Argiles de Kimmeridge

Partie supérieure de la formation géologique des argiles de Kimmeridge (Kimmeridge Clay) exposées sur les falaises au-dessus de la plage d'Egmont Bight dans le Dorset (Angleterre).

Les argiles de Kimmeridge sont une formation géologique constituée principalement d'argiles marines d'âge jurassique supérieur. Cette formation est largement répandue en Europe.

ÉtymologieModifier

L'origine du nom Kimmeridge est le village éponyme situé près de Bournemouth sur la côte du Dorset en Angleterre.

Description et intérêtModifier

La lithologie de la formation des argiles de Kimmeridge est dominée par présence d'argiles laminées grises à noires. La série renferme également des intercalations de marnes, de calcaires à coccolithes et de dolomies[1].

C'est sur le site de Kimmeridge que le stratotype originel de l'étage kimméridgien a été défini. Il est aujourd'hui situé dans l'île de Skye en Écosse[2].

L'autre intérêt majeur de cette formation est sa forte teneur en matière organique[3]. Les argiles de Kimmeridge constituent ainsi une roche-mère d'excellente qualité à l'origine, en particulier, d'une grande partie des champs d'hydrocarbures de la province pétrolière de la mer du Nord, à cheval sur la frontière entre la Grande-Bretagne et la Norvège[4].

Enfin, cette formation est réputée pour sa faune fossile de vertébrés marins: crocodiles, plésiosaures, pliosaures, ichthyosaures[5]...

Notes et référencesModifier

  1. http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0012821X09006608
  2. (en)Wierzbowski, Andrzej et al., A potential stratotype for the Oxfordian/Kimmeridgian boundary: Staffin Bay, Isle of Skye, UK, Volumina Jurassica, [S.l.], vol 4, n° 4, décembre 2006, p. 17-33, ISSN 1731-3708. Available at: <https://www.voluminajurassica.org/volumina/article/view/42>
  3. (en)Nicolas Tribovillard, Alain Trentesaux, Abdelkader Ramdani, François Baudinet, et Armelle Riboulleau, Controls on organic accumulation in late Jurassic shales of northwestern Europe as inferred from trace-metal geochemistry, Bulletin de la Société géologique de France, septembre 2004, vol. 175, p. 491-506, doi:10.2113/175.5.491
  4. « Les champs pétrolifères de la Mer du Nord », sur https://www2.ac-lyon.fr (consulté le 25 mai 2018)
  5. (en)Weishampel, David B; et al., Dinosaur distribution (Late Jurassic, Europe), In: Weishampel, David B.; Dodson, Peter; et Osmólska, Halszka (eds.), The Dinosauria, 2nd, Berkeley : University of California Press, 2004, p. 545–549. (ISBN 0-520-24209-2)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier