Archidiocèse de Clermont

archidiocèse catholique en France

L'archidiocèse de Clermont (en latin : Archidioecesis Claromontensis) est un des archidiocèses métropolitains de l'Église catholique en France.

Archidiocèse de Clermont
(la) Archidioecesis Claromontana
La cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption de Clermont.
La cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption
de Clermont.
Informations générales
Pays France
Archevêque François Kalist
Langue(s) liturgique(s) Français
Superficie 8 016 km2
Création du diocèse IIIe siècle
Élévation au rang d'archidiocèse 2002
Patron saint Austremoine
Province ecclésiastique Clermont
Diocèses suffragants Le Puy-en-Velay
Moulins
Saint-Flour
Adresse 9, rue d'Ambert
63000 Clermont-Ferrand
Site web site officiel
Statistiques
Population 604 266 hab.
Population catholique 584 400 fidèles
Pourcentage de catholiques 96,7 %
Nombre de paroisses 32
Nombre de prêtres 165
Nombre de religieux 29
Nombre de religieuses 280
Image illustrative de l’article Archidiocèse de Clermont
Diocèses suffragants
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Territoire

modifier

À l'origine, le diocèse de Clermont correspondait à l’ancienne cité des Arvernes. En 1317, il fut partagé en deux avec la création du diocèse de Saint-Flour. Depuis 1789, le diocèse correspond exactement aux limites administratives du département du Puy-de-Dôme. Il est organisé depuis 2002 en trente-deux paroisses.

Clermont-Ferrand, chef lieu du département, est également le siège archiépiscopal.

Siège de l'archevêché

modifier

Le siège de l'archevêché est établi dans le bâtiment restructuré de l'ancienne clinique Saint-Joseph, 9 rue d'Ambert, dans le quartier de la gare. L'hôtel particulier de la rue Pascal, qui abritait précédemment la résidence de l'évêque et les services du diocèse, a été vendu.

Histoire

modifier

Le pape Urbain II y prêche le départ pour la première croisade au concile de Clermont, en 1095.

Érigé au IIIe siècle, il s'est appelé diocèse d'Auvergne jusqu'au moment de son partage et de la création du diocèse de Saint-Flour en 1317.

Jusqu'au remaniement du , il était suffragant de l'archevêché métropolitain de Bourges. Il a été élevé au rang d'archidiocèse métropolitain le .

Liste des évêques et archevêques

modifier
 
Blason des évêques de Clermont.

François Kalist est l'archevêque de Clermont depuis [1].

Statistiques

modifier

En 2004, le diocèse comptait 588 600 catholiques sur les 604 266 habitants du département du Puy-de-Dôme.

Notes et références

modifier

Annexes

modifier

Bibliographie

modifier
  • Hugues Du Tems, « Clermont », dans Le Clergé de France, ou Tableau historique et chronologique des archevêques, évêques, abbés, abbesses et chefs des chapitres principaux du royaume, depuis la fondation des églises jusqu'à nos jours, t. 3, Paris, Chez Brunet, (lire en ligne), p. 121-206
  • Abel Poitrineau (dir.), Pierre Charbonnier, Francine Leclercq, Georges-André Manry, Le diocèse de Clermont, Paris, Beauchesne, 1979, 303 p.
  • Dom Jacques Boyer, « Journal de voyage (1710-1714) », in Bulletin Historique et Scientifique de l'Auvergne, 1884, tome XXVI, p. 65–601. Notes prises pour la rédaction de la Gallia Christiana, provinces ecclésiastiques de Bourges et Bordeaux.
  • Aymon Gilbert Mallay, « Classification des églises du diocèse de Clermont », in Bulletin Historique et Scientifique de l’Auvergne, 1870, tome XII, pp. 593–781.
  • Jean Labbaye, Un diocèse pendant la Révolution : Clermont-Ferrand (1789-1804), éditions Lacour, 2010, 181 p.

Articles connexes

modifier

Liens externes

modifier