Ouvrir le menu principal

L'archéométrie est une discipline scientifique mettant en œuvre des méthodes physiques ou chimiques pour les études archéologiques. Ces méthodes comprennent des études de sédimentologie, botanique, archéozoologie, anthropologie, analyses des matériaux dans un objectif d'interprétation et de datation des objets et sites archéologiques.

En Europe, le centre européen de l'archéométrie est situé à Liège, en Belgique, et dépend directement de l'Université de Liège (ULiège).

L'archéométrie de tradition française a été fondée par Maurice Picon celui-ci ayant œuvré à convaincre la communauté scientifique que la discipline de l’archéométrie n’est pas une science annexe de l’archéologie. Il figure aussi parmi les membres fondateurs du Groupe des Méthodes Pluridisciplinaires Contribuant à l'Archéologie (GMPCA), l'association faisant le lien entre les acteurs pluridisciplinaires de l'archéométrie.

Sommaire

SédimentologieModifier

BotaniqueModifier

PalynologieCarpologieAnthracologie • Phytolitologie

ArchéozoologieModifier

AnthropologieModifier

MorphologiePaléodémographiePaléobiochimie • Paléobiologie moléculaire

Analyses des matériauxModifier

TracéologiePétrographieCéramologieMétallurgieMétallographie • Microanalyse des pigments • Cyclotron

DatationsModifier

Conservation et restaurationModifier

Matériaux architecturaux • Matériaux organiques • Matériaux inorganiques

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Références bibliographiquesModifier

  • Bourquin-Mignot C., Brochier J.-E., Chabal L. (dir.), 1999 - La botanique, Paris, Errance, 207 p.
  • Bravard J. P., Cammas C., Nehlig P., Poupet P., Salvador P.-G., Wattez J. 1999 - La géologie. Les sciences de la terre, Paris, Errance, 168 p.
  • Evin J., Ferdière A. (dir.) 1998 - Les méthodes de datation en laboratoire, Paris, Errance, 198 p.
  • Horard-Herbin M.-P., Vigne J.-D. (dir.)2005 - Animaux, environnements et sociétés, Paris, Errance, 191 p.