Archidiocèse de San Salvador

archidiocèse catholique au Salvador

L'archidiocèse de San Salvador (en latin : Archidioecesis Sancti Salvatoris in America) ; en espagnol : Arquidiócesis de San Salvador) est un archidiocèse métropolitain de l'Église catholique du Salvador.

Archidiocèse de San Salvador
(la) Archidioecesis Sancti Salvatoris in America
Image illustrative de l’article Archidiocèse de San Salvador
Informations générales
Pays Drapeau du Salvador Salvador
Archevêque José Luis Escobar Alas
Langue(s) liturgique(s) espagnol
Superficie 3 295 km2
Création du diocèse
Élévation au rang d'archidiocèse
Diocèses suffragants Chalatenango
San Miguel
Santa Ana
Santiago de María
San Vicente
Sonsonate
Zacatecoluca
Site web site officiel
Statistiques
Population 3 045 550 hab. (2020)
Population catholique 1 675 620 fidèles (2020)
Pourcentage de catholiques 55 %
Nombre de paroisses 204
Nombre de prêtres 245
Nombre de diacres 1
Nombre de religieux 262
Nombre de religieuses 913
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Territoire modifier

Il gère un territoire d'une superficie de 3 295 km2 divisé en 204 paroisses sur les départements de Cuscatlán, La Libertad et San Salvador. Son siège épiscopal est dans la ville de San Salvador où se trouve la cathédrale du Divin Sauveur qui conserve les reliques d'Óscar Romero, archevêque salvadorien reconnu martyr et saint par l'Église catholique.

L'église d'El Paisnal garde les corps des bienheureux martyrs Rutilio Grande, jésuite, et des laïcs Manuel Solórzano et Nelson Rutilio Lemus.

Histoire modifier

Le diocèse de San Salvador est érigé le 28 septembre 1842 par la bulle Universalis Ecclesiae du pape Grégoire XVI en prenant une partie territoire de l'archidiocèse de Santiago de Guatemala dont il devient le suffragant[1]. La frontière du diocèse coïncide avec l'État du Salvador créé en 1839 après la dissolution de la république fédérale d'Amérique centrale[2],[3].

Le 11 février 1913, il est élevé au rang d'archidiocèse métropolitain par un décret de la congrégation pour les évêques ; dans le même temps, il cède une portion de son territoire pour l'érection des diocèses de San Miguel et Santa Ana qui deviennent ses suffragants[4].

Il donne une autre partie de territoire le 18 décembre 1943 pour la création du diocèse de San Vicente[5]puis de nouveau le 30 décembre 1987 pour l'établissement du diocèse de Chalatenango[6].

Évêques et archevêques modifier

Évêques

Archevêques

Voir aussi modifier

Notes et références modifier

  1. (es) « breve historia del arzobispado de Santiago de Guatemala », sur m.arzobispadodeguatemala.com (consulté le ).
  2. (la) Iuris pontificii de propaganda fide : bulle Universalis Ecclesiae, vol. VII, p. 240–244
  3. François Chevalier et Yves Saint-Geours, L'Amérique latine de l'indépendance à nos jours, Presses universitaires de France, (ISBN 9782130451273), p. 96
  4. (la) « Denique decreto », sur vatican.va (consulté le ), p. 95.
  5. (la) « Si qua in catholico », sur vatican.va (consulté le ), p. 201-204.
  6. (la) « Qui perinde », sur vatican.va (consulté le ).