Aristide Boullet-Lacroix

Pierre Aristide Boullet-Lacroix, né le à Château-Gontier[1] et mort le à Enghien-les-Bains[2], est un artiste peintre, grand voyageur et collectionneur français.

BiographieModifier

Pierre Aristide Boullet-Lacroix est le fils de Julien-Pierre Boullet, avocat, et d'Antoinette Vallée, parente de François-Yves Besnard[3].

Ami du peintre Guillaume Bodinier, il développe ses goûts artistiques dans la compagnie des plus grands maîtres : Ingres, Eugène Delacroix, Paul Delaroche, Flandrin, etc. en devenant lui-même un amateur distingué.

Il entreprend des voyages en Égypte, Grèce et Italie. C'est à Rome où il rencontre David d'Angers, Delacroix, Ingres, qu'il fait l'achat de plusieurs vases grecs et étrusques. Il rapporte presque 150 œuvres[4], principalement des sculptures antiques, de son voyage à Rome dans les années 1840. Il ramène une « précieuse collection de marbres, de tableaux, de médailles, de statuettes » qu’il lègue ensuite avec « des livres rares et des manuscrits » à sa ville natale, ce qui est à l'origine de la création du Musée d'art et d'archéologie - Hôtel Fouquet.

Une rue porte son nom à Château-Gontier.

Notes et référencesModifier

  1. Archives départementales de la Mayenne, état-civil numérisé de Château-Gontier, acte No93 de l'an XIV.
  2. Archives départementales du Val-d'Oise, état-civil numérisé de Deuil-la-Barre (dont dépendait Enghien-les-Bains avant son érection en commune en 1850), acte de décès No79 de l'année 1848.
  3. Ce dernier lui lègue les Souvenirs d’un nonagénaire, qui sera publié bien plus tard en 1880 par Célestin Port. [1]
  4. Site du musée de Jublains, juin 2015

Source partielleModifier

Liens externesModifier