Armement (marine)

action d'équiper un navire et de le mettre en état de prendre la mer

L' armement dans la terminologie maritime désigne l'action d'équiper un navire et de le mettre en état de prendre la mer[1],[2]. Ce terme ne doit pas être confondu avec celui d' « armement naval » qui désigne les armes dont sont équipés les navires de guerre.

Chargement de vivres à bord d'un navire de l'US Navy avant une croisière.

DescriptionModifier

Un navire est réputé "armé" Quand son équipage est embarqué et inscrit sur le rôle d'équipage. Dans la pratique un navire marchand est déclaré "armé" lorsque son armateur reçoit de l'autorité administrative de son quartier maritime l'autorisation officielle d'exercer une activité commerciale. Ce formulaire administratif précise l'affectation du bateau : par exemple grande pêche, cabotage, navigation au long cours, etc.. et son port d'attache, lequel peut être différent du port d'armement, ce dernier étant un port où le bateau bénéficie d'une autorisation de séjour renouvelée annuellement et accordée en fonction de considérations à dominante commerciale[3].

« L'armement d'un bâtiment consiste à le munir de tout ce qui est nécessaire à son genre de navigation; ce terme désigne aussi la totalité des objets dont un navire est muni. Ces objets sont inscrits sur les "feuilles d'armement". Dans une embarcation, on appelle ainsi son équipage »[4].

Un navire est désarmé quand l'équipage est débarqué et le rôle déposé à l'inscription maritime. Le rôle d'un navire relate tous les atterrissages (escales) du bateau et porte le visa de chaque port fréquenté[3].

Notes et référencesModifier

  1. SGA Défense:armements des navires.
  2. CNRTL :
  3. a et b André Le Pape et Jacques Roignant, "1850-1950. Un siècle de navigation au cabotage en Bretagne", Naure et Bretagne, Spézet, 1995, (ISBN 2-8525708-1-5)
  4. Lexique des termes demarine.

BibliographieModifier

DictionnairesModifier

  • Parîs Bonnefoux et De Bonnefoux, Dictionnaire de la marine à voile, Paris, EFR, 1987 (réédition d'un ouvrage du xixe siècle), 720 p. (ISBN 978-2-88212-010-6), p. 49-51.
  • Wuillaumez (amiral), Dictionnaire de marine, 1831, réédition 2003, Le Chasse-marée, 579 pages, page 36, (ISBN 978-2903708771).  
  • Dictionnaire d'Histoire maritime, t. 1, Paris, Robert Laffont, , 720 p. (ISBN 978-2-221-08751-0), p. 104-109.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :