Ouvrir le menu principal

Archidiocèse de Santiago de Cuba

archidiocèse

Archidiocèse de Santiago de Cuba
(la) Archidioecesis Santi Iacobi in Cuba
La cathédrale Notre-Dame de l'Ascension, à Santiago
La cathédrale Notre-Dame de l'Ascension, à Santiago
Informations générales
Pays Drapeau de Cuba Cuba
Archevêque Dionisio Guillermo Garcia Ibáñez
Langue(s) liturgique(s) Espagnol
Superficie 6 043 km2
Création du diocèse
Élévation au rang d'archidiocèse
Diocèses suffragants Guantánamo-Baracoa, Holguín, Santísimo Salvador de Bayamo y Manzanillo
Statistiques
Population 1 044 000 hab.(2013)
Population catholique 254 100 fidèles(2013)
Pourcentage de catholiques 24,3 %
Nombre de paroisses 16
Nombre de prêtres 17
Nombre de religieux 22
Nombre de religieuses 34
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

L’archidiocèse de Santiago de Cuba est une circonscription ecclésiastique de l’Église catholique dans la partie extrême méridionale de Cuba. Le diocèse de Baracoa (pour toute l’île de Cuba) érigé en 1518 est quelques années plus tard transféré à Santiago de Cuba. En 1803 il est élevé au rang d’archidiocèse métropolitain.

Comme titulaire du plus ancien diocèse de Cuba, l’archevêque de Santiago porte le titre honorifique de ‘Primat de Cuba’. Les diocèses de Guantánamo-Baracoa, Holguín et Santísimo Salvador de Bayamo y Manzanillo en sont suffragants.

HistoireModifier

Le premier diocèse pour toute la colonie espagnole sur l’île de Cuba fut érigé à Baracoa en 1518. Le père dominicain des Pays-Bas méridionaux Jean de Witte en fut nommé le premier évêque. Dès 1522 le diocèse fut transféré à Santiago de Cuba, une ville portuaire sur la côte méridionale de l'île qui, étant donnée sa situation privilégiée au cœur des Caraïbes se développa rapidement. Deuxième ville du pays Santiago compte en 2017 un demi-million d’habitants.

En 1803 le diocèse est élevé au rang d’archidiocèse-métropolitain. Il fut par après de nombreuses fois divisé ou remembré.

L’évêque le plus célèbre en fut saint Antoine-Marie Claret, fondateur des Clarétains, qui fut archevêque de Santiago de 1850 à 1859, avant d’être rappelé en Espagne comme confesseur de la reine Isabelle II.

PatrimoineModifier