Ouvrir le menu principal
Armand Numès
Armand Numès 1885.png
Armand Numès (1885).
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
AsnièresVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Distinctions
CFP-2 Numès, Armand.jpg
Enl'vez l'ballon, affiche d'une revue-spectacle signée Numès-Hermil à l'Éden-Théâtre (Paris, 1884).

Armand Juda Nunès dit Armand Numès, né le à Paris 9e et mort le à Asnières-sur-Seine, est un auteur dramatique, parolier, acteur et réalisateur français.

En duo avec Édouard Hermil, il écrivit de nombreux spectacles pour la scène.

BiographieModifier

D'abord acteur à partir de 1872, il se fait appeler « Numès » quand il commence à écrire avec son complice Édouard Hermil des vaudevilles et la scène des café-concerts, sans doute à partir de 1880. Ce sont en général des spectacles comiques, des folie-opérettes et autres bouffonneries qui connaissent un franc succès, elles sont données entre les grands-boulevards et Montmartre. Avec son frère Léon Nunès (1855-1911), directeur de la Cigale, il co-écrit certaines chansons dès 1877.

Numès commence à faire l'acteur dans des films à partir de 1909 et à réaliser l'année suivante[1]. Son film le plus connu est un court métrage dans la veine comique, La Rente viagère (1909) coréalisé avec Georges Monca.

ŒuvreModifier

LivretsModifier

Les spectacles sont écrits avec Hermil et pour la scène parisienne, sauf mention contraire[2] :

  • 1880 : Atchi !, musique de Frédéric Barbier (Eldorado)
  • 1882 : Boum ! servez chaud !, musique d'Auguste de Villebichot (Eldorado)
  • 1882 : Mon p'tit oncle, musique de Charles Thony (Eldorado)
  • 1882 : Ma vieille branche, musique d'Édouard Deransart (Alcazar d'hiver)
  • 1882 : La Fièvre phylloxérique, co-écrit avec Paul Meyan, musique de Frantz Liouville
  • 1883 : Politique en ménage, musique de Charles Thony (Dijon)
  • 1883 : Soupirs du cœur, musique de Paul Meyan (Eldorado)
  • 1883 : Le Nègre de la Porte Saint-Denis, musique de Louis-César Desormes (Eldorado)
  • 1884 : Malbrough, musique d'Édouard Deransart (Bougival)
  • 1884 : Enl'vez l'ballon, musique de Tac-Coen (Eden-Théâtre)
  • 1885 : L'École de Tatété-les-Nèfles, musique de Charles Thony (Eden-Concert)
  • 1885 : Suzette, Suzanne et Suzon, musique de Tac-Coen (Eden-Concert)
  • 1889 : L'Étudiant pauvre, musique de Carl Millöcker (Menus-Plaisirs)
  • 1895 : Déjazet Revue, avec Henry Buguet, musique d'Émile Bonnamy (Théâtre Déjazet)

ThéâtreModifier

Il joue dans :

Filmographie partielleModifier

Comme acteurModifier

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Notice dans Notre Cinéma, en ligne.
  2. Art Lyrique, notice en ligne.
  3. Base Léonore cote 19800035/0131/16543, en ligne.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :