Arginine dihydrolase

famille InterPro

L'arginine dihydrolase (ADH) ou arginine désiminase, souvent écrite arginine déiminase par anglicisme, est une hydrolase qui catalyse la réaction :

L-arginine + H2O    L-citrulline + NH3.

L'enzymeModifier

Le nom systématique de l'enzyme est la L-arginine iminohydrolase. On trouve aussi : arginine déiminase (nom officiel selon EC) ; citrulline iminase ; L-arginine déiminase.

L'arginine dihydrolase (ADH) est une enzyme capable en anaérobiose de dégrader l'arginine[1] agissant selon les deux réactions successives :

Cette réaction libère de l'ammoniac, de l'ornithine et du dioxyde de carbone, composés basiques mis en évidence en bactériologie dans les milieux de Moeller pour l'identification bactérienne[1].

La bactérie testée ADH + peut aussi posséder une ODC. Dans ce cas alcalinisation sera beaucoup plus importante.

Elle agit aussi sur la canavanine[2].

Elle est différente de l'arginase qui libère de l'urée. D'ailleurs, les bactéries ADH + sont le plus souvent uréase -.

Autres utilisationsModifier

Du fait de ses propriétés antitumorales, l'arginine déiminase est étudiée en oncologie[3].

Voie arginine dihydrolaseModifier

L'arginine dihydrolase intervient naturellement dans le métabolisme de certains protozoaires (Giardia), ainsi que dans une algue verte[4].

Milieu et TechniqueModifier

Voir Lysine décarboxylase et Milieu de Moeller

BibliographieModifier

  • Dictionnaire des techniques - Microbiologie technique - CRDP d'Aquitaine (voir www.reseau-canope.fr/) - Jean-Noël JOFFIN - Guy LEYRAL†

RéférencesModifier

  1. a et b (en) R. K. Dart, Microbiology for the Analytical Chemist, Royal Society of Chemistry, (ISBN 978-1-84755-144-3, lire en ligne), p. 66
  2. « ENZYME - 3.5.3.6 Arginine deiminase », sur enzyme.expasy.org (consulté le 4 août 2021)
  3. Mahboubeh Zarei, Mohammad Reza Rahbar, Mohammad Hossein Morowvat et Navid Nezafat, « Arginine Deiminase: Current Understanding and Applications », Recent Patents on Biotechnology, vol. 13, no 2,‎ , p. 124–136 (ISSN 2212-4012, PMID 30569861, DOI 10.2174/1872208313666181220121400, lire en ligne, consulté le 4 août 2021)
  4. (en) Heinz Mehlhorn, Encyclopedia of Parasitology: A-M, Springer Science & Business Media, (ISBN 978-3-540-48994-8, lire en ligne), p. 70

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier