Ouvrir le menu principal

Argences en Aubrac

commune de l'Aveyron, France
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Argences.

Argences-en-Aubrac
Argences en Aubrac
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aveyron
Arrondissement Rodez
Canton Aubrac et Carladez
Intercommunalité Communauté de communes Aubrac, Carladez et Viadène
Maire
Mandat
Jean Valadier
2016-2020
Code postal 12210 et 12420
Code commune 12223
Démographie
Population
municipale
1 671 hab. (2016)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 48′ 10″ nord, 2° 45′ 33″ est
Altitude Min. 316 m
Max. 1 303 m
Superficie 151,78 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aveyron

Voir sur la carte administrative de l'Aveyron
City locator 14.svg
Argences-en-Aubrac

Géolocalisation sur la carte : Aveyron

Voir sur la carte topographique de l'Aveyron
City locator 14.svg
Argences-en-Aubrac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Argences-en-Aubrac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Argences-en-Aubrac
Liens
Site web argences-en-aubrac.fr

Argences-en-Aubrac est, depuis le , une commune nouvelle française située dans le département de l'Aveyron en région Occitanie[1].

Elle est issue du regroupement des six communes d'Alpuech, Graissac, Lacalm, Sainte-Geneviève-sur-Argence, La Terrisse et Vitrac-en-Viadène.

GéographieModifier

Argences-en-Aubrac s’étale des monts d’Aubrac à la Viadène et doit son nom à l'Argence Vive qui y prend sa source et rejoint l’Argence Morte sous le pont d’Orlhaguet avant de former des gorges appréciées des amateurs de sports aquatiques.

LocalisationModifier

Située au sud du Massif Central, entre Aubrac et Truyère, à 25 km de Laguiole et de Mur-de-Barrez, la commune offre des paysages variés et grandioses. De par son orientation vers le Nord-Aveyron et comme lieu de passage entre le Cantal et l’Aveyron, elle fait partie intégrante du Haut-Rouergue.

Géologie et reliefModifier

HydrographieModifier

L'eau d'un petit barrage construit sur l'Argence Vive à proximité du village de Mels est conduite par une conduite forcée à l'usine du Bousquet exploitée par EDF.

ClimatModifier

Voies de communication et transportsModifier

UrbanismeModifier

ToponymieModifier

La commune nouvelle porte le nom des deux Argence qui coulent et se rejoignent sur son territoire. Ce nom de rivière, issu d'une probable *Argantia, dérive du gaulois arganto, "argent" (cf. Argantomagos, aujourd'hui Argentan dans l'Orne), et signifie "argentée".

HistoireModifier

Les informations relatives à l'histoire de cette commune sont la fusion des données des communes fusionnées.

La nouvelle commune est effective depuis le , entraînant la transformation des six anciennes communes en « communes déléguées » dont la création a été entérinée par l'arrêté du [2].

Politique et administrationModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2016 En cours Jean Valadier Divers Droite  

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 2014. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2019[4],[Note 1].

En 2016, la commune comptait 1 671 habitants.

           Évolution de la population  [modifier]
2014 2015 2016
1 6901 6821 671
Population municipale [6].
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999 puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique
 
Liste des communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Sainte-Geneviève-sur-Argence
(siège)
12223 CC de l'Argence 43,40 977 (2013) 23


Alpuech 12005 CC de l'Argence 14,88 64 (2013) 4,3
Graissac 12112 CC de l'Argence 22,42 211 (2013) 9,4
Lacalm 12117 CC de l'Argence 26,49 185 (2013) 7
La Terrisse 12279 CC de l'Argence 27,60 152 (2013) 5,5
Vitrac-en-Viadène 12304 CC de l'Argence 16,99 116 (2013) 6,8

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (oc + fr) Christian-Pierre Bedel (préf. Bernard Maynier), Sant-Jurvèva : Alpuèg, La Calm, Cantoènh, Graissac, La Tarrissa, Vitrac / Christian-Pierre Bedel e los estatjants del canton de Sant-Jurvèva, Rodez, Mission départementale de la culture, coll. « Al canton », , 255 p., ill., couv. ill. ; 28 cm (ISBN 2-907279-41-6, ISSN 1151-8375, notice BnF no FRBNF37078684)
  • Auguste Coussergues, Les Eaux d'alimentation de Sainte-Geneviève-sur-Argence et d'Orlhaguet, Aurillac, Impr. moderne, , 125 p., In-8 (notice BnF no FRBNF31976739)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

RéférencesModifier

  1. « Commune d'Argences-en-Aubrac (12223) », sur le Code officiel géographique publié par l'Insee (consulté le 19 août 2016).
  2. « recueil des actes administratifs de l'Aveyron » (consulté le 26 novembre 2015)
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2009 .
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années [ 2012]