Aqueduc des Miracles

L'aqueduc des Miracles (en espagnol : Acueducto de los Milagros) ou pont des Miracles est un aqueduc romain qui alimentait la colonie d'Emerita Augusta, future ville de Mérida, dans l'Estrémadure en Espagne.

Aqueduc des Miracles
Image illustrative de l’article Aqueduc des Miracles
Géographie
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Drapeau de l'Estrémadure Estrémadure
Province Drapeau de la province de Badajoz Province de Badajoz
Commune Mérida
Coordonnées géographiques 38° 55′ 28″ N, 6° 20′ 53″ O
Fonction
Franchit Río Albarregas
Fonction Aqueduc
Caractéristiques techniques
Type Pont en maçonnerie
Longueur 827 m
Hauteur 70 mètres m
Construction
Inauguration Ier siècle
Historique
Protection Classé BIC (1912)
Patrimoine mondial Patrimoine mondial (1993)
Géolocalisation sur la carte : Estrémadure
(Voir situation sur carte : Estrémadure)
Aqueduc des Miracles
Géolocalisation sur la carte : Espagne
(Voir situation sur carte : Espagne)
Aqueduc des Miracles

Bien d'intérêt culturel depuis 1912, elle est également, depuis 1993, inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco, via le groupe de monuments dénommé « Ensemble archéologique de Mérida »[1].


ConstructionModifier

L'aqueduc est considéré comme le paradigme des constructions romaines ibériques, érigé à l'époque Auguste dans la seconde moitié du Ier siècle av. J.-C. par de riches familles. Il reste en fonctionnement en l'état durant au moins 3 siècles[2]. L'arc des piliers 9 et 10 est réalisé avec une technique différente, probablement pour marquer sa position centrale dans l'ouvrage. Les contreforts ont été réalisés en deux parties. En bas, la première hauteur de contrefort est parfaitement encastrée dans le pilier jusqu'à la seconde série d'arcs. Par dessus, les contreforts ne sont pas castrés dans les piliers. Il s'agit d'un probable remaniement et renfort ultérieur de l'ouvrage[2].

PrésentationModifier

 
Aqueduc des Miracles.

ProtectionModifier

L'aqueduc fait l’objet d’un classement en Espagne au titre de bien d'intérêt culturel depuis le [3].

Depuis 1993, il est inscrit, conjointement avec d'autres biens culturels, au Patrimoine mondial de l'Unesco sous le libellé Ensemble archéologique de Mérida[1].

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Ensemble archéologique de Mérida », sur whc.unesco.org, Unesco (consulté le )
  2. a et b Alicia M. Canto 1982.
  3. Base BIC du ministère espagnol de la Culture sous le nom Acueducto Romano "los Milagros" et le n° de référence RI-51-0000112.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (es) Alicia M. Canto, « Sobre la cronología augustea del acueducto de Los Milagros de Mérida con addenda », Homenaje a Sáenz de Buruaga, Institución Cultural “Pedro de Valencia”, Diputación Provincial de Badajoz,‎ (lire en ligne)

Articles connexesModifier