Ara d'Illiger

espèce d'animaux
(Redirigé depuis Ara de Illiger)

Primolius maracana

Primolius maracana
Description de cette image, également commentée ci-après
Ara d'Illiger
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Psittaciformes
Famille Psittacidae
Genre Primolius

Espèce

Primolius maracana
Vieillot, 1816

Statut de conservation UICN

( NT )
NT  : Quasi menacé

Statut CITES

Sur l'annexe I de la CITES Annexe I , Rév. du 18/01/1990

L'Ara d'Illiger (Primolius maracana) ou ara maracana, auparavant placé dans les genres Ara et Propyrrhura, est une espèce de perroquet de la sous-famille des Psittacinae.

DescriptionModifier

Cette espèce présente un plumage vert rehaussé par une couronne bleu ciel et un ventre rouge. Sa face nue est blanche, son bec noir et ses iris orange. Les rémiges sont bleuâtres et brunes.

Cet oiseau mesure près de 46 cm et ne présente aucun dimorphisme sexuel[1].

RépartitionModifier

Cet oiseau vit dans une vaste aire du centre-est de l'Amérique du Sud où il est assez menacé. Assez commun jusqu'en 1970, il décline rapidement ensuite sans que la destruction de son habitat puisse être considérée comme la seule cause.

HabitatModifier

Les forêts primaires et les forêts galeries longeant les fleuves constituent l'habitat de cet oiseau.

ComportementModifier

Cet oiseau se déplace en couples ou en petits groupes. Ces individus se regroupent le soir en ensembles pouvant compter de très nombreux oiseaux.

CaptivitéModifier

Sauf exception, cette espèce est rare en captivité. Elle nécessite la détention d'un permis[2],[3]. Elle est par exemple très répandue en captivité aux Pays-Bas et dans la partie néerlandophone de la Belgique, mais est également élevée en Bretagne.

En captivité, les Aras d'Illiger sont à la fois très vifs et très affectueux (certains assez possessif). Ils atteignent leur maturité vers 5 ans. Ils sont considérés comme moyennement bruyants mais ont par contre une tendance à réaliser des dégâts car ils sont constamment à la recherche d'objets à mâcher. Ils nécessitent donc une surveillance. Leur espérance de vie est de l'ordre de 50 ans.

 
Ara de Illiger (né en 2007) sur main

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Mario D. & Conzo G., 2004, Le grand livre des perroquets, de Vecchi, Paris
  2. Espèces reprises à l’annexe I de la convention de Washington ou à l’annexe A du règlement (CE) n° 338/97modifié par le règlement (CE) n°1497/03
  3. 1/A Demande d'autorisation de détention