXII (Jacques Duèze), pape de 1316 à 1334

Écartelé au 1 et 4 d'or au lion d'azur accompagné de douze besants de gueules disposés en orle et au 2 et 3 de gueules aux deux fasces d'or[21],[18],[28].

  Benoît XII (Jacques Fournier), pape de 1334 à 1342

D'argent à la bordure de gueules
C'est Benoît XII qui fit ajouter une troisième couronne à la tiare, en 1342, lui donnant ainsi sa forme définitive
[21],[29].

  Clément VI (Pierre Roger de Beaufort), pape de 1342 à 1352

D'argent à la bande d'azur accompagnée de six roses de gueules boutonnées d'or, trois en chef et trois en pointe[21],[30],[31].

  Innocent VI (Étienne Aubert), pape de 1352 à 1362

De gueules au lion d'or armé et lampassé d'azur à la bande d'azur au chef de gueules chargé de trois coquilles d'argent soutenu d'une divise d'azur[21],[30],[32].

  Urbain V (Guillaume de Grimoard), pape de 1362 à 1370

De gueules, au chef émanché de quatre pièces d'or[21],[33],[34].

  Grégoire XI (Pierre Roger de Beaufort), pape de 1370 à 1378

D'argent à la bande d'azur accompagnée de six roses de gueules boutonnées d'or, trois en chef et trois en pointe[21],[30],[35].

  Urbain VI (Bartolemeo Prignano), pape de 1378 à 1389

D'or à l'aigle d'azur[21],[36].

  Boniface IX (Pietro Tomacelli), pape de 1389 à 1404

De gueules à la bordure échiquetée d'argent et d'azur[21],[30],[37].

Clément VII (Robert de Genève), antipape d'Avignon de 1378 à 1394

D'or à la croix d'azur ajourée du champ[38].

Benoît XIII (Pedro de Luna), antipape d'Avignon de 1394 à 1417

Coupé de gueules à la lune d'argent et d'argent[21],[39].

  Armes parlantes.


XVe siècleModifier

Figure Nom du pape et blasonnement
  Innocent VII (Cosimo de' Migliorati), pape de 1404 à 1406

D'or à la bande d'azur chargée d'une comète d'or et accompagnée de deux cotices d'azur[21],[30],[40].

  Grégoire XII (Angelo Correr), pape de 1406 à 1415

Coupé d'argent et d'azur au losange de l'un en l'autre[21],[30],[41].

Alexandre V (Pierre de Candie), antipape de Pise de 1409 à 1410

D'azur au soleil à sept rayons d'or entouré de sept étoiles de même[21],[42].

Jean XXIII (Baldassarre Cossa), antipape de Pise de 1410 à 1415

Coupé de gueules à la jambe de carnation et bandé de pourpre et d'argent à la bordure endentée d'or[21],[43].

  Martin V (Oddone Colonna), pape de 1417 à 1431

De gueules à la colonne d'argent couronnée d'or[21],[30],[44].

  Armes parlantes.


  Eugène IV (Gabriele Condulmer), pape de 1431 à 1447.

D'azur à la bande d'argent[21],[45],[46].

Félix V (Amédée VIII de Savoie), antipape de 1439 à 1449.

De gueules à la croix d'argent[21],[47].

  Nicolas V (Tommaso Parentucelli), pape de 1447 à 1455

De gueules à la clef d'argent posée en bande et à la clef d'or posée en barre toutes deux liées d'un cordon d'azur[48].

  Calixte III (Alfonso Borgia), pape de 1455 à 1458

D'or au bœuf de gueules sur une campagne de sinople à la bordure d'or chargée de huit bouquets d'herbe de sinople[21],[45],[49].

  Pie II (Enea Silvio Piccolomini ou Æneas Sylvius), pape de 1458 à 1464

D'argent à la croix d'azur chargée de cinq croissants d'or[21],[45],[50].

  Paul II (Pietro Barbo), pape de 1464 à 1471

D'azur au lion d'argent à la cotice d'or brochant sur le tout[21],[45],[51].

  Sixte IV (Francesco della Rovere), pape de 1471 à 1484

D'azur au chêne rouvre d'or aux rameaux passés en sautoir[21],[45],[52].

  Armes parlantes.


  Innocent VIII (Giovanni Battista Cybo), pape de 1484 à 1492

D'argent à la bande échiqueté d'azur et d'argent au chef d'argent à la croix de gueules[21],[45],[53].

  Alexandre VI (Rodrigo Borgia), pape de 1492 à 1503

Parti en 1 d'or au bœuf de gueules sur une campagne de sinople à la bordure d'or chargée de huit bouquets d'herbe de sinople et en 2 fascé d'or et de sable de six pièces[21],[45],[54].

XVIe siècleModifier

Figure Nom du pape et blasonnement
  Pie III (Francesco Todeschini Piccolomini), pape de 1503 à 1503

D'argent à la croix d'azur chargée de cinq croissants d'or[21],[45],[55].

  Jules II (Julien della Rovere), pape de 1503 à 1513

D'azur au rouvre d'or aux rameaux passés en sautoir[21],[45],[52].

  Léon X (Jean de Medicis), pape de 1513 à 1521

D'or à six tourteaux mis en orle, cinq de gueules, celui en chef d'azur chargé de trois fleurs de lis d'or[21],[56],[57].

  Adrien VI (Adriaan Florensz), pape de 1522 à 1523

Écartelé en 1 et 4 d'or aux trois pièges à loup de sinople et au 2 et 3 d'argent au lion de sable couronné d'or[21],[56],[58].

  Clément VII (Jules de Médicis), pape de 1523 à 1534

D'or à six tourteaux mis en orle, cinq de gueules, celui en chef d'azur chargé de trois fleurs de lis d'or[21],[56],[59].

  Paul III (Alexandre Farnèse), pape de 1534 à 1549

D'or à six fleurs de lis d'or posées 3, 2 et 1[21],[56],[60].

  Jules III (Giammaria Ciocchi del Monte), pape de 1550 à 1555

D'azur à la bande de gueules bordés de deux cotices chargée d'or de trois monts à trois cimes de même accompagnée de deux guirlandes d'or, une en chef et une en pointe[21],[56],[61].

  Marcel II (Marcello Cervini), pape de 1555 à 1555

D'azur au cerf couché sur une plaine de sinople accompagné de neuf épis de blé d'or disposés en éventail[21],[56],[62].

  Armes parlantes (entre la famille Cervini et le cerf).


  Paul IV (Pietro Carafa), pape de 1555 à 1559

De gueules aux trois fasces d'argent[21],[56],[63].

  Pie IV (Jean-Ange de Médicis), pape de 1559 à 1566

D'or à six tourteaux mis en orle, cinq de gueules, celui en chef d'azur chargé de trois fleurs de lis d'or[21],[56],[64].

  Pie V (Michele Ghislieri), pape de 1566 à 1572

Bandé d'or et de gueules[21],[56],[65].

  Grégoire XIII (Ugo Boncompagni), pape de 1572 à 1585

De gueules au dragon d'or[21],[56],[66].

  Sixte V (Felice Peretti), pape de 1585 à 1590

D'azur au lion d'or armé et lampassé de gueules tenant un rameau d'or à la bande de gueules chargée en chef d'une étoile d'or et en pointe d'un mont à trois cimes d'argent[21],[67],[68].

 

Urbain VII (Giovan Battista Castagna), pape de 1590 à 1590

Bandé de gueules et d'argent, au chef de gueules, chargé d'une feuille de châtaignier d'or, et soutenu d'une divise d'or[21],[67].

Bandé de gueules et d'or, au chef de gueules, chargé d'une feuille de châtaignier d'or, et soutenu d'une fasce d'argent[69].

  Armes parlantes (entre la famille Castagna et le châtaignier).


  Grégoire XIV (Niccolò Sfondrati), pape de 1590 à 1591

Écartelé, au 1 et 4 d'or à la bande crénelée d'azur chargée d'une cotice d'argent et accompagnée de deux étoiles d'azur, une en chef et une en pointe, et au 2 et 3 d'argent au pin de sinople sur une terrasse de même[21],[67],[70].

  Innocent IX (Giovanni Antonio Facchinetti), pape de 1591 à 1591

D'argent au noyer arraché au naturel[21],[67],[71].

  Clément VIII (Hippolyte Aldobrandini), pape de 1592 à 1605

D'azur à la bande crénelée d'or accompagne en chef de trois étoiles d'or posées en bande et en pointe de trois étoiles d'or posées en bande[21],[67],[72].

XVIIe siècleModifier

Figure Nom du pape et blasonnement
  Léon XI (Alexandre Ottaviano de Médicis), pape de 1605 à 1605

D'or à six tourteaux mis en orle, cinq de gueules, celui en chef d'azur chargé de trois fleurs de lis d'or[21],[67],[73].

  Paul V (Camille Borghèse), pape de 1605 à 1621

D'azur au dragon d'or au chef d'or à l'aigle de sable couronné d'or[21],[67],[74].

  Grégoire XV (Alessandro Ludovisi), pape de 1621 à 1623

Coupé de gueules aux trois bandes d'or et de gueules[21],[67],[75].

  Urbain VIII (Maffeo Barberini), pape de 1623 à 1644

D'azur à trois abeilles d'or posées 2 et 1[21],[67],[76].

  Innocent X (Giovanni Battista Pamphilj), pape de 1644 à 1655

De gueules à la colombe d'argent tenant en son bec un rameau d'olivier de sinople au chef d'azur à trois fleurs de lys d'or séparés par des pals de gueules[21],[67],[77].

  Alexandre VII (Fabio Chigi), pape de 1655 à 1667

Écartelé au 1 et 4 d'azur au rouvre d'or aux rameaux passés en sautoir et au 2 et 3 de gueules au mont à trois cimes d'or accompagné en chef d'une étoile de même[21],[78],[79].

  Clément IX (Giulio Rospigliosi), pape de 1667 à 1669

Écartelé au 1 et 4 d'or au losange d'azur et au 2 et 3 d'azur au losange d'or[21],[78],[80].

  Clément X (Emilio Altieri), pape de 1670 à 1676

D'azur aux six étoiles d'argent posées 3, 2 et 1 à la bordure endentée d'azur et d'argent[21],[78],[81].

  Innocent XI (Benedetto Odescalchi), pape de 1676 à 1689

D'argent au trois burelles de gueules accompagné d'un lion léopardé de même et de six coupes posées 3, 2 et 1, au chef d'or à l'aigle de sable couronne d'or[21],[78],[82].

  Alexandre VIII (Pierre Ottoboni), pape de 1689 à 1691

Coupé, au 1 d'or à l'aigle bicéphale de sable armé et lampassé de gueules couronné d'or et au 2 tranché d'azur et de sinople à la bande d'argent brochant sur le tout[21],[78],[83].

  Innocent XII (Antonio Pignatelli), pape de 1691 à 1700

D'or aux trois pots de sable[21],[78],[84].

  Armes parlantes (entre pignatte (pot en italien) et Pignatelli).


XVIIIe siècleModifier

Figure Nom du pape et blasonnement
  Clément XI (Jean-François Albani), pape de 1700 à 1721

D'azur à la fasce d'or accompagnée en chef d'une étoile d'or et en pointe d'un mont à trois cimes d'or[21],[78],[85].

  Innocent XIII (Michel-Ange Conti), pape de 1721 à 1724

De gueules à l'aigle éployé échiqueté de sable et d'or, becqué, griffé et couronné d'or[21],[78],[86].

  Benoît XIII (Pierre François Orsini), pape de 1724 à 1730

Parti, en 1 bandé de gueules et d'argent, au chef du second, chargé d'une rose de gueules, et soutenu d'une divise d'or, chargé d'un anguille ondoyante en fasce d'azur et en 2 d'azur à la tour d'argent maçonnée de sable sur une plaine de sinople, au chef de sable au mont d'argent, à l'ours rampant d'argent, colleté et couronné d'or brochant sur le tout accompagné en chef d'une étoile d'argent[21],[78],[87].

  Clément XII (Laurent Corsini), pape de 1730 à 1740

Bandé d'argent et de gueules à la fasce d'azur brochant sur le tout[21],[78],[88].

  Benoît XIV (Prospero Lambertini), pape de 1740 à 1758

D'or à trois pal de gueules[21],[89],[90].

  Clément XIII (Charles Rezzonico), pape de 1758 à 1769

Écartelé au 1 de gueules à la croix d'argent, au 2 et 3 d'azur à la tour d'argent à trois créneaux surmonté d'une tourelle d'argent, au 4 barré de gueules et d'argent, sur le tout d'or à l'aigle bicéphale de sable membré et becqué d'argent et couronné d'or, l'écu également couronné d'or[21],[89],[91].

  Clément XIV (Laurent Jean Vincent Ganganelli), pape de 1769 à 1774

D'azur à la fasce de gueules accompagné en chef de trois étoiles d'or posées en fasce et en pointe d'un mont à trois cimes d'or et au chef des Franciscains : d’azur aux deux bras de carnation posées en sautoir surmonté d'une croix de sable[21],[89],[92].

  Pie VI (Jean-Ange Braschi), pape de 1775 à 1799

De gueules au Zéphyr d'argent soufflant sur un bouquet de lys au naturel posé sur une plaine de sinople, au chef d'argent à trois étoiles d'or[21],[89],[93].

XIXe siècleModifier

Figure Nom du pape et blasonnement
 

Pie VII (Barnaba Chiaramonti), pape de 1800 à 1823.

Parti en 1 d'azur à la croix patriarcale d'or posées sur un mont de même avec les trois lettres PAX de même brochant sur le tout et en 2 tranché d'or et d'azur à la bande d'argent chargée de trois têtes de maure animée de sable et tortillée aussi d’argent au chef d'azur aux trois étoiles d'or mal ordonnées[21],[89].

Variante : Parti en 1 d'argent à la croix patriarcale de sable posées sur un mont de sinople avec les trois lettres PAX de sable brochant sur le tout et en 2 tranché d'or et d'azur à la bande d'argent chargée de trois têtes de maure animée de sable et tortillée aussi d’argent au chef d'azur aux trois étoiles d'or mal ordonnées[94].

  Léon XII (Annibale della Genga), pape de 1823 à 1829.

D'azur à l'aigle éployé d'or et couronné de même[21],[89],[95].

  Pie VIII (Francesco Castiglioni), pape de 1829 à 1830.

De gueules au lion d'argent tenant dans sa patte senestre une tour d'or maçonnée et ajourée de sable[21],[89],[96].

  Grégoire XVI (Bartolomeo Cappellari), pape de 1831 à 1846.

Parti, en 1 d'azur au calice d'or surmonté d'une comète ondoyante de même et accompagnée de deux colombes affrontée d'argent et en 2 coupé d'azur au chapeau d'ecclésiastique de sable et d'argent à la fasce de gueules chargée de trois étoiles d'or[21],[89],[97].

  Pie IX (Giovanni Maria Mastai Ferretti), pape de 1846 à 1878.

Écartelé en 1 et 4 d'azur au lion couronné d'or et en 2 et 3 d'argent aux deux bandes de gueules[21],[89],[98].

  Léon XIII (Vincenzo Gioacchino Pecci), pape de 1878 à 1903.

D'azur au cyprès de sinople planté sur une plaine de même accompagné au francs quartier d'une comète d'or et en pointe de deux fleurs de lys d'argent, à la fasce d'argent brochant sur le tout[21],[89],[99].

XXe siècleModifier

Figure Nom du pape et blasonnement
  Pie X (Giuseppe Sarto), pape de 1903 à 1914

D'azur à l'ancre de sable posée sur une mer d'argent et d'azur accompagnée en chef d'une étoile d'or, au chef d'argent au lion d'or léopardé et ailé, tenant un évangile ouvert de même portant le texte "PAX TIBI MARCE EVANGELISTA MEUS" en lettres de sable[21],[100],[101].

  Benoît XV (Giacomo della Chiesa), pape de 1914 à 1922

Tranché d'azur et d'or à l'église d'argent couverte de gueules brochant sur le tout, au chef d'or à l'aigle issant de sable[21],[100],[102].

  Armes parlantes (En italien, chiesa signifie église).


  Pie XI (Achille Ratti), pape de 1922 à 1939

Coupé en 1 d'or à l'aigle de sable et en 2 d'argent à trois tourteaux de gueules[21],[100],[103].

  Pie XII (Eugenio Pacelli), pape de 1939 à 1958

D'azur à la colombe à le tête renversée d'argent tenant en son bec un rameau d'olivier de sinople se tenant sur une cime d'argent posée sur une terrasse de sinople surmontant une mer ondoyante au naturel[21],[100],[104].

  Armes parlantes (entre la colombe de la paix et Pacelli (pace signifie paix en italien)).


  Jean XXIII (Angelo Giuseppe Roncalli), pape de 1958 à 1963

De gueules à la fasce d'argent à la tour d'argent maçonnée et ouverte de sable accompagné en chef de deux étoiles de même, au chef d'argent au lion d'or léopardé et ailé, tenant un évangile ouvert de même portant le texte "PAX TIBI MARCE EVANGELISTA MEUS" en lettres de sable[21],[100],[105].

Écu non plus « en calice » mais à « tête de cheval ».

  Paul VI (Giovanni Battista Montini), pape de 1963 à 1978

De gueules au mont d'argent à six cimes et aux trois fleurs de lys de même mal ordonnées[21],[100],[106].

  Armes parlantes (entre monte (mont en italien) et Montini).

  Jean-Paul Ier (Albino Luciani), pape de 1978 à 1978

D'azur au mont d'argent à six cimes et aux trois étoiles mal ordonnées, au chef d'argent au lion d'or léopardé et ailé, tenant un évangile ouvert de même portant le texte "PAX TIBI MARCE EVANGELISTA MEUS" en lettres de sable[100],[107].

  Jean-Paul II (Karol Wojtyła), pape de 1978 à 2005

D'azur à la croix d'or décentrée à dextre, accompagnée dans le canton en pointe senestre du « M » marial[108] d'or[100],[109].

L'étole papale, ornement de part et d'autre de l'écu, symbolise la confession et le pardon des péchés[110].


XXIe siècleModifier

Figure Nom du pape et blasonnement
  Benoît XVI (Joseph Ratzinger), pape de 2005 à 2013

De gueules, chapé d'or, à la coquille du même ; la chape dextre à la tête de maure au naturel, à la couronne et au collier de gueules; la chape senestre à l'ours au naturel, lampassé et chargé d'un bât de gueules croisé de sable.

Le blason est de type « écu à calice », chapé et affaissé[111]

Ces trois symboles (coquille, ours, tête de maure) sont des symboles de la Bavière et de l'archidiocèse de Munich et figuraient déjà dans le blason épiscopal de Joseph Ratzinger lorsqu'il était archevêque de Munich.

Les deux chapes sont le symbole de la spiritualité monastique (en l'occurrence pour Joseph Ratzinger de la spiritualité bénédictine)[112].

Pour la première fois, la mitre remplace la tiare sur le blason pontifical. Cependant, les trois bandes horizontales sur cette mitre rappellent les trois couronnes de la tiare pontificale.

Enfin, Benoît XVI a introduit sous son blason le pallium, insigne liturgique du souverain pontife, symbole de collégialité avec les archevêques métropolitains et les évêques du monde entier[113].

  François (Jorge Mario Bergoglio), pape depuis 2013

D'azur à un soleil non figuré de 32 rais d'or, chargé du monogramme IHS surmonté d'une croix pattée au pied fiché dans la barre horizontale du H, le tout de gueules, soutenu de trois clous de sable appointés en bande, pal et barre, le tout accompagné en pointe d'une étoile d'or[108] à dextre et d'une fleur de nard de même[114], versée et posée en bande, à senestre [115].

Le meuble assez complexe qui figure en chef est le sceau de l'ordre des jésuites. Contrairement aux blasons des autres papes de l'ère moderne, François a fait figurer explicitement sa devise dessous.

Autres armoiries et emblèmes liés à la papautéModifier

 
Armoiries du Saint-Siège.
 
Armoiries de la Cité du Vatican.
 
Emblème de la papauté.
 
Emblème de la Cité du Vatican (d'après son drapeau).
 
Sede vacante, emblème du Saint-Siège pendant la vacance.

Notes et référencesModifier

  1. Elles sont les attributs de Saint Pierre depuis au moins le Ve siècle.
  2. Le Blason du Pape Benoît XVI
  3. Édouard Bouyé, « Les armoiries pontificales à la fin du XIIIe siècle : construction d'une campagne de communication », Médiévales, no 44,‎ , p. 173-198 (lire en ligne)
  4. Michel Pastoureau, Traité d'Héraldique, Paris, Picard, , 407 p. (ISBN 978-2-7084-0520-2, BNF 37066493), p. 283-284
  5. Héraldique vaticane : Innocent III
  6. Héraldique vaticane : Honorius III
  7. Héraldique vaticane : Grégoire IX.
  8. Héraldique vaticane : Celestin IV.
  9. Héraldique vaticane : Innocent IV.
  10. Héraldique vaticane : Alexandre IV
  11. Héraldique vaticane : Urbain IV
  12. Héraldique vaticane : Clément IV.
  13. Héraldique vaticane : Grégoire X
  14. Héraldique Européenne.
  15. Héraldique vaticane : Innocent V
  16. Héraldique vaticane : Adrien V.
  17. Héraldique vaticane : Jean XXI.
  18. a b c et d Héraldique européenne.
  19. Armorial de Rietstap : Orsini
  20. Héraldique vaticane : Martin IV
  21. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae af ag ah ai aj ak al am an ao ap aq ar as at au av aw ax ay az ba bb bc bd be bf bg bh bi bj bk bl bm bn bo bp bq br bs et bt Ottfried Neubecker, Roger Harmingues, Le Grand livre de l'héraldique, Bordas, (réimpr. 1982), 288 p. (ISBN 2-04-012582-5), p. 236-7
  22. Héraldique vaticane : Honorius IV
  23. Héraldique vaticane : Nicolas IV
  24. Héraldique vaticane : Célestin V
  25. Héraldique vaticane : Boniface VIII
  26. Héraldique vaticane : Benoit XI.
  27. Héraldique vaticane : Clément V
  28. Héraldique vaticane : Jean XXII
  29. Héraldique vaticane : Benoit XII
  30. a b c d e f et g Héraldique Européenne.
  31. Héraldique vaticane : Clément VI
  32. Héraldique vaticane : Innocent VI
  33. Héraldique vaticane : Urbain V
  34. Armorial de Rietstap : Grimoard
  35. Héraldique vaticane : Grégoire XI
  36. Héraldique vaticane : Urbain VI
  37. Héraldique vaticane : Boniface IX
  38. Héraldique vaticane : Clement VII (antipape)
  39. Héraldique vaticane : Benoît XIII (antipape)
  40. Héraldique vaticane : Innocent VII
  41. Héraldique vaticane : Grégoire XII.
  42. : Alexandre V (antipape).
  43. : Jean XXIII (antipape).
  44. Héraldique vaticane : Martin V
  45. a b c d e f g h et i Héraldique Européenne
  46. Héraldique vaticane : Eugène IV
  47. Héraldique vaticane : Félix V (antipape)
  48. Héraldique vaticane : Nicolas V
  49. Héraldique vaticane : Calixte III
  50. Héraldique vaticane : Pie II
  51. Héraldique vaticane : Paul II
  52. a et b Héraldique vaticane : Sixte IV
  53. Héraldique vaticane : Innocent VIII
  54. Héraldique vaticane : Alexandre VI
  55. Héraldique vaticane : Pie III
  56. a b c d e f g h i et j Héraldique Européenne
  57. Héraldique vaticane : Léon X
  58. Héraldique vaticane : Adrien VI
  59. Héraldique vaticane : Clément VII
  60. Héraldique vaticane : Paul III
  61. Héraldique vaticane : Jules III
  62. Héraldique vaticane : Marcel II
  63. Héraldique vaticane : Paul IV
  64. Héraldique vaticane : Pie IV
  65. Héraldique vaticane : Pie V
  66. Héraldique vaticane : Grégoire XIII
  67. a b c d e f g h i et j Héraldique Européenne
  68. Héraldique vaticane : Sixte V
  69. Héraldique vaticane : Urbain VII
  70. Héraldique vaticane : Grégoire XIV
  71. Héraldique vaticane : Innocent IX
  72. Héraldique vaticane : Clément VIII
  73. Héraldique vaticane : Léon XI
  74. Héraldique vaticane : Paul V
  75. Héraldique vaticane : Grégoire XV
  76. Héraldique vaticane : Urbain VIII
  77. Héraldique vaticane : Innocent X
  78. a b c d e f g h i et j Héraldique Européenne
  79. Héraldique vaticane : Alexandre VII
  80. Héraldique vaticane : Clément IX
  81. Héraldique vaticane : Clément X
  82. Héraldique vaticane : Innocent XI
  83. Héraldique vaticane : Alexandre VIII
  84. Héraldique vaticane : Innocent XII
  85. Héraldique vaticane : Clément XI
  86. Héraldique vaticane : Innocent XIII
  87. Héraldique vaticane : Benoît XIII
  88. Héraldique vaticane : Clément XII
  89. a b c d e f g h i et j Héraldique Européenne
  90. Héraldique vaticane : Benoît XIV.
  91. Héraldique vaticane : Clément XIII.
  92. Héraldique vaticane : Clément XIV.
  93. Héraldique vaticane : Pie VI.
  94. Héraldique vaticane : Pie VII.
  95. Héraldique vaticane : Léon XII
  96. Héraldique vaticane : Pie VIII.
  97. Héraldique vaticane : Grégoire XVI.
  98. Héraldique vaticane : Pie IX.
  99. Héraldique vaticane : Léon XIII.
  100. a b c d e f g et h Héraldique Européenne
  101. Héraldique vaticane : Pie X
  102. Héraldique vaticane : Benoît XV
  103. Héraldique vaticane : Pie XI
  104. Héraldique vaticane : Pie XII
  105. Héraldique vaticane : Jean XXIII
  106. Héraldique vaticane : Paul VI
  107. Héraldique vaticane : Jean-Paul Ier
  108. a et b Totus tuus ego sum, Maria « Je suis tout à toi, Marie »
  109. Héraldique vaticane : Jean-Paul II
  110. Les armoiries Pontificales de Sa Sainteté le Pape Jean-Paul II
  111. Chapes ployées en pointe.
  112. Aldo Maria Valli, Le Petit Monde du Vatican, Tallandier, , p. 127.
  113. Le blason de Benoît XVI expliqué sur le site du Vatican
  114. En hommage à saint Joseph, qui dans la tradition hispanique, porte, enfant, une fleur de nard dans la main.
  115. (it) Le blason de François expliqué sur le site du Vatican

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier