Armande de La Tour d'Auvergne

princesse française

Armande de La Tour d'Auvergne
Titre Princesse d'Epinoy
Duchesse de Joyeuse
Biographie
Dynastie Maison de La Tour d'Auvergne
Maison de Melun
Naissance
Décès (à 19 ans)
Père Emmanuel-Théodose de la Tour d'Auvergne
Mère Marie Armande de La Trémoille
Conjoint Louis II de Melun

Blason de Armande de La Tour d'Auvergne

Armande de La Tour d'Auvergne ( - ) était une aristocrate française, princesse d'Épinoy par mariage.

BiographieModifier

Armande était l'aînée de sept enfants nés de Emmanuel-Théodose de la Tour d'Auvergne (1668-16 mai 1730), duc souverain de Bouillon, d'Albret et pair de France, duc de Château-Thierry et pair de France, comte d'Évreux, d'Auvergne et d'Armagnac, vicomte de Turenne, baron de La Tour-Montgascon, Grand chambellan de France, et de sa première femme, Marie Armande de La Trémoille. Sa mère mourut en 1717 et son père se remaria trois fois et eut trois autres enfants.

Elle épousa, le 23 février 1716, Louis II de Melun, duc de Joyeuse et prince d'Épinoy, lequel était le fils de Louis Ier de Melun, prince d'Épinoy et baron d'Antoing, et de Élisabeth-Thérèse de Lorraine (1664-1748).

Armande n'eut pas le temps de profiter de son mariage car elle mourut en couches le 13 avril 1717[1],un mois après sa mère. Son mari fut plus tard l'amant (et peut être l'époux secret) de Marie Anne de Bourbon (1697-1741), « fille de Monsieur le Duc » Louis III, duc de Bourbon, prince de Condé, et de « Mademoiselle de Nantes », fille de Madame de Montespan. Louis de Melun fut tué, en 1724, lors d'un accident de chasse en forêt de Chantilly.

AscendanceModifier

PrédicatsModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier