Ariel Goldmann

avocat français

Ariel Goldmann (né en 1963 à Bordeaux) est un avocat français.

Ariel Goldmann
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Président
Fonds social juif unifié
depuis le
Vice-président
Conseil représentatif des institutions juives de France
-
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Père
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

BiographieModifier

Ariel Goldmann, né en 1963 à Bordeaux, est le fils d'Alain Goldmann, rabbin de Bordeaux (qui sera par la suite Grand rabbin de Paris). Sa mère Danielle est elle-même la fille du Grand rabbin Henri Schilli.

Il est marié à France Kamoun, et père de 3 garçons : Simon, Léo et Mathias.

Pendant ses études de droit à Paris, Ariel Goldmann devient responsable de l’Union des étudiants juifs de France (UEJF) de la fac de Tolbiac puis de la section de Paris.

Ariel Goldmann est diplômé de l’université Panthéon-Sorbonne et titulaire d’un DEA en droit international économique. Il a été chargé de cours en droit des affaires à l’université Panthéon-Sorbonne, assistant parlementaire au Sénat et a travaillé dans une Banque privée.

Ariel Goldmann est avocat au Barreau de Paris depuis 1989, associé au cabinet Cayol-Cahen & Associés, puis en 2001, il crée en association, BGM Avocats, un cabinet spécialisé en contentieux commercial et pénal financier. Il siège aux conseils d’administration de plusieurs associations caritatives. Il est aussi ancien vice-président du Rassemblement des avocats juifs de France.

Ariel Goldmann est élu, en 1994, au comité directeur du Fonds social juif unifié (FSJU) et au bureau exécutif en 1997. Il est nommé vice-président en 2003 par David de Rothschild et confirmé par Pierre Besnainou.

Il a été vice-président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) de 2007 à 2014, porte-parole du Service de protection de la communauté juive depuis 2003, et ancien président de l’Appel national pour la Tsedaka.

Ariel Goldmann est élu[1], le 6 avril 2014, président du Fonds social juif unifié, succédant à Pierre Besnainou.

Il est réélu à l’unanimité le 31 mars 2019 par le comité directeur du FSJU pour un second mandat de 4 ans.

DécorationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. [1]
  2. Décret du 14 avril 2017 portant promotion et nomination.
  3. Décret du 30 janvier 2008 portant promotion et nomination (JORF n°0026 du 31 janvier 2008)
  4. Décret du 15 novembre 2004 portant promotion et nomination (JORF n°266 du 16 novembre 2004)