Armada de Rouen

rassemblement de grands voiliers organisé à Rouen
Armada de Rouen
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Forme juridique
Domaine d'activité
Autres organisations fonctionnant par adhésion volontaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège
Pays
Organisation
Site web
Identifiants
RNA
SIREN

L'Armada de Rouen ou Armada est un large rassemblement de grands voiliers organisé à Rouen, en Seine-Maritime. Il a lieu tous les quatre à six ans sur les quais de la Seine, au sein même de la métropole normande.

L'Amerigo Vespucci en 2008.

Cette manifestation dure en général une dizaine de jours.

Rouen le Havre en bateau - Armada 2019
Armada 2019

Naissance et évolution de l'évènementModifier

L'idée est venue à la suite d'une course transatlantique entre Rouen et New York qui célébrait le centième anniversaire de la traversée de l'Atlantique par la statue de la Liberté en 1986[1]. La course fut remporté par le catamaran Roger et Gallet skippé par Éric Loizeau et Patrick Tabarly. Les principaux fondateurs sont Patrick Herr et Jean Lecanuet qui cherchaient une idée pour redynamiser les quais de Rouen.

Ainsi il fut décidé de faire venir les plus grands voiliers du monde à Rouen pour le bicentenaire de la Révolution. La manifestation fut un tel succès qu'elle devint un rendez-vous régulier. Au fil des éditions, la panoplie de bateaux invités s'ouvrit entre autres aux navires de guerre (porte-hélicoptères, sous-marins…) et aux péniches.

L'arrivée des naviresModifier

Les navires arrivent à Rouen au fur et à mesure. Certains ont à démonter en partie le haut de leurs mâts pour pouvoir passer sous les trois ponts en aval de Rouen : le pont de Normandie, le pont de Tancarville et le pont de Brotonne.
Ils ne remontent pas plus haut que le pont Guillaume-le-Conquérant, ce dernier étant trop bas pour permettre aux bateaux de passer, seuls les sous-marins remontent plus en amont. Les navires accostent alors rive droite et rive gauche sur plusieurs kilomètres. Pour permettre aux navires de retrouver ce lieu en 2008, le sixième pont de Rouen, le pont Gustave-Flaubert (en aval du pont Guillaume-le-Conquérant) a été spécialement conçu pour laisser passer les navires.

La manifestationModifier

Durant les dix jours, les quartiers de Rouen sont aux couleurs des différentes nationalités des bateaux invités. Près de 8 000 marins sont présents dans les rues rouennaises.

Des concerts ont lieu tous les jours sur les quais et chaque soir un feu d'artifice est tiré. La patrouille de France est également présente pour l'occasion[source secondaire souhaitée]. D'autres animations sont également au programme.

La parade de la SeineModifier

Au terme de ces dix jours, les navires descendent la Seine les uns à la suite des autres. Cette « parade de la Seine » s'achève au large de Honfleur et du Havre et les navires retrouvent alors la mer.

Les éditionsModifier

La première édition (1989)Modifier

La première édition date de 1989 et porte le nom de Voiles de la liberté[2]. La manifestation a célébré le bicentenaire de la Révolution française. Elle s'est déroulée du au . Vingt et un grands voiliers étaient présents à cette édition dont Éric Tabarly fut le parrain en venant à bord de son Pen Duick.

La deuxième édition (1994)Modifier

La deuxième édition date de 1994 et porte le nom d'Armada de la liberté. La manifestation a célébré le cinquantième anniversaire du Débarquement allié en Normandie. Elle s'est déroulée du au et fut parrainée par Gérard d'Aboville.

La troisième édition (1999)Modifier

La troisième édition date de 1999 et porte le nom d'Armada du siècle. La manifestation a célébré la fin du deuxième millénaire. Elle s'est déroulée du au sous le parrainage d'Olivier de Kersauson.
Ce rendez-vous a été qualifié par son président, Patrick Herr, de plus grand rassemblement maritime international de cette fin de millénaire avec près de 2 000 000 de visiteurs.
Une émission de timbres-poste de France est émise le à cette occasion, dans la Collection Jeunesse ; elle représente dix des voiliers participants.

La quatrième édition (2003)Modifier

La quatrième édition date de 2003 et porte le nom d'Armada Rouen 2003. Elle s'est déroulée du au , à des dates un peu avancées pour des raisons de disponibilité des grands voiliers qui étaient présents dans cette région du monde pour un autre rassemblement de voiliers aux Pays Bas, à la DelfSail (Delfzijl aux Pays-Bas) du 10 au puis en Pologne pour le départ de la Cutty Sark Tall Ships' Races à Gdynia le .

La cinquième édition (2008)Modifier

La cinquième édition s'est déroulée du au . Elle porte le nom d'Armada 2008.

La sixième édition (2013)Modifier

 
Les Pen Duick pendant l'Armada de Rouen en juin 2013.

La sixième édition s'est déroulée du 6 au .

C'est la première fois qu'elle n'a pas lieu en période de vacances scolaires, notamment pour éviter de se chevaucher avec des élections locales, et qu'en juillet 2014 (tous les 5 ans normalement), une autre manifestation a lieu dans la mer Baltique.

Cette édition est marquée par la première participation du voilier géant 4 mats russe le Krusenstern, de la réunion de 4 Pen Duick et de la venue du deuxième plus gros navire militaire français le Monge. On note également la présence du navire Étoile du Roy (ex-Grand Turk) sous pavillon français.

La septième édition (2019)Modifier

La septième édition s'est déroulée du 6 au sur les quais de Rouen, cette manifestation a fêté ses 30 ans d'existence. Elle a vu aussi le départ de la Liberty Tall Ships Regatta 2019.

 
L'Étoile du Roy pendant l'Armada de Rouen en juin 2013.

La huitième édition (2023)Modifier

La huitième édition de l'Armada se déroule du 8 au [3],[4]

Les autres manifestations dans le mondeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. (fr) « Naissance d'une idée », sur www.armada.org (consulté le ).
  2. (fr) « L'Armada de Rouen, rassemblement des plus beaux voiliers du monde », sur www.bloc.com (consulté le ).
  3. Théophile Pedrola, « "Une Armada plus écologique, avec plus de bateaux", le nouveau président de l'Armada de Rouen s'exprime », sur francebleu.fr, (consulté le ).
  4. Armada 2023 Site Officiel

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

RomansModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier