Ouvrir le menu principal

Arab Strap

groupe de musique britannique
Arab Strap
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Rock indépendant
Années actives 19952006, 2011, depuis 2016
Labels Chemikal Underground, Go! Beat
Site officiel arabstrap.scot
Composition du groupe
Membres Aidan Moffat
Malcolm Middleton
Anciens membres Jenny Reeve
Stacey Sievewright
David Gow
Gary Miller
Adele Bethel

Arab Strap est un groupe de rock indépendant britannique, originaire de Falkirk, en Écosse. Le style musical du groupe mêle des éléments de post-folk et de rock. Aidan Moffat et Malcolm Middleton en sont les deux principaux membres[1]. Composé de quatre membres, le groupe compte six albums studio, avant de se dissoudre en décembre 2006, après une ultime tournée en Europe.

Sommaire

BiographieModifier

Débuts (1995–2000)Modifier

Amis d'enfance vivant à Falkirk, Aidan Moffat et Malcolm Middleton décident de s'associer en 1995 pour former Arab Strap[2]. Après l’envoi d’une démo, le groupe signe sur le label Chemikal Underground et publie un premier single intitulé The First Big Weekend en septembre 1996[2]. Le premier concert du groupe a lieu en octobre 1996 au King Tut's Wah Wah Hut de Glasgow[3],[4]. D’autres concerts suivent fin 1996, en première partie de Sebadoh, The Delgados et Belle and Sebastian[3]. Leur premier album The Week Never Starts Round Here est publié en novembre 1996[5]. En mars 1997, Arab Strap publie un deuxième single intitulé The Clearing puis accompagne le groupe Gorky's Zygotic Mynci pour une tournée en Angleterre[2]. Une Peel Session est enregistrée avec le renfort scénique de membres de Belle and Sebastian : Chris Geddes (claviers) et Stuart Murdoch (orgue, piano)[6]. Le groupe tourne ensuite en Angleterre avec Prolapse et Mogwai, puis en tête d’affiche[3],[2].

En 1998, le groupe publie son deuxième album intitulé Philophobia[7] puis effectue une tournée européenne et américaine[3]. L’album reste trois semaines dans le UK Albums Chart avec un pic à la 37e position[8].

En 1999, Arab Strap signe sur la major Go! Beat (à l’époque, label de Portishead et David Holmes)[2]. Leur première publication est l’album live Mad For Sadness, concert enregistré au Queen Elizabeth Hall de Londres l’année précédente[9]. Suit un troisième album intitulé Elephant Shoe[10],[11] puis une tournée européenne avec Tindersticks[2]. En 2000, Arab Strap est remercié par Go! Beat, faute de succès commercial suffisant[2].

Nouveaux albums (2001–2006)Modifier

De retour sur Chemikal Underground, le groupe publie son quatrième album The Red Thread en février 2001[12],[13], puis effectue une tournée qui passe notamment par le Japon et l’Australie[3]. En 2003 sort l’album Monday At The Hug And Pint[14]. Le groupe tourne aux États-Unis avec Bright Eyes[3]. Leur sixième et dernier album, The Last Romance, sort en octobre 2005[15].

En décembre 2006, après une tournée d’adieu et une compilation rétrospective, le groupe annonce sa séparation[16] : « Après dix ans, six albums studio, trois albums live et de toutes les manières possibles, on a décidé de conclure ce chapitre. Il n'y a aucune animosité, pas de larmes, on sent qu'on a fait le tour... tout le monde aime les fins heureuses[17]. »

Post-séparation et retour (depuis 2008)Modifier

En décembre 2009, Monday at the Hug and Pint, The Red Thread et The Last Romance entrent dans le classement des « albums écossais de la décennie » au magazine The Skinny aux 7e, 12e et 25e respectivement[18].

En avril 2010, le coffret Scenes of a Sexual Nature est publié, et comprend leur premiers albums et démos inédites. En août 2011, Aidan Moffat et Malcolm Middleton publie une reprise du nouveau single Two Cousins de Slow Club sous le titre Two Cousins 1999[19]. En avril 2013, Middleton explique plusieurs choses quant à Arab Strap lors d'une interview : « Je crois qu'avec Arab Strap, c'était le bon vieux temps. Mais on ne pourrait écrire d'autre chansons qu'à un certain âge. Donc je crois pas qu'on reviendra, ou seulement si c'est pour des concerts. »[20].

En juin 2016, un compte à rebours annonce le retour du groupe. Le , le groupe participe au festival La Route du Rock, à Saint-Malo, en France[21].

MembresModifier

Membres actuelsModifier

  • Aidan Moffat
  • Malcolm Middleton

Anciens membresModifier

  • Jenny Reeve
  • Stacey Sievewright
  • David Gow
  • Gary Miller
  • Adele Bethel

DiscographieModifier

Albums studioModifier

Albums liveModifier

EPModifier

SinglesModifier

  • 1996 : The First Big Weekend (Chemikal Underground)
  • 1997 : The Clearing (Chemikal Underground)
  • 1997 : The Smell of Outdoor Cooking (Lissy's Records)
  • 1998 : Here We Go/Trippy (Chemikal Underground)
  • 1998 : (Afternoon) Soaps (Chemikal Underground)
  • 1998 : Live at Nice n' Sleazy, Glasgow (Too Many Cooks)
  • 2000 : To All a Good Night (Chemikal Underground)
  • 2001 : Love Detective (Chemikal Underground)
  • 2001 : Turbulence (Chemikal Underground)
  • 2005 : Dream Sequence (Chemikal Underground)
  • 2006 : Speed-Date (Chemikal Underground)
  • 2006 : There Is No Ending (Chemikal Underground)

CompilationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. MartinC. Strong, The Great Rock Discography, Édimbourg, Mojo Books, , 28–29 p. (ISBN 1-84195-017-3).
  2. a b c d e f et g (en)Biographie d'Arab Strap sur le site falkirkmusicscene.co.uk.
  3. a b c d e et f (en) Liste des concerts d'Arab Strap sur le site youngteam.co.uk.
  4. (en) Arab Strap: The Week Never Starts Round Here (Deluxe Edition)/Philophobia (Deluxe Edition), Joe Tangari, Pitchfork, 19 août 2010.
  5. Critique album : Arab Strap, The Week Never Starts Round Here, Jean-Daniel Beauvallet, Les Inrockuptibles, 30 novembre 1996.
  6. (en)Arab Strap, BBC.
  7. Critique album : Arab Strap, Philiophobia, Anne-Claire Norot et Jean-Daniel Beauvallet, Les Inrockuptibles, 19 mai 1998
  8. (en)Profil d'Arab Strap sur le site Official Charts
  9. (en) Arab Strap, Mad For Sadness, Michael Edwards, Exclaim!, juillet 2000
  10. Critique album : Arab Strap, Elephant Shoe, Gilles Dupuy, Les Inrockuptibles, 30 novembre 1998
  11. (en) Arab Strap, Elephant Shoe, Michael Edwards, Exclaim!, juillet 2000
  12. Gilles Dupuy, « Critique album : Arab Strap, The Red thread », sur Les Inrockuptibles, (consulté le 3 novembre 2014)
  13. (en) Cam Lindsay, « Arab Strap, The Red Thread », sur Exclaim!, (consulté le 3 novembre 2014).
  14. Thomas Burgel, « Critique album : Arab Strap, Monday at The Hug & Pint », sur Les Inrockuptibles, (consulté le 3 novembre 2014).
  15. Alexis Bernier, « Arab Strap, l'errance « Romance » », sur Libération, (consulté le 3 novembre 2014).
  16. Bruno Masi, « Arab Strap, un divorce bien consommé », sur Libération, (consulté le 3 novembre 2014).
  17. (en) Cam Lindsay, « Arab Strap Kaput », sur Exclaim!, (consulté le 3 novembre 2014).
  18. (en) « Scottish Albums of the decade », sur The Skinny.
  19. (en) « News | LISTEN: Arab Strap Duo Cover Slow Club », The Quietus (consulté le 24 avril 2014).
  20. (en) « Malcolm Middleton on his solo debut, touring again, and Arab Strap », WOW247, (consulté le 24 avril 2014).
  21. « Arab Strap et Temples, voie pop à La Route du rock », sur Le Monde (consulté le 25 décembre 2017).

Liens externesModifier