Archidiocèse de Cracovie

Archidiocèse de Cracovie
(la) Archidioecesis Cracoviensis
Image illustrative de l’article Archidiocèse de Cracovie
La cathédrale du Wavel
La cathédrale du Wavel
Informations générales
Pays Pologne
Archevêque Marek Jędraszewski
Superficie 5 730 km2
Création du diocèse Xe siècle
Élévation au rang d'archidiocèse 1925
Diocèses suffragants Bielsko-Żywiec
Kielce
Tarnów
Adresse ul. Franciszkanska 3
31-004 Krakow
Site web http://diecezja.pl/
Image illustrative de l’article Archidiocèse de Cracovie
Localisation du diocèse
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

L'archidiocèse de Cracovie, érigée canoniquement le par le pape Pie XI, est aujourd'hui l'une des quatorze archidiocèses de rite latin de l'Église catholique polonaise. Créé en l'an 1000, il est alors le deuxième centre religieux de Pologne après la métropole de Gniezno, à laquelle le diocèse de Cracovie est subordonné jusqu'en 1807. En XIe siècle, Cracovie devient la capitale de Pologne et les titulaires de son diocèse jouent un rôle de premier plan dans l'histoire du pays. Ils siègent à la Cathédrale de Cracovie (cathédrale du Wawel).

Carte des diocèses polonais

Son archevêque est Mgr Marek Jędraszewski, qui a été nommé en 2016.

HistoireModifier

Le diocèse est créé un peu avant l'an 1000. Le duc polonais Bolesław Vaillant et bientôt roi de Pologne obtient de l'empereur du Saint Empire Otton III et du pape Sylvestre II l'érection de Gniezno en archevêché indépendant de Magdebourg, avec comme suffragants Wroclaw, Kołobrzeg et Cracovie. Ainsi, l'Eglise polonaise s'affranchit de la tutelle étrangère. L'invasion tchèque de 1039 a détruit les archives ecclésiastiques, et en conséquence, les premiers évêques, appelés Prohor, Prokulf et Poppon, sont mal connus ou légendaires. La première liste épiscopale connue a été compilée en 1266, la deuxième en 1347.

Au départ, le diocèse de Cracovie comprenait les villes de Sandomierz, Lublin et toute la Petite-Pologne. Les évêques étaient parfois ducs de Sievers.

En raison des partitions de la Pologne et sa disparition en tant qu'état souverain, le diocèse a subi de nombreuses divisions. Elle fut subordonné successivement à ː

En 1772, à la suite du premier partage de la Pologne le diocèse perd son territoire au sud de la Vistule.

En 1790, les villes de Lublin et Kielce deviennent des diocèses autonomes.

En 1889, Cracovie devient un évêché princier après avoir été gouverné par des administrateurs de 1851 à 1879, en l’absence de nomination épiscopale par le Saint-Siège.

Au début du XXe siècle, il y avait 850 000 catholiques, 4 000 protestants et 60 000 juifs dans les 197 paroisses du diocèse. L'empereur d'Autriche avait le privilège de nommer le prince-évêque après consultation des évêques de Galicie.

Le , le diocèse de Cracovie est érigé en archidiocèse Il s'agrandit de paroisses prises sur le diocèse de Tarnów.

Le , à la suite à la reforme du pape Jean Paul II, le diocèse cède du territoire pour au nouveau diocèse de Bielsko-Żywiec.

ClergéModifier

Il y a plus de 2 000 prêtres dans cet archidiocèse et aucun manque de candidats au sacerdoce comme dans les autres pays de l'Occident. Il y plus de 1 566 000 catholiques dans la région métropolitaine de Cracovie, près de 96,8 % de la population totale.

Dans ce diocèse, il y a 1 900 religieux et 2 900 religieuses. Le territoire diocésain de 5 760 km2 est réparti en 414 paroisses. Cette province ecclésiastique est répartie entre la ville de Cracovie et les régions rurales. Il y a quarante-deux doyennés au total. Un tiers des paroisses ont été fusionnées en 2004 selon l'annuario pontificio.

L'homme d'Église le plus célèbre de l'histoire de Cracovie est Karol Wojtyła, devenu le pape Jean-Paul II, qui a été instruit au grand séminaire du diocèse. L'Institut Jean-Paul II a été fondé en son honneur. Parmi les évêques de Cracovie, il convient citer également Saint Stanislas, le patron de la Pologne, l'historien Wincenty Kadłubek, le premier cardinal polonais et homme politique très influent Zbigniew Oleśnicki, Jerzy Radziwiłł ou Kajetan Sołtyk.

L'archidiocèse possède son musée. Fondé en 1906 par le cardinal Jan Puzyna, le Musée de l’Archidiocèse de Cracovie présente l'art religieux du XIIIe au XXe s., la peinture, les étoffes et l'artisanat artistique. Il expose également une précieuse collection des dons que le pape Jean-Paul II a reçus lors de son pontificat et qu'il remettait au Musée.

L'Action catholique et la fondation Caritas sont présents à Cracovie.

Liste des archevêques de CracovieModifier

Diocèses suffragantsModifier

Saints et bienheureux liés à Cracovie et à l'archidiocèse de CracovieModifier

Ordres religieux dans l'histoire du diocèseModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier