Ouvrir le menu principal

Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale

Archevêché des églises orthodoxes de tradition russe en Europe occidentale
(Patriarcat œcuménique)
Pays
Rite liturgique byzantin de tradition russe
Type de juridiction Archevêché
Création 1931
Affiliation Patriarcat œcuménique de Constantinople
Siège Paris, France
Titulaire actuel Mgr Jean de Charioupolis
Langue(s) liturgique(s) slavon et langues locales
Calendrier julien et julien révisé et grégorien
Territoire Europe occidentale
Site web exarchat.euVoir et modifier les données sur Wikidata

L'archevêché des églises orthodoxes de tradition russe en Europe occidentale (russe : Архиепископия православных русских церквей в Западной Европе) est une juridiction du Patriarcat œcuménique de Constantinople dont le siège est à Paris.

L'archevêché est dirigé par l'Archevêque des paroisses de tradition russe en Europe occidentale. Il est membre du Saint Synode du Patriarcat œcuménique et de l'Assemblée des évêques orthodoxes de France.

Le 27 novembre 2018, le Saint Synode du Patriarcat œcuménique (le site d'information orthodoxe orthodoxie.com) prend la décision de retirer le Tomos de 1999 et dissoudre l'Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale en décrétant « l’intégration et le rattachement des paroisses aux différentes Saintes Métropoles du Patriarcat œcuménique dans les pays où elles se trouvent »[1],[2],[3]. Le Bureau de l'Administration diocésaine de l'archevêché a quant à lui fait part dans un communiqué du lendemain que l'archevêque-exarque Mgr Jean de Charioupolis n'a pas été mis au courant des agissements du Patriarcat ni même consulté à ce propos, appelant néanmoins le les clercs et les laïcs à « garder leur calme » et « se recueillir dans la prière »[4]. Le 28 novembre 2018, seul l'Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge a exprimé dans un communiqué son attachement fidèle à la personne du Patriarche Bartholomé et sa soumission à l'autorité épiscopale du métropolite de France Mgr Emmanuel Adamakis[5].


Sommaire

HistoireModifier

  • 21 juin 1921 : l’Archevêché est le successeur légal et le continuateur direct de l’"Administration provisoire des paroisses russes en Europe occidentale" fondée par le saint patriarche Tikhon de Moscou et confiée à l’Archevêque Euloge (décrets du 8 avril 1921, n° 423 & 424) avec l’accord du saint Métropolite Benjamin de Pétrograd qui jusqu’alors exerçait la juridiction sur les institutions religieuses de l’Église orthodoxe russe en Europe occidentale (lettre datée du 21 juin 1921),
  • 17 février 1931 : remplacée par un "Exarchat orthodoxe russe temporaire du saint Trône apostolique et patriarcal de Constantinople en Europe occidentale" ouvert à titre provisoire par le patriarche œcuménique Photios II (charte du 17 février 1931) à la demande du Métropolite Euloge. Ce dernier, privé de la possibilité d’entretenir des liens réguliers et normaux avec son centre historique (celui-ci étant soumis à un pouvoir athée et antireligieux qui avait déclenché une persécution sanglante contre l’Église et ses fidèles), s’engagea sur cette voie dans le souci de préserver l’intégrité des communautés qui lui avaient été confiées et de maintenir leur communion avec la plénitude de l’Église orthodoxe sous la protection du patriarche œcuménique, primus inter pares dans l’épiscopat orthodoxe (statut confirmé par le patriarche Benjamin, lettres du 23 janvier 1937 et du 22 décembre 1939, ainsi que par le patriarche Maxime, lettre du 6 mars 1947).
  • 22 novembre 1965 : l’Exarchat ayant été fermé par le patriarche Athénagoras Ier (lettre du 22 novembre 1965), l’Assemblée Générale Extraordinaire des 16-18 février 1966 a constaté que le caractère jusqu’alors "provisoire" de ses structures ecclésiales n’avait plus de raison d’être, puisqu'elles regroupaient les membres de la troisième (voire, aujourd’hui, de la quatrième) génération, issue des émigrations russes ou autres et définitivement installée dans leurs pays d’adoption, ainsi qu’un nombre croissant d’orthodoxes de souche occidentale.
  • 22 janvier 1971 : après une courte période de flottement suite à l’abolition de l’Exarchat, l’Archevêché a été réintégré au sein du Patriarcat de Constantinople en tant qu’organisme ecclésial unifié disposant d’un statut spécial d’autonomie interne (charte du patriarche Athénagoras Ier du 22 janvier 1971).
  •  : tomos du patriarche œcuménique Bartholomée Ier élevant l'archevêché au rang d'exarchat du Patriarcat œcuménique.
  •  : décès de l’archevêque Gabriel de Comane[6].
  •  : élection de l'archimandrite Ihor Getcha[7], élu archevêque de Telmessos par le Saint-Synode du Patriarcat œcuménique de Constantinople[8].
  •  : élection de Monseigneur Jean Renneteau, élu archevêque de Charioupolis par le Saint-Synode du patriarcat œcuménique de Constantinople.
  •  : le Saint-Synode du patriarcat œcuménique de Constantinople annonce la dissolution de l'archevêché-exarchat en abrogeant le tomos patriarcal de 1999[9].
  • 30 novembre 2018 : communiqué du Conseil de l'Archevêché. Une assemblée pastorale est annoncée pour le 15 décembre [10].
  • 15 décembre 2018 : communiqué du conseil de l'Archevêché; Une assemblée générale extraordinaire est convoquée pour le 23 février 2019 [11].
  • 23 février 2019 : l'assemblée générale extraordinaire de l’Archevêché refuse la dissolution de celui-ci[12].

OrganisationModifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. Panagiotisandriopoulos, « Φως Φαναρίου : Η Αγία και Ιερά Σύνοδος ήρε τον Τόμο για την Εξαρχία των Ορθοδόξων Παροικιών Ρωσικής Παραδόσεως », sur Φως Φαναρίου,‎ (consulté le 28 novembre 2018)
  2. « Communiqué au sujet des églises orthodoxes de tradition russe en Europe occidentale », sur www.patriarchate.org (consulté le 1er décembre 2018)
  3. « Archevêché des églises russes en Europe occidentale - Communiqué du Conseil de l’Archevêché du 30 novembre 2018 », sur www.exarchat.eu (consulté le 1er décembre 2018)
  4. « Archevêché des églises russes en Europe occidentale - Communiqué du Bureau de l’Administration Diocésaine du 28 novembre 2018 », sur www.exarchat.eu (consulté le 28 novembre 2018)
  5. « Communiqué de l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge de Paris du 28 novembre ⋆ Orthodoxie.com », Orthodoxie.com,‎ (lire en ligne, consulté le 28 novembre 2018)
  6. http://www.exarchat.eu/spip.php?article1425
  7. Archimandrite Job
  8. Assemblée générale extraordinaire, élection du nouvel archevêque et assemblée générale ordinaire
  9. « Le Patriarcat oecuménique vient de dissoudre l'Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale ⋆ Orthodoxie.com », Orthodoxie.com,‎ (lire en ligne, consulté le 27 novembre 2018)
  10. http://www.archeveche.eu/spip.php?article2260
  11. « http://www.exarchat.eu/spip.php?article2270 »
  12. https://orthodoxie.com/lassemblee-generale-extraordinaire-de-larcheveche-a-refuse-la-dissolution-de-celui-ci/