Ouvrir le menu principal

Forces terrestres austro-hongroises
Image illustrative de l’article Armée de terre austro-hongroise

Création 1867
Dissolution 1918
Pays Drapeau de l'Autriche-Hongrie Autriche-Hongrie

Les forces terrestres impériale et royale (allemand: Landstreitkräfte Österreich-Ungarns ; hongrois: Császári és Királyi Hadsereg) était la force terrestre de l'empire d'Autriche-Hongrie, de 1867 à la chute de l'empire en 1918.

Sommaire

HistoireModifier

L'infanterie a constitué jusqu'à la mécanisation des armées au début du XXe siècle la principale force de combat des armées. On distingue trois types d'armes, les armes de mêlée au contact direct avec l'ennemi (infanterie, cavalerie), d'appui soutenant le combat (artillerie, génie militaire) et de soutien (service de santé, transmissions, logistique militaire). Cette armée disparaît avec l'empire à la fin de la Première Guerre mondiale en 1918.

StructureModifier

Une coexistence difficile au sein de l'armée suit la Révolution hongroise de 1848, avec deux décennies durant lesquelles les soldats hongrois servent soit dans des unités mixtes, soit sont stationnés loin de leur patrie. Avec le Compromis austro-hongrois de 1867, une nouvelle armée tripartite est créée. Elle se compose :

Branches militairesModifier

Globalement, les forces terrestres comportaient les branches suivantes:

Infanterie

Cavalerie austro-hongroise

Artillerie

Troupes techniques

Service de construction militaire (en allemand : Militärbaudienst)
Santé

Administration économique (en allemand : Ökonomische Verwaltung der k.u.k. Streitkräfte (de))

  • Restauration militaire - Gestion des équipements (en allemand : Monturverwaltungsbrache) - Trésorerie militaire - Comptabilité des troupes - Intendance

Service du train (en allemand : Trainwesen der Österreichisch-Ungarischen Streitkräfte (de))

Enseignement militaire et établissements d'enseignement

Institut géographique militaire (en allemand : K.u.k. Militärgeographisches Institut (de))
Bannières (en allemand : k.u.k. Armeestand (de))
Aumôneries militaires (en allemand : k.u.k. Militärseelsorge (de))

  • Aumônerie militaire catholique - Aumônerie militaire grec-orientale (orthodoxe) - Aumônerie militaire évangélique - Aumônerie militaire israélite - Aumônerie militaire musulmane

Pensions des invalides de guerre (en allemand : Militärinvalidenversorgungsstand (de))
Generalität (en allemand : k.u.k. Generalität (de))
Aide de camp (en allemand : k.u.k. Adjutanten (de))
État-majors (en allemand : k.u.k. Stabswesen (de))

  • État-major général (Generalstab) – État-major d'artillerie (Artilleriestab) – État-major du génie (Geniestab)

Garde du corps - Officiers

Garde du corps - Troupe

Justice militaire (en allemand : k.u.k. Militärjustizwesen (de))
Corps de garde de la police (en allemand : k.u.k. Polizeiwachkorps (de))
Comité technique militaire (en allemand : k.u.k. Technisches Militärkomitee (de))

Rangs et insignes des forces terrestres austro-hongroisesModifier

Infanterie Cavalerie Artillerie Fusiliers Insignes de rang
Militaires du rang Forces terrestres Infanterie de Montagne
Infanterist (allemand)
Honvéd (hongrois)
Szeregowy (polonais) Vojín (tchèque)
Soldat (roumain)
Vojnik (croate)
(soldat de deuxième classe /fusilier)
Dragoner
Husar
Ulan
Kanonier Jäger
Myslivec
   
Gefreiter
Őrvezető (hongrois)
Svobodník (tchèque)
Fruntaș (Romanian)
Razvodnik (croate)
Caporale (Italian)
(Soldat première classe/caporal de lancier)
Gefreiter Vormeister
Főtűzér
Patrouilleführer
Járőrvezető
   
Sous-officiers Forces terrestres Infanterie de Montagne
Korporal (allemand)
Tizedes (hongrois)
Kapral (polonais) Desátník (tchèque)
Caporal (roumain)
Desetnik (croate)
(Caporal)
Korporal
Tizedes
Geschütz-Vormeister Unterjäger    
Zugsführer
Szakaszvezető (hongrois)
Sierżant (polonais)
Četař (tchèque)
Sergent (roumain)
Vodnik (croate)
(sergent)
Zugsführer
Szakaszvezető
Zugsführer
Szakaszvezető
Zugsführer
Szakaszvezető
   
Feldwebel /
Őrmester (hongrois)
Šikovatel (tchèque)
Plutonier (roumain)/
Starszy sierżant (polonais)
Narednik (croate)
(sergent-chef)
Wachtmeister
Őrmester
Feuerwerker Tűzmester OberjägerFővadász    
Kadett-Feldwebel / Hadapród őrmester (hongrois)
(Hadapród)
Kadet-narednik (croate)
(Sergent chef cadet)
Kadett-Wachtmeister
(Kadett)
Kadett-Feuerwerker
(Kadett)
Kadett-Oberjäger
(Kadett)
   
Stabsfeldwebel
Törzsőrmester (hongrois)
Štábní šikovatel (tchèque)
Sierżant-major (polonais)
Stožerni narednik (croate)
(Sergent-major après 1913 - insigne de rang jusqu'en 1914)
Stabs-Wachtmeister Stabs-Feuerwerker Stabs-Oberjäger    
Stabs-Feldwebel
Törzsőrmester (hongrois)
Štábní šikovatel(tchèque)
Plutonier-major (Romanian)
Sierżant-major (polonais)
Stožerni narednik (croate)
(Sergent-major, insigne de rang après 1914)
Stabs-Wachtmeister Stabs-Feuerwerker Stabs-Oberjäger    
Offiziersstellvertreter (seit dem 6. Juni 1915)
Tiszthelyettes (hongrois)
Důstojnický zástupce(tchèque)
Locțiitor de ofițer (roumain)
Časnički namjesnik (croate)
(adjudant)
Offiziersstellvertreter Offiziersstellvertreter Offiziersstellvertreter    
Aspirants officiers
Kadett-Offiziersstellvertreter (allemand)
Hadapród-Tiszthelyettes (hongrois)
Kadet-časnički zamjenik (croate)
(Adjudant-chef) (jusqu'en 1908)
Kadett-Offiziersstellvertreter Kadett-Offiziersstellvertreter Kadett-Offiziersstellvertreter    
Fähnrich (ab 1908)
Zászlós (hongrois)
Stegar (roumain)
Praporčík (tchèque)
Zastavnik (croate)
Chorąży (polonais)
(Enseigne ou officier cadet) (à parti de 1908)
Fähnrich Fähnrich Fähnrich    
Sous-officiers
Leutnant
Hadnagy (hongrois)
Podporucznik (polonais)
Locotenent (roumain)
Poručnik (croate)
Tenente (italien)
(Lieutenant/2e lieutenant)
Leutnant Leutnant Leutnant    
Oberleutnant
Főhadnagy (hongrois)
Locotenent-major (roumain)
Porucznik (polonais)
Natporučnik (croate)
(Premier lieutenant)
Oberleutnant Oberleutnant Oberleutnant    
Capitaine
Hauptmann
Százados (hongrois)
Kapitan (polonais)
Căpitan (roumain)
Satnik (croate)
Capitano (italien)
(Capitaine)
Rittmeister Hauptmann Hauptmann    
Officiers d'Etat-major
Major
Őrnagy (hongrois)
Maior (roumain)
Bojnik (croate)
Maggiore (italien)
(Commandant)
Major Major Major    
Oberstleutnant
Alezredes (hongrois)
Locotenent-colonel (roumain) /
Potpukovnik (croate)
(Lieutenant-Colonel)
Oberstleutnant Oberstleutnant Oberstleutnant    
Oberst
Ezredes (hongrois)
Colonel (roumain)
Pułkownik (polonais)
Pukovnik (croate)
(Colonel)
Oberst Oberst Oberst    

Officiers générauxModifier

Infanterie Cavalerie Artillerie Fusiliers Insignes de rang
Generalmajor  |  Vezérőrnagy (hongrois)  |  General-maior (roumain)  |  General-bojnik (croate)  |  Maggiore Generale (italien)
(Major général, équiv. de Brigadier-général)
 
Feldmarschall-Leutnant  |  Altábornagy (hongrois)  |  Podmaršal (croate)  |  Marseciallo Tenente (italien)
(Field marshal lieutenant, équiv. de Major-général)
 
Lieutenant général  
  • General der Infanterie (allemand)
  • Gyalogsági tábornok (hongrois)
  • General pješaštva (croate)
  • General piechoty (polonais)
  • Generale della fanteria (italien)
  • General der Kavallerie (allemand)
  • Lovassági tábornok (hongrois)
  • General konjaništva (Croatian)
  • Generale della cavalleria (italien)
  • General kawalerii (polonais
  • Feldzeugmeister
    Táborszernagy
    General topništva (croate)
    Polní zbrojmistr (tchèque)
pas d'équivalent
A partir de 1915 Generaloberst  |  Vezérezredes (hongrois)  |  General-pukovnik (croate)  |  Generalplukovnik (tchèque)  |  General pulkownik (polonais) |  General Polkovnik (Slovène)
 
Feldmarschall  |  Tábornagy (hongrois)  |  Feldmaršal (croate)  |  Mareșal (roumain)  |  Marszałek (polonais)
 

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internesModifier