Armengol IV d'Urgell

Armengol IV (ou Ermengol IV) (vers 1050 † ), dit de Gerp, fut comte d'Urgell de 1065 à 1092.

Armengol IV d'Urgell
Fonction
Comte d'Urgell
-
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Famille
Maison d'Urgell (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Clemència de Bigorra (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Isabelle d'Urgell
Sancie d'Urgell (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants

BiographieModifier

Il était fils d'Armengol III, comte d'Urgell, et d'Adélaïde de Besalu[1].

Armengol hérita d'Urgell alors qu'il n'avait que dix ans et régna sous la tutelle de sa belle-mère, Sancie d'Aragon, troisième épouse de son père, jusqu'à ses douze ans. Pendant cette courte minorité, la noblesse en profita pour piller et occuper les domaines comtaux. Ce n'est qu'en 1075 qu'Armengol put reprendre le contrôle du comté sur les nobles.

Armengol fut un comte actif. Pendant son règne, Urgell prospéra économiquement en recevant les exilés des cités musulmanes de Lérida et de Fraga. En 1076, ayant obtenu la soumission des nobles, il commença à prendre part à la Reconquista de son propre chef, en occupant le basin de la rivière Sió avec les villages d'Agramunt et d'Almenara en 1076, puis Linyola et Belcaire en 1091. Il conquit Calassanç et construisit un château à Gerb[2], où il mourut, lors des préparatifs d'une campagne pour reprendre Balaguer, ce qui advint durant le règne de son fils, Armengol V, en 1102.

Armengol a soutenu la réforme grégorienne, qu'il a introduit à Urgel.

Mariages et enfantsModifier

Il épouse en premières noces avant 1063 une Lucie, dont on ne sait rien de plus et qui donne naissance à :

Veuf, il se remarie vers 1079 avec Adélaïde de Provence († 1129), comtesse de Forcalquier, qui donne naissance à :

  • Guillaume III († 1129), comte de Forcalquier.
  • Sancha, morte jeune.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier