Archives nationales de Tunisie

Siège des archives nationales de Tunisie

Les archives nationales de Tunisie (arabe : الأرشيف الوطني التونسي), dont le siège est à Tunis, regroupent les documents historiques de la Tunisie à caractère politique, administratif, culturel, économique ou social.

La principale mission des archives nationales est :

  • d'œuvrer à la sauvegarde du patrimoine archivistique national ;
  • de veiller à la constitution, à la conservation, à l'organisation et à l'utilisation de tous les fonds d'archives des services relevant de l'État, des collectivités locales, des établissements et des entreprises publics, des organismes privés chargés de la gestion d'un service public et des officiers publics ;
  • de collecter, conserver et communiquer les sources archivistiques se rapportant à la Tunisie et se trouvant à l'étranger.

Sous leur organisation actuelle, les archives nationales de Tunisie sont régies par le décret n°97-389 du 21 février 1997.

HistoriqueModifier

Dans le cadre d'un ensemble de réformes politiques opérées durant la seconde moitié du XIXe siècle, le premier service d'archives de la Tunisie est créé en 1874 sous le nom de Centre de correspondances de l'État et rattaché au grand ministère qui a pour siège le Dar El Bey. Ce service est chargé de rassembler les documents publics en les transférant du palais du Bardo et en les collectant auprès des hauts fonctionnaires et des dignitaires de l'État. Ces documents sont organisés suivant des méthodes techniques élaborées ayant aussi concerné l'organisation de la communication des documents et leur restitution.

Le protectorat français crée une certaine redondance administrative, ce qui complique la gestion des archives. Les documents relevant des affaires intérieures tunisiennes sont regroupées dans un service nommé « service d'État ». Par contre, les documents gérés par les directions techniques sont pour la plupart perdus. Enfin, les documents relevant du résident général de France en Tunisie sont regroupés et, en 1955, transférés en France où ils sont conservés par les archives du quai d'Orsay.

En 1955, les services de la présidence du Conseil sont réorganisés et les archives générales du gouvernement prennent le nom d'archives générales. En 1967, le secrétariat d'État à la présidence connaît une nouvelle structuration et l'administration des archives devient la division des archives générales et de la documentation. Avec la création du Premier ministère et l'organisation de ses services (décret n°70-118 du 11 avril 1970), l'ancienne dénomination de l'administration des archives change pour devenir la division des archives générales.

Début 1999, les services des archives nationales sont transférés du Premier ministère à leur nouveau siège situé au numéro 122 du boulevard du 9-Avril 1938 à Tunis.

Fonds conservésModifier

Les archives nationales de Tunisie rassemblent des documents historiques tunisiens dont les plus anciens remontent à la fin du XVIIe siècle. Les fonds se subdivisent dans les catégories suivantes :

  • période ottomane ;
  • période coloniale ;
  • Tunisie indépendante ;
  • fonds documentaires.

Directeurs générauxModifier

RéférencesModifier

  1. « Aperçu historique sur les archives nationales », sur archives.nat.tn (consulté le 25 février 2018)
  2. (ar) Hassan Hosni Abdelwaheb, خلاصة تاريخ تونس [« Résumé de l'histoire de Tunisie »], vol. 5, Tunis, Sud Éditions,‎ (ISBN 978-9973-84-400-2), p. 178

Liens externesModifier