Archidiocèse de San Juan de Cuyo

archidiocèse en Argentine

Archidiocèse de San Juan de Cuyo
Informations générales
Pays Drapeau de l'Argentine Argentine
Archevêque Jorge Eduardo Lozano
Langue(s) liturgique(s) espagnol
Superficie 89 615 km2
Création du diocèse 22 décembre 1828
Élévation au rang d'archidiocèse 20 avril 1934
Patron N-D du Rosaire[1]
Diocèses suffragants La Rioja
San Luis
Site web site officiel
Statistiques
Population 763 500 hab. (2020)
Population catholique 704 500 fidèles (2020)
Pourcentage de catholiques 92,3 %
Nombre de paroisses 46
Nombre de prêtres 75
Nombre de diacres 10
Nombre de religieux 24
Nombre de religieuses 49
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

L'archidiocèse de San Juan de Cuyo (en latin : archidioecesis Sancti Ioannis de Cuyo ; en espagnol : arquidiócesis de San Juan de Cuyo) est un archidiocèse métropolitain de l'Église catholique en Argentine.

Territoire modifier

 
  • Archidiocèse de San Juan de Cuyo
  • Suffragants

Il comprend toute la province de San Juan avec un territoire d'une superficie de 89 615 km2 divisé en 46 paroisses. Le siège archiépiscopal est à San Juan où se trouve la cathédrale Saint-Jean-Baptiste. La basilique mineure de Rivadavia est dédiée à Notre-Dame des Abandonnés.

Histoire modifier

Le vicariat apostolique de San Juan de Cuyo est érigé le 22 décembre 1828 recevant son territoire du diocèse de Córdoba (aujourd'hui archidiocèse de Córdoba)[2]. Le , le vicariat apostolique devient diocèse par la bulle Ineffabili Dei Providentia du pape Grégoire XVI[3].

Nommé suffragant de l'archidiocèse de La Plata o Charcas lors de sa création, il intègre la province ecclésiastique de l'archidiocèse de Buenos Aires le 5 mars 1865 en vertu de la bulle Immutabili du pape Pie IX[4],[5].

En 1909, le vicariat apostolique de la Patagonie septentrionale est supprimé et son territoire divisé entre l'archidiocèse de Buenos Aires et les diocèses de La Plata (aujourd'hui archidiocèse de La Plata) et de San Juan de Cuyo qui récupère la province de Neuquén[6].

Il cède des portions de territoire le pour l'érection du diocèse de Mendoza (aujourd'hui archidiocèse de Mendoza) et de celui de San Luis. En même temps, il est élevé au rang d'archidiocèse par la constitution apostolique Nobilis Argentinae nationis du pape Pie XI avec les diocèses de Mendoza et San Luis comme suffragants[7].

Évêques et archevêques modifier

évêques

  • Justo Santa María de Oro y Albarracín, O.P ( - )
  • José Manuel Eufrasio de Quiroga Sarmiento ( - )
  • Nicolás Aldazor O.F.M ( - )
  • Venceslao Achával, O.F.M ( - )
  • Marcellino del Carmelo Benavente, O.P ( - )
  • José Américo Orzali ( - ), devient archevêque de San Juan de Cuyo

archevêques

  • José Américo Orzali ( - )
  • Audino Rodríguez y Olmos ( - )
  • Ildefonso María Sanssiera Robla, O.F.M.Cap ( - )
  • Ítalo Di Stéfano ( - )
  • Alfonso Delgado Evers ( - )
  • Jorge Eduardo Lozano, depuis le

Notes et références modifier

  1. (es) « Nuestra Señora del Rosario », sur arzobispadosanjuan.org.ar (consulté le ).
  2. (es) José Aníbal Verdaguer, « La provincia de Cuyo eclesiásticamente considerada desde su conquista », sur racimo.usal.edu.ar (consulté le ), p. 29.
  3. (la) Raffaele de Martinis, Iuris pontificii de propaganda fide. Pars prima, t. V, Rome, Ex Typographia Polyglotta, (lire en ligne), p. 110-115
  4. (es) Lyman De Platt, Una guía genealógico-histórica de Latinoamérica, Acoma Books, , p. 107
  5. (es) Bruno Avila, La Iglesia en la Argentina, Editorial San Benito, , p. 106
  6. (it) Antonio Ferreira da Silva, « Patagonia : Realtà e mito nell’azione missionaria salesiana - Il vicariato apostolico della Patagonia Settentrionale », dans Ricerche Storiche Salesiane, (ISSN 0393-3830, lire en ligne)
  7. (la) « Nobilis Argentinae nationis », AAS 27, sur vatican.va, (consulté le ), p. 257-263.

Voir aussi modifier

Articles connexes modifier

Liens externes modifier