Archidiocèse de Manille

juridiction catholique métropolitaine située à Manille, Philippines

Archidiocèse de Manille
(la) Archidioecesis manilensis
Cathédrale de l'Immaculée Conception de Manille
Cathédrale de l'Immaculée Conception de Manille
Informations générales
Pays Drapeau des Philippines Philippines
Archevêque vacant
Superficie 549 km2
Création du diocèse 1579
Élévation au rang d'archidiocèse 1595
Patron Marie, Immaculée Conception
Diocèses suffragants Imus, Malolos, Antipolo, Novaliches, Parañaque, Cubao, Calookan, Pasig, San Pablo.
Adresse 121 Arzobispo St., Intramuros, P.O. Box 132, 1099 Manila, Philippines
Site web http://www.rcam.org
Statistiques
Population 2 999 000 hab.
Population catholique 2 720 000 fidèles
Nombre de paroisses 85
Nombre de prêtres 219
Nombre de religieux 625
Nombre de religieuses 1 730
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

L'Archidiocèse de Manille est une circonscription ecclésiastique de l’Église catholique aux Philippines. Créé en 1579 comme premier diocèse des iles Philippines il fut érigé en archidiocèse métropolitain en 1595 par le pape Clément VIII. Divisé de nombreuses fois au cours de l’histoire il n’en reste pas moins le diocèse le plus important du pays, et de facto son siège primatial.

Le siège archiépiscopal est vacant depuis la nomination du cardinal Luis Antonio Tagle comme préfet de la congrégation pour l'évangélisation des peuples à Rome le 9 décembre 2019. Son église cathédrale est la Basilique de l'Immaculée Conception, qui est également patronne principale de la République des Philippines et du peuple philippin.

PopulationModifier

Sur une superficie de 315 kilomètres carrés l’archidiocèse de Manille compte 2 720 000 fidèles catholiques repartis en 316 paroisses desservies par 475 prêtres séculiers(sans compter les nombreux prêtres et frères religieux). Il compte un grand nombre d’institutions éducatives - écoles, collèges, universités et facultés ecclésiastiques - de même que des institutions caritatives et couvents contemplatifs.

En sont suffragants les diocèses de Imus, Malolos, Antipolo, Novaliches, Parañaque, Cubao, Calookan, Pasig et San Pablo.

HistoireModifier

Le diocèse de Manille est érigé canoniquement le , par le pape Grégoire XIII (bulle ‘Illius fulti præsidio‘.), à peine 8 ans après la fondation de la ville de Manille par Lezgapi (). Couvrant l’ensemble des territoires et colonies espagnoles en Asie orientale il est alors suffragant de l'archidiocèse de Mexico. Domingo de Salazar, un père dominicain du couvent Saint-Sébastien de Salamanque (Espagne), est choisi par Philippe II d’Espagne et approuvé par le pape comme premier évêque du nouveau diocèse.

La croissance du christianisme dans la région fait que de nouveaux diocèses sont créés, Nueva Caceres, Nueva Segovia et Cebu. Manille, siège également de l’administration coloniale, devient alors archidiocèse-métropolitain le avec Ignacio Santibáñez promu comme le premier archevêque du nouvel archidiocèse.

De nombreuses bifurcations sont faites au cours du XXe siècle: la province de Mindoro est créée comme diocèse indépendant le par le pape Pie X. En même date est créé le diocèse de Lipa (aujourd’hui archidiocèse) qui a juridiction sur les catholiques des provinces de Batangas, Quezon, Marinduque et certaines parties de Masbate.

Dix-huit ans plus tard, le , Pie XI crée le diocèse de Lingayen, en divisant Manille et Nueva Segovia : 26 paroisses sont séparées de Manille.

En , par la bulle papale ‘Impositi NobisPie XII déclare Notre-Dame Immaculée Conception comme patronne principale du peuple philippin, ainsi que les saintes Pudentienne[1] et Rose de Lima comme patronnes secondaires.

En 1948 et 1961 l’archidiocèse est à nouveau divisé. En 1948 la partie nord de l’archidiocèse devient le diocèse de San Fernando, et en 1961 les diocèses de Malolos (au nord) et Imus (au sud) sont érigés, tout en restant suffragants de Manille.

En 1982 la cathédrale de l'Immaculée Conception est érigée en basilique mineure par le pape Jean-Paul II. Suit en 1983 la création d’un nouveau diocèse : Antipolo.

En 2002, deux nouveaux diocèses : Novaliches (au nord) et Parañaque (au sud). Finalement, les dernières divisions et créations ont lieu en 2003. Sur suggestion du cardinal Jaime Sin trois nouveaux diocèses voient le jour: Cubao, Caloocan and Pasig.

Notes et référencesModifier

  1. La ville de Manille est fondée un 19 mai (en 1571), date de la fête liturgique de sainte Pudentienne

Article connexeModifier