Les Ardennes flamandes (Vlaamse Ardennen en néerlandais) sont une région naturelle sise entre l'Escaut et la Dendre, caractérisée par son aspect vallonné. Topographiquement et géologiquement, elle est la même que le Pays des Collines de la région wallonne immédiatement voisine, et semblable aux monts de Flandre plus à l'ouest en Flandre Occidentale et en Flandre française. Son sommet, le Hotond (nl) atteint 151 m. Du point de vue administratif, les Ardennes flamandes sont en Flandre-Orientale.

Situation des communes des Ardennes flamandes dans la province de Flandre-Orientale

Elle n’est pas clairement délimitée, mais on désigne souvent de cette façon l’arrondissement d'Audenarde et la commune de Zottegem. Le nom a été utilisé la première fois, dans un écrit poétique de l’écrivain Omer Wattez de 1889. La région n’a pas beaucoup de points communs avec l'Ardenne, l'expression « Ardennes flamandes » est une hyperbole du même type que « Suisse normande » ou « Suisse picarde », qui souligne à la fois la grande modestie de ces reliefs par contraste avec la vraie Ardenne, et l'attachement des Flamands pour ces seuls reliefs qui structurent le territoire, contrastant avec les basses plaines plus habituelles dans la région. Le plus haut sommet est le Hotond (nl), qui culmine à 151 m.

La région est l’un des paysages régionaux officiellement reconnus. Elle est soutenue par l’office du tourisme de la province de Flandre Orientale.

Les atouts touristiques de cette région sont des paysages ouverts en pente douce offrant des panoramas uniques, de très pittoresques cœurs villageois, des chaussées tortueuses, des rangées de peupliers, sur les racines desquels pousse la lathrée clandestine (Lathraea clandestina), des sentiers couverts, des petites villes culturelles. Cette région de collines est appréciée des promeneurs, et surtout des amateurs de cyclisme ; en attestent les diverses courses cyclistes qui ont placé les côtes de la région dans leurs parcours (par exemple, le Tour des Flandres).

Communes des Ardennes flamandes modifier

Monts des Ardennes flamandes et du Pays des Collines modifier

 
Koppenberg à Audenarde
 
Paterberg à Kluisbergen
 
Eikenberg à Markedal
Nom Altitude (mètres
au dessus du niveau de la mère)
Commune
Pottelberg 157 Flobecq (Pays des Collines)
Hotond (nl) 150 RenaixKluisbergen
Mont de l'Enclus 142 Kluisbergen — Mont-de-l'Enclus (Pays des Collines)
Muziekberg 148 Renaix — Markedal
La Houppe (nl) 148 Flobecq (Pays des Collines)
Mont de Rhodes (nl) 141 Opbrakel - Flobecq (Pays des Collines)
Côte de Trieu 123 Kluisbergen — Mont-de-l'Enclus (Pays des Collines)
Vieux-Mont (nl) 110 Grammont
Moerbekeheuvel (nl) 110 MoerbekeGammerages (Pajottenland)
Edelareberg 86 Audenarde
Balei (nl) 83 Hautem-Saint-Liévin
Koppenberg 79 Audenarde

Images modifier

Cinéma modifier

En 1937, Charles Dekeukeleire réalise un drame paysan scénarisé par Herman Teirlinck intitulé Le mauvais œil dans les environs d’Oudenaarde.

Liens externes modifier