Dans l'armée française, on appelle armes à pied les troupes qui, traditionnellement, ne combattaient pas à cheval (typiquement l'infanterie).

La distinction entre arme à cheval et arme à pied n'a aujourd'hui plus aucun aspect fonctionnel. En revanche, elle influence encore le nom de certains grades et unités, ainsi que la couleur des boutons et insignes de grades.

Il existe des exceptions ou incohérences : par exemple, malgré les galons dorés de certains de ses personnels (gendarmerie mobile et garde républicaine), la Gendarmerie nationale fait partie des armes à cheval (grades, etc.). De telles anomalies existent aussi dans d'autres corps de troupe - voir par exemple ci-dessous le cas des shahis[Quoi ?]).)

Éléments de distinction des armes à piedModifier

AppellationsModifier

  • Un groupe de soldats est appelée une section.
  • Un groupe de sections est appelé une compagnie.

Les militaires du rang de grade plus élevé qu'un soldat sont appelés caporal, caporal-chef. Les sous-officiers, sergent, sergent-chef

Boutons et insignes de gradeModifier

Les boutons et insignes de grade sont jaunes (ou dorés) au lieu du blanc (ou argenté) pour les armes à cheval. Lorsque les insignes comportent aussi du blanc, ils sont disposés inversement de la couleur de l'arme à cheval.

Ainsi, dans une arme à pied, le caporal-chef, le sergent et le sergent-chef ont des grades de couleur dorée. L'adjudant porte   et l'adjudant-chef porte  .

De même, un lieutenant-colonel porte   dans les armes à pied, alors qu'il porte   dans les armes à cheval.

Liste des armes à piedModifier