Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arjuna (homonymie).
Arjuna
Arjun.JPG

Arjuna dans le wayang kulit (théâtre d'ombres) javanais.

Biographie
Père
Mère
Kunti (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Beaux-parents
Fratrie
Conjoints
Subhadra (en)
Draupadi
Ulupi (en)
Chitrangada (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Abhimanyu (en)
Babruvahana (en)
IravanVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Maître

Arjuna , le blanc (terme étymologiquement parent du latin argentum, "argent"[1]) est un des héros de l'épopée du Mahābhārata.

Fils du dieu Indra, il est aussi le troisième des cinq Pândava, les fils du roi Pându de Hastinâpura et de ses épouses Kuntî et Mâdrî.

Drona, le brahmane maître en art militaire, apprend à Arjuna les arts martiaux, en particulier l'archerie dont il devient expert et qui lui permet de gagner, lors d'un concours, son épouse Draupadî. Il épousera aussi Ulûpî, une princesse Nâga, Chitrângadâ, une princesse de Manipur et Subhadrâ, une sœur de Krishna, l'avatar du dieu Vishnou, dont il est un ami proche. Dans l'épopée, qui se déroule tout le long de sa vie, Arjuna devient le plus grand guerrier de tous les temps, maîtrisant toutes les armes existant au monde, mélange d'Achille et d'Ulysse.

La Bhagavad-Gîtâ, un des textes majeurs de l'hindouisme, raconte une conversation entre Krishna et Arjuna.

Dans le village de Mahaballipuram se trouve un très grand bas-relief parfois appelé la Pénitence d'Arjuna.

Le nom d'Arjuna a été donné à un des temples du plateau de Dieng à Java en Indonésie.

Sommaire

GalerieModifier

SourceModifier

  • Louis Frédéric, Dictionnaire de la civilisation indienne, Robert Laffont, 1987

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :